Le 14 février d’une célibataire (qui s’aime)

La Saint Valentin n’est pas une célébration exclusivement destinée aux couples. On l’oublie bien trop souvent, mais c’est avant tout une célébration pour les amoureux. Et croyez-le ou non, je suis une fille débordante d’amour, donc je m’aime. Par conséquent, j’ai décidé de fêter la Saint Valentin, boyfriend ou pas. Et puis de toute façon, […]

Le 14 février d’une célibataire (qui s’aime)

La Saint Valentin n’est pas une célébration exclusivement destinée aux couples. On l’oublie bien trop souvent, mais c’est avant tout une célébration pour les amoureux. Et croyez-le ou non, je suis une fille débordante d’amour, donc je m’aime.

Par conséquent, j’ai décidé de fêter la Saint Valentin, boyfriend ou pas. Et puis de toute façon, c’est comme ça, à moins d’aller construire une cabane en Papouasie, la St Valentin on n’y échappe pas. Si seulement j’avais le choix dans la date !  _ Rire gras_

Illustration par Stib

Fort heureusement cette année, ça tombe un dimanche, et comme l’a dit une bande de mecs sympas « demain c’est dimanche, ce soir c’est nuit blanche » donc je ne serai pas levée avant que le soleil n’atteigne son zénith: c’est déjà du temps de gagné.

Pour être sûre de commencer la journée du bon pied, je sauterais de mon lit à pieds joints et puis tiens… j’m’en grillerai un. J’imagine qu’ensuite, je balancerais du GROS SON sur mes enceintes pour partager mon amour avec les voisins. Au programme une Playlist St Vatenloin.

Illustration par Stib

Plus tard, quand les voisins m’auront cassé la gueule (alors que moi je comptais juste me casser la voix), je m’offrirai un véritable moment de relaxation dans ma salle de bain et j’en ressortirai étonnamment trop bonne, comme par miracle, parce que l’amour me rend belle. Je me vois déjà chanter la vie, danser la vie (big up Edouard Baer).

Rien de mieux qu’un peu d’air frais pour se requinquer. En ce jour spécial, j’aurai le droit à « une escapade de rêve » sur la place du marché. Là-bas, ça sent bon les fruits, la friture et le caniveau. J’y comblerai mes envies d’ailleurs… For sure.

En rentrant, j’attraperai l’annuaire. Conscience oblige, j’appellerai tous les Valentin. Les pauvres sont trop souvent oubliés au profit des confiseries et des coussins-coeurs _ So glam_. Je leur souhaiterai une très heureuse fête et je ne prendrai même pas la mouche quand on me répondra que ça se souhaite la veille quand on est polie. Quand on est polie…

A l’heure du goûter über-calorique  (je compense, donc je suis) je ressortirai mon docteur maboule et je passerai 3 heures à lui arracher le cœur frénétiquement. C’est une activité ludique et régressive : pile-poil dans la tendance.

Illustration par Stib

Je fais dans le social ce soir-là : je rends gentiment un service-contre-rémunération, en gardant les affreux adorables enfants des voisins. Comme ça, eux peuvent exhiber leur bonheur auprès de la société, pendant que moi je jouerai un rôle primordial dans le développement sentimental et l’éducation des petits monstres.

Ainsi nous pourrons déguster goulûment des chocolats en forme de cœur devant le remake de Meurtre à la Saint Valentin.  Avec les filles, je pourrai pleinement vivre une vie de couple par procuration grâce à Ken et Barbie, le scénario sera torride, ça finira en St Valentouz. Puis quand viendra l’heure de l’histoire, c’est avec pragmatisme que je leur conterai Cendrillon, le vrai, pas le Walt Disney.

Les parents rentreront légèrement éméchés (leur version), complètement bourrés (la mienne). Pupilles dilatées, il seront prêts à copuler, normal B.A-BA d’une St Valentin de couple. Il me remercieront et je partirai avec une liasse de billet ENORME — Amour et Alcool rendent généreux. Je jubilerai jusque dans mon lit.

Pas de Saint Machin sans cadeau. Je m’empresserai de déballer le mien, soigneusement offert par mes soins (pour éviter toute déception). Comblée, je m’endors enfin avec mon nouveau jouet.

Finalement, ça aura été une journée totalement banale.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ninoumo
    Ninoumo, Le 8 février 2010 à 10h38

    Zgu;1371648
    Voilà c'est ça qu'est-ce que je vais faire ce jour là...
    Et bravo les illustrations ! qu'est-ce que c'est qui ce Stib ? Où c'qu'on peut le trouver ? un blog ?

    Stib est un ami totalement à l'ouest qui passe sa vie a gribouiller des choses dans ses carnets. Je l'agresse dès maintenant pour qu'il se creer un blog!

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)