Un livre pour immortaliser la vie de son père dans sa lutte contre le cancer

La photographe Charlotte Abramow publie bientôt son livre photo « Maurice, Tristesse et rigolade » aux éditions Fisheye. Un hommage touchant à son père qui a combattu le cancer.

Un livre pour immortaliser la vie de son père dans sa lutte contre le cancer

madmoiZelle a toujours suivi le travail de Charlotte Abramow, depuis ses débuts.

Comment ne pas tomber raide dingue du talent de cette artiste belge de 25 ans, qui déjà à 13 ans était persuadée que l’image allait être son moyen d’expression !

Jeudi 11 octobre 2018, elle dévoilait sur Instagram un extrait de la couverture de son livre Maurice, Tristesse et rigolade, qui sortira le 3 novembre sur son site puis le 8 novembre en librairie aux éditions Fisheye.

Un livre qui représente pour elle un rêve et un témoignage de vie et d’amour pour son père qui a vécu la guerre, le cancer, et le coma.

Charlotte Abramow, photographe féministe et surréaliste

Réalisatrice des clips d’Angèle et du premier clip de Georges Brassens pour Les Passantes, Charlotte a toujours célébré la diversité des femmes, et le sujet du rapport au corps, avec sa patte surréaliste.

Ses photographies poétiques et absurdes ont abordé le corps féminin sous plein de regards différents : sa série expérimentale Bleu sur le corps féminin désexualisé, ou The Real Boobs, une typologie de la diversité des seins comparés à des fruits.

Puberté, relation mère-fille, au fur et à mesure qu’elle a grandi et vécu sa vie de femme, elle a retranscrit ses découvertes et ses réflexions à travers la photographie.

Et quand le cancer a gagné son père Maurice, elle a transformé son émotion et son vécu en une célébration photographique.

Charlotte et Maurice, une relation père-fille touchante

Maurice est né en 1932, et mort en 2018. Charlotte elle est née en 1993.

Photographies publiées dans le Projet Maurice

Quand elle avait 3 ans, Maurice prenait sa retraite, ce qui leur a permis de passer un temps précieux ensemble, et de nouer une relation complice.

Il y a quelques années, les médecins diagnostiquaient à Maurice un cancer.

L’opération qui s’en est suivie s’est révélée plus compliquée que prévue. Maurice a passé un mois et demi dans le coma, puis a suivi une longue rééducation.

Mais en 2016, à l’âge de 84 ans, il gagnait contre le cancer et trouvait un nouvel élan de vie, ce qui a donné à Charlotte l’idée de le célébrer en photos.

Pendant cinq années depuis l’annonce de son cancer, Charlotte a immortalisé le quotidien de son père, dans la maladie, puis dans l’appréciation de sa nouvelle vie après avoir guéri.

Avec son œil et son objectif, elle l’a rencontré de nouveau :

« Depuis l’annonce de sa maladie, je photographie mon père instinctivement. Au fil du temps, il va mieux. Je réfléchis à la métamorphose de ce traumatisme en création. […]

Dès que je sors l’appareil photo, Maurice se connecte à moi, pose, devient comédien : il m’invite sur sa planète.

Nous jouons ensemble à ce nouveau jeu et je m’émeus de ce qu’il est devenu. J’étudie ses attitudes, son paysage, sa poésie.

J’apprends à apprivoiser ce nouveau père qui désormais s’exprime et s’amuse, et je retrouve l’ancien, parfois, dans ses moments de lucidité. […]

En vieillissant, il redevient comme un enfant. Il est malicieux, curieux, joueur, gourmand, râleur, hyper sensible.

L’émotion s’empare de lui avec facilité, surtout grâce à la musique, et ses grands yeux mouillés brillent alors comme des billes. »

© Charlotte Abramow

Maurice, Tristesse et rigolade, un conte photos qui célèbre la vie

À travers le Projet Maurice de Charlotte qui prend racine en 2016, il y a un réel désir de célébrer la vie. La célébrer et en saisir le caractère poétique et beau au sens artistique du terme.

Elle explique ce qui l’a menée à le lancer :

« Le projet Maurice est né d’un besoin viscéral de raconter, d’imprimer dans le présent et le futur le chemin de mon père, et de créer quelque chose à partir d’une blessure.

Ériger sa manière d’être en poésie. Comment la maladie change un homme, sa famille, la perception de la vie ? »

Le livre Maurice, Tristesse et rigolade c’est donc l’histoire de ce personnage atypique et excentrique. Un médecin et un rêveur. Qui après le cancer et la rémission, doit tout réapprendre et ne sera plus le même, vivant dans son monde intérieur.

Mais ce personnage fantasque entretient avec sa fille une relation complice, que cette dernière photographie et met en scène pour en jouer.

Le surréalisme affleure dans plusieurs de ces images qui, loin de nous enfoncer dans un pathos douloureux, nous transportent dans un monde parallèle, léger et réjouissant.

© Charlotte Abramow

Charlotte remet en scène son père en studio dans des tableaux qui évoquent en sept chapitres le conte qui lui est dédié : le coma, la chambre, la désorientation, le langage, le royaume, l’entretien surréaliste, le prochain monde.

Ce conte ne traduit pas une volonté de comprendre ce mystère, mais de lui rendre hommage.

Maurice, Tristesse et rigolade, bientôt disponible !

Le livre sort donc le 3 novembre sur le site internet de Charlotte Abramow et en librairie le 8 novembre aux éditions Fisheye.

Couverture du livre Maurice, Tristesse et rigolade

Puis il sera présenté à Paris Photo le jeudi 8 novembre de 16h à 17h, et au Salon de la photo le samedi 10 novembre de 16h30 à 17h30, où Charlotte sera présente pour le dédicacer.

Je t’invite si tu ne l’as pas fait à visiter la page du Projet Maurice, qui te donnera un touchant avant goût avant la sortie du livre !

À lire aussi : Ma mère a un cancer du sein, et on traverse cette épreuve ensemble

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!