Comment remettre à sa place quelqu’un qui te fait une réflexion sur tes pellicules ?

Par  |  | 9 Commentaires

Quand tu as des pellicules, dur de l'oublier. D'autant plus quand on te fait une réflexion à ce propos. Marina te livre ses astuces pour répondre avec humour à ces petites remarques !

Comment remettre à sa place quelqu’un qui te fait une réflexion sur tes pellicules ?

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat commercial avec L’Oréal Paris.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Avoir des pellicules c’est comme se taper le petit orteil dans le lit le matin, c’est relou.

Mais ça devient encore plus gênant quand quelqu’un, que je qualifierais d’indélicat, enfonce le clou en te faisant une réflexion (qui est l’équivalent d’un : « je te roule dessus sans vergogne » en termes de ressenti).

J’ai donc développé ce guide de survie en terrain hostile (en collaboration avec le FLCI : le Front de Lutte Contre les Idiots) qui te sera utile si tu as des pellicules et que tu en as assez des réflexions désagréables, que tu t’es déjà pris en pleine face telle une averse durant les giboulées de mars.

Toi qui croules sous les réflexions à la c**.

« T’as jamais pensé te débarrasser de tes pellicules ? »

« Non bah tu sais j’y avais jamais pensé, d’ailleurs un grand merci grâce à toi je vais embrasser ma carrière de chasseur•se de pellicules professionnel•le ! Façon Ghostbusters mais en moins glamour. »

La personne qui te balance cette réflexion n’est foncièrement pas méchante, mais que croit-elle récolter comme réaction après avoir sorti une telle énormité ?

Bien sûr que tu as tout essayé, en passant par te secouer la tête en pensant naïvement que tes pellicules partiraient pour ne jamais revenir, mais aussi par toutes les lotions, crèmes et shampooings anti pelliculaires présents sur le marché.

Chanter sous la douche pour rompre le sortilège des pellicules.

« Eh bah dis donc, il neige ! »

« Oui je reviens tout juste d’une expédition au Groenland, je retrouve des flocons partout comme des grains de sable après une sortie balnéaire en plein mois de juillet.

Je ne sais plus quoi faire pour m’en débarrasser, d’autant plus que ce sont des flocons bioniques insensibles à la chaleur, ils tiennent de ouf sur les fringues. »

Une manière extrêmement distinguée de te notifier qu’il y a sur tes épaules des reliquats de peau morte qui trônent fièrement sur ton petit haut noir.

Idem que la réflexion précédente, c’est pas de l’humour, c’est juste pour être désagréable. N’hésite pas à rétorquer avec un élégant : « Va te faire voir chez les Grecs » (enflure).

« Le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence. »

« Alors, on a eu un petit souci avec son shampooing sec ce matin ? »

« Non, non c’est l’effet recherché, je voulais donner à mes cheveux cette dimension poivre et sel car je les trouvais affreusement banals en me regardant dans le miroir ce matin ! »

Encore une fois, il s’agit d’attirer l’attention sur tes très chères pellicules. La meilleure des solutions reste encore d’ignorer ce genre de réflexion inutile, ça ne fait pas avancer le débat.

Doucement avec le shampooing sec on a dit.

Tu vois, contrer les réflexions requiert juste ce qu’il faut de patience, mais surtout beaucoup d’entrainement (et beaucoup d’humour surtout !)

« Mais tu te laves jamais les cheveux en fait ? »

« Tout à fait, j’ai d’ailleurs entamé une grève du shampooing en 1997, qui s’est soldée par un échec car j’ai glissé sur une flaque de sébum.

Ce qui m’a valu une jambe fracturée, mais aussi une excellente anecdote à raconter à mes camarades de classe/mes collègues/mes parents (rayer la mention inutile). »

Évidemment tu te les laves, si possible avec des produits adaptés.

Elseve Phytoclear, une nouvelle gamme gommage + shampoing anti pelliculaire

La nouvelle gamme Elseve Phytoclear de L’Oréal Paris a spécialement été formulée dans ce sens, avec notamment le Gommage purifiant Avant-Shampooing, qui va débarrasser le cuir chevelu de ses impuretés, à faire suivre du shampooing adapté à ta nature de cheveux (normaux, gras, cuir chevelu sensible).

La force de ce duo réside dans la combinaison d’un actif antipelliculaire (l’octolamine) et d’huiles essentielles.

Arbre à thé, lavande et bergamote vont venir botter les fesses de tes pellicules ! C’est bien simple, elles ne seront pas près de revenir.

Plutôt que de t’ennuyer avec les tenants et les aboutissants de la formule, je te propose de te parler du retour des testeur•ses !

C’est bien beau de te dire qu’il y a de l’huile essentielle de jenesaisquoi dans cette nouveauté, mais si toi tu en as ras la quiche de voir tes pellicules, le mieux c’est encore de te parler de l’expérience de lecteur•trices qui ont testé la chose et apprécié l’efficacité du duo.

« En ce qui concerne l’élimination des pellicules, je suis ravie, il y a un effet visible: de moins en moins de pellicules après 2/3 shampoings »

Un avis parmi d’autres que tu retrouveras dans l’article où je compile les avis de ceux et celles qui ont testé le duo Elseve Phytoclear !

N’hésite pas à partager en commentaire les pires remarques que tu as entendues par rapport à tes pellicules.

À lire aussi : Comment prendre soin de ses cheveux ? — Les bases beauté



7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Marina

Marina va t’enseigner le b.a.-ba de la cosmétique. Il t’es déjà arrivé de te coucher sans te démaquiller? Sache que si elle avait été là à ce moment précis, elle t’aurait ramené des cotons et de l’eau micellaire. Il y a des choses avec lesquelles il ne vaut mieux pas déconner en sa présence !


Tous ses articles

Commentaires
Forum (9) Facebook ()
  • Bananapower
    Bananapower, Le 22 avril 2017 à 12h31

    @louise.schneider J'allais justement dire qu'on dirait un copié collé d'article sur l'acné x)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!