« Citoyens Clandestins », de DOA

Citoyens Clandestins est l’une des plus grosses claques de ma vie. Pas tant pour le sujet que par sa construction parfaite, et ses personnages géniaux. Pour te dire, au milieu du livre, je l’ai refermé pendant un mois. J’avais besoin de laisser les personnages vivre un peu leur vie. Moi qui d’habitude ne fait plus […]

« Citoyens Clandestins », de DOA

Citoyens Clandestins est l’une des plus grosses claques de ma vie. Pas tant pour le sujet que par sa construction parfaite, et ses personnages géniaux. Pour te dire, au milieu du livre, je l’ai refermé pendant un mois. J’avais besoin de laisser les personnages vivre un peu leur vie. Moi qui d’habitude ne fait plus rien d’autre une fois la première page commencée, c’est dire si ce livre-là n’est pas comme les autres.

C’est donc un autre livre de l’auteur français DOA (pour Dead On Arrival), dont je t’avais déjà parlé à l’occasion de la réédition de La Ligne de Sang, une de ses œuvres antérieures.

Une toute petite erreur…

Pour faire court, parce qu’il y a tellement de subtilités que je pourrais t’écrire quinze pages juste pour résumer ce livre, l’histoire se déroule en France, au printemps 2001. Les Français ont paumé, quelque part au Moyen Orient, quelques bidons d’un produit extrêmement dangereux (déjà, faut le faire), et les services secrets apprennent que les-dits bidons seraient désormais entre les mains d’un mec pas très sympa… Alors voilà, l’idée c’est de les récupérer, ou de trouver n’importe quel moyen pour que cette affaire n’éclate pas au grand jour, ça ferait mauvais genre. C’est comme ça que tout commence, et l’on va suivre une bonne vingtaine de personnages, de manière plus ou moins longue, qui vont avoir affaire, de près ou de loin, avec ce petit secret. Et puis il y a les évènements d’un certain 11 septembre qui ne vont pas arranger les choses. Et tout accélérer, même.

Les destins se croisent, sous une pression étouffante. Le danger est partout, tapi dans les coins les plus inattendus. DOA joue avec les nerfs de ses héros, et avec les nôtres par la même occasion. On croise le chemin d’une jeune journaliste qui rêve de travailler sur le terrain, mais qui est beaucoup trop jolie pour qu’on lui accorde du crédit, d’un flic infiltré qui ne sait plus trop pourquoi il fait tout ça, de militaires, de petits dealeurs crapuleux, d’apprentis jihadistes, de membres de tous les services les plus occultes du pouvoir français, et d’autres, encore…

Implosion

DOA a l’écriture ciselée, il sait où il va mais nous laisse nous paumer. Des chapitres courts, qui débutent tous par la Une des journaux du jour où se situe l’action. On est comme pris au piège dans cet engrenage, nous aussi. On suit tous les personnages, au départ pleins de rêves et d’ambitions, mais que les circonstances vont amener à péter un plomb. C’est comme si l’auteur avait créé un univers de toute pièce, y avait jeté une bombe, puis refermé le couvercle. C’est le terroriste islamiste, c’est le pouvoir de l’ombre, mais bien au-delà, c’est la nature humaine, crue et vraie, sans fioriture, que cet auteur de génie nous expose, sans jamais juger. On ne va pas te dire qu’il y a des méchants et des super gentils. Il y a juste des humains, qui se débrouillent pour faire ce qui leur semblent juste, doivent lutter avec leur propre égo, leurs rêves, leurs principes, pour survivre et sortir de tout ça la tête haute. Mais est-ce encore possible, quand on se retrouve plongé dans quelque chose que l’on de maitrise pas ?

Je voue une admiration sans borne à DOA pour avoir su créer des personnages aussi géniaux. Enfin mon seul bémol va à l’unique personnage féminin, que j’ai eu envie de frapper tout du long, mais à côté de ça Citoyens Clandestins compte sans conteste deux des personnages les plus cool de l’histoire du polar : Fennec et Lynx, que je te laisserais découvrir par toi-même, mais bord*l, ces mecs ont la classe.

Tu l’auras compris, ce livre s’est hissé dès les premières pages au rang de « livre préféré du monde », et chaque page lue n’a fait que confirmer cette sensation.

A lire absolument.

Citoyens clandestins sur Amazon

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Evinrude
    Evinrude, Le 8 juin 2010 à 23h38

    Haaaannn la classe! J'espère que ton interview de la mort qui tue va rameuter plein plein de lectrices! :)

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)