Attractive & Fat, la lettre ouverte à Abercrombie & Fitch

Jes, la créatrice du blog The Militant Baker, a répondu à Mike Jeffries, le CEO de Abercrombie & Fitch, par le biais d'une lettre ouverte et d'une série de photos... Jes 1 - Mike 0 !

À moins de vivre dans une yourte en Asie centrale, vous avez forcément entendu parler de cette polémique selon laquelle Abercrombie & Fitch s’arrête à la taille 38.
En quelques mots, Mike Jeffries, le big boss de A&F, ne veut voir ni gens gros, ni de gens pauvres, ni de gens ringardos dans ses magasins. Ses propos choquants ont provoqué un raz-de-marée sur les réseaux sociaux et ont donné naissance à des initiatives comme Fitch The Homeless, où un habitant de Los Angeles, Greg Karber, vous invite à donner vos fringues A&F à des sans domicile fixe.

Cette fois c’est Jes, la créatrice du blog themilitantbaker.com et mannequin grande taille qui a voulu exprimer son opinion face à cette aberration. Elle a donc adressé une lettre ouverte accompagnée d’une série de photos à Mr Jeffries (disponible en version originale ici) :

« Hey Mike,

Je sais que vous avez été inondé de mails suite à vos propos sur les tailles, mais je tenais à prendre quelques secondes pour vous parler du projet sur lequel je travaille.

Pour commencer : votre opinion n’est pas choquante. Des millions de gens partagent le même sentiment. Vous avez profité de votre statut et de votre reconnaissance pour exposer ce que beaucoup ont déjà dit. Cependant, il est important que vous sachiez que peu importe les chiffres sur votre feuille d’impôt, vos propos n’empêcheront pas les gens d’être qui ils sont. La seule chose que vous avez fait avec votre discours (être belle en étant fine, ne proposer que des grandes tailles pour les hommes) c’est de renforcer ce concept peu original selon lequel les filles rondes sont des échecs sociaux, sans valeur et indésirables. Vos excuses ne changeront rien.

En fait, ce n’est pas tout ce que vous avez fait. Vous avez également créé une opportunité incroyable pour le changement social.

Dans notre culture, on ne voit jamais de photos sexy avec des filles petites, des grosses et des mannequins peu conventionnelles qui posent avec des grandes, des fines ou des mannequins professionnelles. Pour le dire avec vos mots : « les jeunes impopulaires » et les « jeunes cool ». Il est socialement accepté d’être avec quelqu’un qui nous ressemble, mais dans l’univers publicitaire, des corps différents ne sont jamais montrés ensemble de façon positive. L’association de deux corps peu communs est jugée comme discordante visuellement et, bien que je ne le souhaite pas, met les spectateurs mal à l’aise. Ceci est en grande partie de la faute de compagnies comme la vôtre, qui perpétuent l’idée que les femmes rondes ne sont pas belles. C’est faux, mais si quelqu’un jetait un oeil dans votre catalogue infâme, il ne me croirait pas.

J’ai joint quelques images à votre attention. Je vous en prie, faites-moi savoir ce que vous en pensez.

À noter : je n’ai pas pris ces photos pour montrer que le mannequin me trouve attirante ou que le photographe m’a trouvé photogénique ou pour prouver que vous êtes un con. Au contraire, j’ai été inspirée par la possibilité de montrer que je me sens bien dans ma peau et de profiter de la controverse que vous avez créée. J’ai mis au défi la séparation des beaux et des gros et je confirme qu’ils sont compatibles, contrairement à ce que vous pensez. Non seulement je sais que je suis sexy, mais j’ai aussi la confiance nécessaire pour poser nue. Vous êtes plus que bienvenu pour me prouver le contraire en posant torse nu avec une meuf grosse et sexy,  je serais ravie de voir un tel shooting.

Je suis sûre que vous ne vous attendiez pas à un tel résultat mais dans un sens, vous êtes brillant. Non seulement vous êtes un génie du marketing (l’exclusivité de la marque c’est une idée très rentable) mais vous avez aussi accidentellement créé la possibilité de contester notre construction sociale actuelle. J’espère que la combinaison de ces corps différents sera un jour aussi courante que socialement acceptée.

Très sincèrement,

Jes

P.S. Si vous pouviez me verser un montant substantiel afin que je cesse de porter votre marque histoire de ne pas « causer de dommages importants à votre image », n’hésitez pas à m’envoyer un mail. Je vous respecte en tant qu’homme d’affaires et mon agent et moi serions heureux de contribuer à votre succès.

P.P.S. Vous avez sans doute reconnu votre t-shirt L qui s’adapte parfaitement à une taille 22 (50 en France). Vous devriez peut-être travailler là-dessus. »

La lettre de Jes se passe presque de commentaires tellement elle est claire et pertinente. Au-delà de critiquer le choix marketing de Abercrombie & Fitch, elle soulève la question de la diversité des morphologies dans la publicité ce qui, j’espère, fera réagir quelques compagnies. Je ne sais pas si l’intéressé a déjà lu la lettre mais j’attends impatiemment sa réaction. Rep à ça Mike Jeffries !

Big up
Viens apporter ta pierre aux 62 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MelyKitty
    MelyKitty, Le 22 février 2014 à 18h27

    Et pourquoi le mec n'est pas gros lui aussi ? Faudrait pas oublier que les hommes sont aussi discriminés par A&F et qu'eux aussi subissent la pression des médias avec tous ces mannequins parfaits.

Lire l'intégralité des 62 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)