Des culottes extra-absorbantes pour se passer des protections hygiéniques

Des culottes assez absorbantes pour empêcher toute fuite, sans serviette hygiénique, tampon ou cup : c'est la bonne idée de la marque THINX.

Des culottes extra-absorbantes pour se passer des protections hygiéniques

Serviette jetable, serviette lavable, tampon ou coupe menstruelle : quand il s’agit de menstrues, les préférences divergent mais gardent la même base, celle d’une protection servant à absorber ou récolter le sang. La marque THINX a décidé de lancer des culottes un peu différentes.

La technologie THINX, cachée au coeur de la culotte

Ces dessous disponibles en trois modèles différents (string, culotte et boxer) cachent, comme le dit la vidéo ci-dessus, un « super-pouvoir ». Entre les jambes sont cousus quatre strates de tissu permettant d’absorber autant de sang qu’une serviette hygiénique tout en maintenant le confort de la personne qui y a glissé son popotin.

culottes-absorbantes-regles-schema

  1. Une couche anti-humidité, pour vous garder au sec
  2. Une couche anti-microbienne grâce à un traitement invisible à base d’argent
  3. Une couche absorbante qui peut contenir autant qu’un tampon ou une serviette
  4. Une couche anti-débordement qui protègera même le plus blanc de vos pantalons blancs

C’est ça, la promesse de THINX : un slip qui vous empêchera de vous inquiéter, peu importe le jour du mois. La marque conseille de rincer rapidement la culotte à la main avant de la mettre en machine comme n’importe quel autre dessous, ou de finir le travail avec de la lessive à la main — de préférence à l’eau froide.

Avec deux à trois culottes qu’on laverait et laisserait sécher chaque nuit en rotation, il serait donc possible de se passer entièrement de protection hygiénique supplémentaire.

THINX ou les dessous solidaires

Mais ce n’est pas qu’une question de confort. Selon la marque, dans les pays en développement, plus de cent millions de personnes ratent des jours d’école chaque mois à cause de leurs règles. THINX s’engage contre cet alarmant constat : pour chaque culotte achetée, un pack de sept dessous absorbants est offert à une écolière dans un pays plus pauvre, où l’accès aux protections périodiques classiques est souvent compliqué voire impossible. Cette belle action a été rendue possible par un partenariat avec l’ONG ougandaise AFRIpads.

THINX est l’initiative des jumelles Radha et Miki Agrawal, accompagnées de leur amie Antonia Dunbar. Elles ont déclaré au grand magazine Forbes :

« Dans notre société, les femmes ne veulent pas parler de leurs règles — la plupart pensent toujours que c’est sale, dégoûtant. Je veux changer cette vision qu’ont les gens d’un acte naturel se produisant tous les mois, et pas avec des « culottes de grand-mère » ou des serviettes qui donnent l’impression de porter une couche. […]

Les tampons ont été inventés en 1931, et à part des ailettes adhésives sur les serviettes hygiéniques, ça fait 85 ans qu’il n’y a pas eu d’innovation majeure. Il est temps de changer ça, et de changer le tabou. »

Les culottes THINX, une révolution ?

Sept culottes THINX coûtent environ 200$ (les prix vont de 24$ à 34$ selon le modèle, soit 21€ à 30€) et permettent de passer toute la période de règles sans utiliser d’autres protections. Les serviettes et tampons jetables, notamment, sont dans le collimateur des fondatrices de la marque, car des milliards de ces produits finissent chaque mois à la poubelle, rien qu’aux États-Unis. Il suffirait de laver le tout pour être prêt•e en attendant le mois suivant.

Les tailles vont du XS au XXL et l’e-shop propose une charte correspondant à votre flux : le string pour les flux légers, la culotte pour les flux moyens et le boxer pour les flux abondants — ce qui permet de changer de style selon si on est au début, au milieu ou à la fin de ses règles.

culottes-absorbantes-regles-styles

Enfin, les prix vont décroissant selon le nombre de dessous qu’on commande : -10% pour trois ou quatre pièces, -15% pour cinq ou six pièces, -20% à partir de sept. THINX n’est disponible qu’en ligne et tient à le rester : malgré le gros succès qui a mené de nombreuses personnes à investir dans la marque, qui vaut maintenant plusieurs millions de dollars, ses fondatrices tiennent à la liberté de la vente sur Internet et préfèrent cela à des corners dans des magasins où, craignent-elles, leur message et leur philosophie ne seraient pas correctement transmis.

Prêt•e•s à passer du côté THINX de la force, ou vous restez fidèles à votre protection actuelle ? En tout cas, la marque livre partout dans le monde : direction l’e-shop de THINX pour vous faire une idée !

— NB : le seul reproche que j’ai à faire à THINX c’est que la marque parle uniquement des femmes. Rappelons que certains hommes trans ou personnes non-binaires sont aussi concerné•e•s par les règles, et trop souvent invisibilisé•e•s dans ce genre de campagne pourtant fort louable !

À lire aussi : Period Panties : des culottes spéciales jours de règles

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 50 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Altays
    Altays, Le 22 septembre 2016 à 9h36

    Ah mince justement quand c'était exactement ma question, le sujet s'arrête là !
    Pour ne pas en recommencer un je vais continuer ici :

    Pour celles qui ont un DIU en cuivre avec des règles abondantes, et qui n'utilisent pas la CUP (essayé mais pas adoptée parce que trop inconfortable avec le fait de la laver, et d'avoir du sang plein les mains au moment de remettre son pantalon/jupe/whatever)
    Pour l'instant je n'utilise que des "couches" pour adultes ultra absorbantes, mais elles coutent 10€ le paquet, et ca me ruine un peu. Et c'est pas du tout écologique.
    Y en a-t'il parmis vous qui avez testé les culottes THINX ultra absorbantes ? (pour le coup, devoir les garder tout la journée ne me fais pas peur si cela me permet de ne pas fuir, avec ce qui tombe... )
    Je ne trouve nul part de témoignage de fille ayant un DIU en cuivre et disant qu'elles n'utilisent pas au moins la CUP et des serviettes.

Lire l'intégralité des 50 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)