Le clitoris en question dans une excellente chronique de Quotidien

Le clitoris est quasi-inconnu des jeunes Français•es et pour cause : cet organe est presque absent des cours d'éducation à la sexualité. L'équipe de Quotidien a décidé de faire de ce sujet une chronique !

Le clitoris en question dans une excellente chronique de Quotidien

Ce soir dans Quotidien, l’équipe de journalistes a fait un focus sur la question du clitoris. Cet organe est inconnu de nombreu•x•ses jeunes et pour cause : il est presque absent des manuels scolaires ainsi que de la plupart des cours d’éducation sexuelle.

À lire aussi : Le Guide du Vagin par Sophie-Pierre Pernaut

Alors, réussite ou essai raté, voici le bilan de l’intervention de Valentine Oberti sur le clitoris…

Le rapport relatif à l’éducation à la sexualité, un constat alarmant sur la jeunesse française

Dès le départ, la chroniqueuse cite le rapport publié en juin dernier par le Haut Conseil à l’Égalité entre les Femmes et les Hommes. On pouvait y lire un portrait peu glorieux des connaissances des jeunes Français•es en matière de sexualité.

« Une fille de 13 ans sur deux et une fille de 15 ans sur 4 ne sait pas qu’elle a un clitoris et 83% des filles et 68% des garçons de 3ème et de 4ème ne connaissent pas la fonction du clitoris. (…)

Un sondage réalisé pour l’association Mémoire traumatique et victimologie en mars 2016 montre que le concept du viol est mal compris, voire toléré, par beaucoup. Un flou entoure cette violence : certaines personnes considèrent qu’imposer une fellation ou encore qu’un rapport forcé entre conjoints (viol conjugal) n’est pas un viol. »

Des chiffres qui consternent mais qui se comprennent  quand on sait que l’éducation à la sexualité oublie trop souvent les questions de plaisir et de consentement. On vous parle plus longuement de cette étude dans cet article :

big-education-sexualite-rapport

En 2016, le clitoris reste absent de l’enseignement

Après avoir énuméré les chiffres les plus choquants de ce rapport, un autre fait est énoncé : les manuels scolaires français ne parlent pas ou mal du clitoris.

Certes, l’anatomie humaine est au programme mais l’organe du plaisir féminin n’est lui souvent montré que comme une excroissance. Ici, un professeur qui forme ses collègues à l’éducation sexuelle explique qu’on n’enseigne jamais ni sa fonction, ni vraiment son apparence.

Valentine Oberti prononce alors une jolie punchline qui résume la situation :

« C’est un peu comme si on avait une carte d’Europe en géographie mais qu’on mettait pas l’Irlande ou l’Espagne. »

Le clitoris en 3D, une solution pour éduquer ?

Pour parler de ce problème, une chercheuse, Odile Fillod, a été invitée sur le plateau. Elle est connue pour avoir conçu un clitoris en 3D, en entier et en taille réelle. Ce qui est génial, c’est qu’il est téléchargeable en ligne et entièrement libre de droits. Les professeurs qui le souhaitent peuvent donc l’imprimer pour leur classe.

clitoris-3d

Le fameux objet du désir

Une initiative qui n’est pas inutile. Les journaliste de l’émission Quotidien ont voulu vérifier si des lycéen•nes reconnaissent l’organe. Le résultat est sans appel : la plupart ne voient pas vraiment ce dont il s’agit

Oui, le clitoris existe (et non, ce n’est pas anecdotique)

Oui, le clitoris existe et c’est très important de le savoir. Odile Fillod, la créatrice de cette modélisation 3D, explique :

« C’est important que l’on prenne conscience que, quelque soit son sexe, on est doté•e d’un organe fait de tissus érectiles qui se gorge de sang quand on a une excitation sexuelle et qui est la source primaire du plaisir sexuel.

En fait, si on n’est pas conscient•e de ça et si on ne connaît pas l’anatomie du clitoris, je pense qu’on ne peut rien comprendre à la sexualité féminine. On ne peut que continuer à gloser sur le « mystère » du plaisir féminin, ou continuer à croire que l’organe du plaisir sexuel chez une femme, c’est son cerveau, ou encore son vagin. »

Parce que le plaisir passe par la connaissance de son corps, je dis un grand OUI à cet acte de communication sur le clitoris.

Je vois cette chronique comme une occasion en or de sensibiliser un public jeune et mixte sur ce sujet. La première semaine, l’émission a été regardée tous les soirs (sauf le vendredi) par plus d’un million de téléspectateurs. Aujourd’hui, les audiences nous sont encore inconnues mais une chose est certaine : l’équipe de Quotidien a réussi à parler du clitoris avec brio !

big-guide-vagin-sophie-pierre-pernaut

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nescafette
    Nescafette, Le 21 septembre 2016 à 16h57

    Diffusé sur une chaine nationale et à une heure de grande écoute ! J'en rêvais !
    Bon ok, ça dure que 5 minutes mais quand même ! Ça inspire beaucoup d'espoir ! :top:

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)