Breakfast After Noon, d’Andi Watson

Aux Editions Casterman Elle et lui dans le même bateau… Qui tombe à l’eau ? En pleins préparatifs de leur mariage, Rob et Louise sont licenciés de la faïencerie où ils travaillent tous les deux. C’est que l’usine, autrefois prospère, n’a plus trop la cote et dégraisse donc ses effectifs. Entre la réservation de l’église […]

Aux Editions Casterman

Elle et lui dans le même bateau… Qui tombe à l’eau ?

En pleins préparatifs de leur mariage, Rob et Louise sont licenciés de la faïencerie où ils travaillent tous les deux. C’est que l’usine, autrefois prospère, n’a plus trop la cote et dégraisse donc ses effectifs. Entre la réservation de l’église et le dépôt de leur liste de mariage, voici donc Rob et Louise au chômage.

Louise, qui sans le dire ne s’épanouissait pas vraiment à emballer des services rococo, tente de se ressaisir et se met immédiatement à chercher un nouveau job, reprenant par la même occasion les études qu’elle avait laissées tomber. Rob, en revanche, a du mal à accepter que son usine chérie ferme. Et pendant que Louise fouille les offres d’emploi comme un brave petit soldat, Rob tourne en rond dans l’appart en se demandant comment retrouver le boulot qu’il aimait tant. Forcément, à mesure que Louise reprend du poil de la bête, Rob, lui, dépérit de plus en plus. Et les efforts de Louise pour l’aider à remonter la pente n’y peuvent pas grand chose…

Elle et lui… Et nous ?

Progressivement, sans un mot plus haut que l’autre, Breakfast after Noon nous emmène sur le porte-bagage d’un couple en train de tanguer. Le parfait petit couple apparemment fait pour un mariage sans nuage, qui tout à coup se voit jeté en pleine tempête. Quand un coup dur survient, qui réagit, qui se laisse aller ? Qui s’ajuste et qui se pétrifie ? Qu’est-ce qui change dans l’ajustement des rouages ? C’est face à tout ça que nous met Andi Watson, sans jamais désigner un coupable parmi ses personnages, sans jamais juger. Et même si on a parfois l’impression qu’il manque un petit quelque chose pour qu’on entre totalement dans l’histoire, Breakfast After Noon reste une jolie découverte à faire.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire