Comment gérer la décoloration des cheveux à domicile ?

Meurt-on dans d'atroces souffrances avec une bouteille d'eau oxygénée ? Devient-on jaune poussin comme Lady Gaga ? Ce week-end, j'ai repoussé mes limites capillaires... et je suis encore en vie, sans avoir déboursé 70 euros chez mon coiffeur. Explications.

décoloration des cheveux

– Article publié le 20 juin 2011.

De nombreuses filles se demandent si se décolorer les cheveux chez soi est risqué. Je ne te cache pas que les ratés sont nombreux : urban legend de la fille aux cheveux verts, histoires de cheveux en friche et irrécupérables et cris d’horreurs devant la glace. C’est possible, mais pas si tu te prépares avant.

Étape 1 de la décoloration des cheveux : préparer son matos

La clef d’une aventure capillaire risquée mais réussie tient dans l’organisation. Pour te décolorer tranquille tu auras donc besoin :

  • 2 boites de décolorant (sauf si tu as les cheveux courts) : crucial pour la suite des événements
  • 1 boite de la coloration de ton choix : on ne laisse pas le cheveu « simplement décoloré »
  • Un masque nourrissant : pour récupérer de la matière
  • Un chapeau ou un foulard que tu aimes bien mettre en turban : si ça foire, tu pourras tout de même aller au Franprix en urgence pour chercher une coloration de secours, sans être obligée d’y envoyer ton mec/ta meuf/ta mère, en pleurant à la mort
  • Des nerfs en bonne santé : on n’est pas à l’abri d’un burn out suivi d’un coup de tondeuse

Étape 2 de la décoloration des cheveux : cibler son objectif

Pourquoi tu te décolores ? Avec ce type d’opération, tu peux :

  • effacer une couleur récalcitrante pour ensuite en faire une nouvelle
  • devenir blonde
  • devenir rousse
  • faire terrain net pour une couleur qui flashe

Perso, j’ai choisi l’option « devenons rousse », sur une chevelure aux racines noir corbeau et aux longueur un peu rouges. Autant dire du travail de précision.

Est-ce que toutes les combinaisons sont possibles ? Oui et non. Une chevelure très colorée (par exemple, plusieurs colorations « noir bleuté » si tu veux passer au platine, c’est le mauvais plan) dégorgera la couleur mais nécessitera plusieurs décolorations pour obtenir un terrain vierge. Pour des cheveux naturels, presque tout est faisable.

Étape 3 de la décoloration des cheveux : on se lance

Que tes cheveux soient châtains clair ou bruns, tu devras forcément décolorer en deux temps : d’abord les racines, puis les longueurs. Commence par décolorer les racines avec un pinceau de coiffeur (dispo à deux euros dans les Foir’fouille ou magasins de pro), en appliquant le produit uniquement sur quelques centimètres de cheveux. Tu peux laisser poser une vingtaine de minutes/une demie heure, puis tu rinces.

Pourquoi ne pas tout faire en même temps ? Car quand tu essayes de tout décolorer d’un coup : les longueurs mettent plus de temps à décolorer tandis que ton cuir chevelu reste en contact avec le produit. Résultat : tu crames.

Après les racines, donc (cheveux rincés et séchés), tu peux attaquer les longueurs, sans retoucher aux racines. Évidemment l’application est moins minutieuse et plus facile. Tu rinces quand tu vois que les longueurs atteignent une couleur assez claire, sans dépasser les 60 minutes de pose. Au moment de rincer, fais directement un shampoing, car la décoloration a tendance à laisser un toucher poisseux aux cheveux.

Le reste de la journée (ou le soir si tu as commencé l’opération en fin d’après midi), tu laisses poser un masque très nourrissant. N’hésites pas à dormir avec, c’est un peu l’étape qui fait du bien et que le coiffeur ne t’offre jamais.

Après l’épreuve du masque : on rince, on enlève les résidus, et on passe à la couleur !
Pourquoi recolorer par dessus la décoloration ? Quand tu veux devenir blonde, ou rousse, ou tout simplement adopter une couleur plus claire, la recoloration est obligatoire : on a vite fait de se retrouver avec un blond pisseux et terne plutôt que la crinière de lionne dont on rêvait. De plus, la coloration permet d’apporter du brillant, une couleur plus uniforme, et des reflets.

Étape 4 de la décoloration des cheveux : on entretient

La décoloration t’aura sans doute laissé les cheveux abîmés, et possiblement rêches. Pendant les jours qui suivent, abuse des masques, shampoings doux et après shampoings histoire de limiter les dégâts.

Sélection peroxydée

– Crème décolorante Nutrisse de Garnier, environ 9€ : une crème décolorante qui n’agresse pas trop les cheveux, et qui fait perdre plusieurs tons en 40 minutes. La meilleure sur le marché pour ce prix.
Spray éclaircissant Sheer Blonde John Frieda, 10€ : pour entretenir tes racines avant une colo sans passer de nouveau par le supplice du décolorant (attention, ne marche pas sur les cheveux très foncés)
Coloration Manic Panic : vous pouvez acheter ces colorations sur le net pour celles qui veulent des couleurs inédites. Bleu, vert, rouge, rose… Tout est possible, mais vous devez recolorer souvent.
Masque avant shampoing H’suan wen wa de Lush, 12€95 : à laisser poser plusieurs heures, pour des cheveux presque aussi beaux qu’avant leur mise à mort.
Crème revitalisante intense, Furterer, 24€ : le must pour les décolorations sauvages, il redonne littéralement vie aux cheveux.

Dans tous les cas : on évite les colorations « en 10 minutes », qui risquent de ne pas tenir sur cheveux fraichement décolorés, ainsi que le henné qui, selon sa qualité, peut donner aux cheveux des couleurs étranges (en gros, ça tourne !).

Voilà de quoi aborder la question plus tranquillement, en ayant moins peur de se retrouver avec les cheveux fluos ou bien sans un poil sur le caillou. Dans tous les cas, n’oublie pas qu’en cas de transformation extrême… le plus simple pour éviter les boulettes reste tout de même la case coiffeur.

Big up
Viens apporter ta pierre aux 43 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Guimauve-Molle
    Guimauve-Molle, Le 30 mars 2015 à 10h52

    Merci @Denderah :fleur:
    Plus je me regarde moins je suis choquée, je crois qu'en fin de compte ce n'est pas si raté que ça... En plus, personne ne m'a regardée de travers au bureau pour le moment! :shifty:
    Par contre, dès que mes racines seront à nouveau visibles, je crois que ces conseils me seront trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès utiles.

    Love

Lire l'intégralité des 43 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)