Comment fabriquer son huile pailletée pour le corps ?

Par  |  | 11 Commentaires

Le soleil a beau faire sa mijaurée, ça sent quand même l'été donc Manu t'explique comment faire briller ton body à moindre coût.

Highlighter corps

Le printemps est là, il s’est (enfin) installé à la bien, il a ramené son pote le soleil avec lui, tout le monde chill. Ça me donne envie de me sentir sexy, voluptueuse et…de briller du boule.

C’est pourquoi l’annonce de la sortie des Bodylava de Fenty Beauty m’a enjaillée comme jamais mais le prix, un peu moins. La somme de 45€ n’est pas à la portée de tout le monde.

Mais comme toujours, Internet et plus particulièrement les réseaux sociaux sont pavés de solutions.

Comment fabriquer son highlighter corps si t’as pas la moula pour un Bodylava ?

Dans la vie quand t’as pas de moyens, souvent tu compenses avec l’imagination et Aleah, une utilisatrice de Twitter en est l’illustration.

Avec de l’huile pour bébé et l’highlighter La Peach (né de la collaboration de la youtubeuse Jackie Aina avec la marque de cosmétiques Artist Couture) elle a crée un enlumineur pour le corps bon marché et aveuglant.

Mais, parce qu’il fallait bien un « mais », elle n’a pas pensé à la protection solaire alors que ce type de produit n’a d’intérêt que si tu t’exposes au soleil.

Alors que faire ? Abandonner tout espoir de scintiller comme une boule à facettes et ce, à moindre coût ? Non, je m’y oppose farouchement.

Tu peux mélanger un highlighter en poudre libre (ou si tu n’en as pas, tu peux gratter un peu le dessus de ton highlighter et récupérer la poudre) ou du mica , à ton lait solaire pour un super combo, protection + brillance.

Le mica est un colorant naturel disponible en plusieurs teintes (or, noisette, beige nude ou bronze par exemple) dans les boutiques Aroma Zone et sur le site.

Il existe également des boosters d’éclat (sortes d’highlighters liquides concentrés) comme ceux de la marque Cover FX ou ceux de NYX Professional Makeup.

Ok, mais loin de vouloir briller vite fait, tu veux LUIRE, tu veux GLISSER comme un corgi courant joyeusement sur un parquet bien ciré. Je t’ai entendu·e (imagine la voix d’un vieux président de la République française).

À ce moment, mélange plutôt ton highlighter à une huile sèche contenant une protection solaire. Il existe des huiles solaires avec un indice de protection à 50 donc ne te prives pas !

Les alternatives aux Bodylava si t’as la flemme et que tu veux un truc easy tout de suite

Mais si tu n’es pas adepte du DIY et que tu préfères acheter un produit tout fait mais pas à 45€, il te reste quand même des alternatives.

Et quand je te parle d’alternative, je parle en priorité de l’huile prodigieuse or de Nuxe. Si tu ne la connais pas, laisse-moi te demander depuis combien de temps tu es enfermé·e dans le Jumanji. Parce que cette huile multi-usages est la Beyoncé des huiles.

Elle s’utilise aussi bien pour les cheveux que le corps, c’est une huile sèche donc elle ne laisse pas de résidus collant, ne tâche pas les fringues, hydrate, fait briller.

Pour les cheveux, il faut juste faire attention à n’en appliquer que sur les longueurs pas sur les racines. Dans sa version or, elle s’enrichit de paillettes dorées pour un effet WOW. Il t’en coûtera 35,95€ pour 100 mL.

Huile prodigieuse or Nuxe

Dans la même idée, Sephora et la marque bio Avril ont également leurs propres huiles pailletées.

huiles pailletées

Attention, l’huile or de Melvita ne contient pas d’or ni de paillettes comme son nom semble l’indiquer. Et enfin, ces huiles, si jolies soient-elles ne contiennent pas de protection solaire donc à consommer avec plaisir mais modération.

Et si tu sais que tu te tapes des coups de soleil à des endroits improbables juste en restant 30 minutes en terrasse avec des copines, opte pour l’option DIY avec un SPF. Tu ne veux pas voir un coup de soleil nul sur le genou.

Les huiles pailletées et l’environnement

Se balader tout·e luisant·e de par les villes et les campagnes, c’est cool mais éviter de faire trempette dans la mer ou les océans, ou tout plan d’eau naturel en fait, c’est mieux.

En effet ces petites paillettes mélangées à de l’huile ne font pas du bien à nos océans, ni à l’environnement de manière générale.

Par ailleurs le site Allure a publié un excellent article dans lequel des dermatologues expliquent que les paillettes ne compromettent pas la protection solaire mais qu’en cas d’irritation ou autres anomalies, il vaut mieux arrêter de se tartiner.

Le style ok, mais jamais au détriment de la santé.

Et toi est-ce que tu as des petites recettes maison pour scintiller telle une statue de bronze ?

À lire aussi : Les huiles végétales en cosmétique

8 surprises autour de l'apéro
choisies par Mymy & Charlie et valant + de 50€
18.90€ + livraison

Commentaires
  • Patatartiney
    Patatartiney, Le 20 mai 2018 à 22h09

    @Akarui hello, t'es pas relou c'est normal de questionner les compos ! Le dioxyde de titane est utilisé pas mal dans les crèmes solaires bio en général, j'ai une tendance à faire confiance aux labels bios. En me documentant je lis une chose et son contraire, pas simple de se faire un avis dessus. J'ai aussi une tendance à faire confiance parce qu'elle a été créée en collaboration avec la blogueuse Peau Neuve, qui est très critique envers les compos et sélective niveau produits, je me dis que ça serait incohérent de sa part de proposer un produit douteux.
    Sinon je me dis que cette huile reste mieux que les pétrochimiques quoi qu'il arrive haha

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!