Par  |  | 24 Commentaires

Le BDSM, ça intrigue, ça fascine... et ça génère aussi pas mal d'idées reçues ! Mymy a sorti sa plus belle cravache pour fouetter quelques clichés autour du sujet.

En partenariat avec Universal Pictures France (notre Manifeste)

C’est mercredi c’est ? C’est ? Mymyyyy, eh oui !

Et ce mercredi 7 février, c’est aussi la sortie en salles de 50 Nuances Plus Claires, qui vient clore la trilogie mettant en scène Anastasia Steele et Christian Grey.

La saga érotique signée EL James a largement popularisé le BDSM, un acronyme qui englobe des pratiques très différentes. Mais les gens ne s’en font pas forcément une idée très claire ! (Ni même 50 Nuances Plus Claires mdr vous l’avez ?)

Alors j’ai donné de ma personne pour vous présenter quelques clichés sur le BDSM, et les démolir avec grâce et élégance.

Bon visionnage ! Et dites-moi si vous avez appris des choses !

À lire aussi : Comment une séance de BDSM m’a aidée à niquer mes complexes

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Mymy
    Mymy, Le 11 février 2018 à 19h47

    Je vous copie ma réponse présente dans le Best Of des Commentaires de la semaine :

    Pour expliciter un peu ma position : 50 Nuances de Grey est une fiction. Comme toute fiction, elle est bien sûr critiquable d’un point de vue qualitatif, culturel, politique… mais n’a jamais prétendu être un manuel du BDSM ou de la relation saine.

    50 Nuances de Grey ne fait pas plus de mal qu’un amour de chez Disney ou que N’oublie jamais, un film (et un livre) largement considéré comme très romantique qui m’a fait dresser les poils d’effroi !

    Je n’ai aucun souci avec le fait que les gens consomment des contenus culturels de fiction ne présentant pas forcément des relations saines. Chacun·e va bien voir ce qu’il ou elle souhaite au cinéma.

    Par contre, je trouve ça important que des contenus pédagogiques soient facilement accessibles.

    Alors si je peux faire cette vidéo (que j’avais écrite pour la chaîne YouTube de madmoiZelle, et que j’aurais publiée avec ou sans partenariat) et en plus rapporter un peu de sous au magazine pour que son contenu reste gratuit, moi ça me va tout à fait !
    Pour te répondre @Lala Piriou : personnellement je n'ai pas lu un 50 Shades en entier et pas vu les films car ça m'intéresse peu, et j'ai lu un Twilight + vu 2 films sans apprécier outre-mesure, donc je n'ai pas forcément envie de lire une trilogie inspirée de Twilight, j'ai déjà tenté !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!