10 chansons pour frétiller de la fesse

Tu cherches une chanson qui bouge ? Ne vas pas plus loin, car Sarah t'a sélectionné 10 sons pour frétiller de la fesse en rythme !

10 chansons pour frétiller de la fesse

Lors de la Journée de la Fesse de 2013, Gingermind vous proposait des chansons rendant hommage à la partie la plus charnue de nos individus. Aujourd’hui, j’aimerais que l’on se concentre davantage sur la manière de les remuer, sur le rythme qu’il vous plaira ! Parce que les fesses, c’est bien, mais les bouger, c’est mieux.

Alors si vous le voulez bien, mettons-nous toutes et tous en mode petite danse du soleil, pour faire arriver l’été plus vite. C’est pas encore les vacances, mais on s’en fout : on frétillera du postérieur devant nos ordinateurs, et on formera une fesse tout autour de la Terre, et la vie sera plus belle, et…

Bref.

Bootylicious — Destiny’s Child

On commence par ce qui est désormais un grand classique, pile ce qu’il nous faut. C’est coloré, c’est rythmé, et après un verre ou deux, on peut même avoir l’impression de danser aussi bien que les Destiny’s Child. Quoiqu’avec modération, on bien est d’accord : l’accident de l’orteil contre le pied de la table est vite arrivé, et vous n’avez probablement pas envie d’enchaîner sur votre séance de frétillement de la fesse avec la danse sur un pied du « oUILLEOUILLEOUILLEQUEJÉMAL ».

Oui, donc : faites de la place avant de frétiller. Vous voyez bien que les Enfants du Destin twerkent dans l’espace sécurisé d’une boîte de nuit des années 90. Et puis quoi de mieux pour la Journée du Cucul que de chanter à quel point on est trop « fessier-délicieux » ?

Chuis trop fessier-délicieuse pour toi, bébi, anh-anh.

I Like To Move It — Reel 2 Real

Je suis désolée, mais on fait difficilement mieux pour se muscler les parties, sans se rendre compte qu’on verse dans l’effort physique. Et puis ça vous prend, comme ça. On s’ennuie sur sa paperasse, à faire semblant de travailler, et puis, paf ! I like to move it, move it, I like to move it, move it, you like to…

Après, si la grosse voix du monsieur vous fait un peu peur, vous avez toujours la version pour les petits :

De rien.

Suerte — Shakira

QHé, ho, ça suffit, je vous entends vous moquer de ma Colombienne préférée avec sa pub pour les yaourts, là. Elle aussi, elle a besoin de manger, je vous ferai dire !

Et puis je suis désolée, mais la spécialiste du remuage de nombril et de fessier faisant la pub d’une marque de yaourts facilitant le transit intestinal, eh bien ça se tient.

Lâchez-vous sur Suerte (parce qu’en espagnol c’est mieux) comme vous le faites en soirée, et ça va vous décaper le colon, vous allez voir.

Watch out for this — Major Lazer

Voilà, la Colombie et le roulage de bidou dans les cascades, ça suffit. On passe à la Jamaïque et au twerk qui secoue. Pas certaine que ça vienne de la Jamaïque, mais de toute façon, tout ce que j’ai retenu du twerk, c’est qu’il faut remuer le fessier, et ça me suffit. Hop.

Je tiens à préciser que j’ai tenu un brainstorming très sérieux à la rédac avec cette chanson dans une oreillette, et que mon frétillement gracieux est passé presque inaperçu. Il est donc possible de twerker et d’avoir l’air crédible à la fois. (« Ouii, alors je pense que le m-preg est un sujet délicat qui… »)

Tacata — Tacabro

TE GUSTA EL TACATA ?!

A mi me gusta el Tacata.

Temperature — Sean Paul

Sean Paul ne fait pas grand-chose sur ma température personnelle de manière générale, mais cette chanson influe beaucoup sur mes mouvements du croupion. Hop, coup d’cul ! Coup d’cul ! Allez poulette, move ton sot-l’y-laisse ! Coup d’cul !

Même si, bon. Il fait quand même des choses bizarres dans ce clip. C’est Sean Paul, après tout. Ce n’est pas vraiment un clip de Sean Paul si on ne voit pas Sean Paul importuner une madame.

Mais est-ce que vous voulez bien arrêter de leur marcher dessus ?!

Shake, shake, shake (shake your booty) — Soul Train Shake Your Booty KC & Sunshine Band

Retour à un grand classique qui fera du bien à nos vieux os, avec un titre qui dit bien ce qu’il veut dire !

C’est pas souvent qu’on l’entend, celle-ci, mais quand elle ressurgit l’air de rien pendant une petite soirée tranquille (plus communément appelée « apéro dinatoâââââre » en parisien dans le texte), on a facilement les muscles du luc qui s’agitent à côté des tomates cerises.

Allez, on s’en fout des rondelles de concombres, virez-moi la bouffe et secouez-moi tout ça sans jamais réussir à être dans le rythme ! Vous aurez à nouveau faim après, tout va bien.

Lose Yourself to Dance — Daft Punk

Bon, d’accord, je sens bien que vous fatiguez un peu, alors on va poursuivre plus en douceur, avec une ambiance groovy. On ne frétille plus ici, on ondule. Oui madame. Onduler du cul. Si tu frétilles devant ta fenêtre ouverte depuis tout à l’heure, les voisins aussi vont kiffer la pause, tu vas voir.

Allez bébi, louse yourself to dance !

Oh no ! — Marina and the Diamonds

Ça va mieux, vous avez bien ondulé, maintenant, on retourne au frétillement en règle avec une bonne dose de sautillement en prime ! Allez ! Ces fesses sont faites pour remuer ! Et figurez-vous qu’il n’y a rien de mieux pour péter un câble dans sa séance de booty shaking que Marina and the Diamonds.

Toutes ces couleurs, tout ce craquage de fessiers, je… C’est trop pour un seul booty. Frétillons ensemble.

Let’s Have A Kiki — Scissor Sisters

Let’s Have a Kiki ! I wanna have a Kik… Hein ? Quoi, vous pensez que j’ai définitivement craqué avec cette chanson ? Okay, alors attendez le bonus.

Bonus : La Ficelle — String color

Voilà. LÀ on peut parler de craquage.

Parce que je ressens le besoin de me dédouaner, je tiens à préciser que cette chanson m’a été suggérée par trois de mes collègues que je ne nommerai pas. Il faut croire qu’on aime bien la ficelle, à la rédac.

Alors écoutez, de toute façon, au point où on en est, vous me reprendrez tout ça une fois par jour pour une petite séance de remuage du postérieur en règle, parce que c’est bon pour le moral. Et aussi parce que j’aime bien.

Et une fois qu’on aura réussi à faire venir l’été, on prendra tout pour aller à la plage, et on recommencera sur le sable. Une très joyeuse Journée de la Fesse à toi, cher lectorat.

Viens danser de la croupe dans les commentaires et nous proposer d’autres titres de choix !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Junipa
    Junipa, Le 20 juin 2014 à 10h02

    Eh beh cette playlist est d'une efficacité redoutable pour s'ambiancer le matin !

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)