Live now
Live now
Masquer
campagne-prejuges-VIH-aides-2021
Actualités

Une première en 10 ans : plus d’hétéros que de gays ou bis sont dépistés positifs au VIH au Royaume-Uni

Pour la première fois depuis une décennie au Royaume-Uni, davantage de personnes hétérosexuelles que de gays et bis sont diagnostiqués séropositives au VIH. L’occasion de rappeler l’importance des dépistages réguliers et des méthodes de prévention, parfois méconnues par les hétéros.

C’est un point de bascule dans l’interminable épidémie du VIH/Sida. D’après les derniers chiffres de l’Agence britannique de sécurité sanitaire (HSA), le nombre de nouveaux diagnostics de VIH chez les personnes hétérosexuelles s’avère plus élevé que chez les hommes gays et bis au Royaume-Uni.

Des dépistages du VIH/Sida plus souvent tardifs chez les personnes hétéro

Comme le relève le média britannique The Independant, sur l’année 2021, parmi les personnes dépistées séropositives au VIH, 45% étaient des hommes se déclarant gays et bis, contre 50% de femmes et d’hommes hétérosexuels.

La HSA constate également que les personnes hétérosexuelles sont davantage susceptibles d’être diagnostiquées tardivement, à un stade où les dommages à leur système immunitaire a déjà commencé. En 2020, au Royaume-Uni toujours, 55% et 51% des hommes et des femmes hétérosexuelles, respectivement, ont été diagnostiqués à un stade tardif, contre 29% chez les hommes gays et bisexuels.

Ces derniers ont tendance à être davantage ciblés, sensibilisés, et donc éduqués sur les questions de VIH, ce qui peut être une piste d’explication, outre le fait qu’ils sont beaucoup moins nombreux dans la société.

De nombreux préjugés persistent autour du VIH et des personnes vivant avec le VIH.
De nombreux préjugés persistent autour du VIH et des personnes vivant avec le VIH, ce qui peut aussi jouer dans la peur de se faire dépister.

Qu’est-ce qui peut expliquer une telle bascule dans l’épidémie de VIH ?

Les dépistages ont pu être d’autant plus tardifs à cause de la pandémie, ses confinements et restrictions de déplacement, et combien le Covid a pu monopoliser toute l’attention. Si bien que la HSA remarque également une baisse de 33% des tests chez les personnes hétérosexuelles, contre une baisse de 7% chez les hommes gays et bisexuels.

Ces nouvelles statistiques de nos voisins britanniques peuvent donc servir de rappel que le virus de l’immunodéficience humaine concerne également les personnes hétérosexuelles, y compris les femmes.

Les différents moyens de prévention du VIH à la portée de toutes et tous

De nombreux centres de dépistages gratuits et anonymes existent en France. Vous pouvez demander à votre médecin traitant une ordonnance pour un dépistage d’IST gratuit quand vous le voyez afin de le faire en laboratoire d’analyses médicales quand vous le pourrez. Vous pouvez également acheter en pharmacie physique, ou trouver gratuitement dans un centre de santé sexuelle, ou commander en ligne, un autotest VIH à faire chez vous.

Si vous avez une vie sexuelle active avec de multiples partenaires, une fréquence de dépistage tous les 3 à 6 mois est conseillée.

Outre le préservatif, moyen de prévention le plus connu du grand public, la PrEP protège efficacement contre le VIH, et s’avère beaucoup moins connu par les personnes hétéros que les personnes LGBTQI+. C’est l’acronyme anglais pre-exposure prophylaxis (prophylaxie pré-exposition). La PrEP consiste à prendre un médicament en prévention d’éventuelles contaminations au VIH. Sur ordonnance, elle se prend soit au quotidien, soit « à la demande » selon une chronologie précise autour de rapports sexuels à risque.

L’obtention de la PrEP quand on est une femme cisgenre peut néanmoins se heurter aux préjugés sexistes et au slutshaming d’une partie du personnel soignant, comme l’analyse cet article de Slate. Face au refus d’un médecin de vous prescrire la PrEP, vous pouvez prendre l’avis d’un-e autre praticien-ne et surtout contacter l’association AIDES à l’adresse mail suivante : prep[arobase]aides[point]org.

La PrEP ne doit pas être confondu avec le traitement post-exposition (TPE). Il s’agit d’un traitement d’urgence à demander — à l’hôpital notamment — après avoir eu un rapport à risque avec quelqu’un dont vous ne connaissez pas le statut sérologique.

La PrEP diffère également de ce qu’on appelle dans le jargon de la prévention le TASP : Treatment as Prevention. Concrètement, cela signifie que, puisqu’une personne séropositive au VIH, sous traitement, avec une charge virale indétectable, ne peut pas transmettre le VIH, son traitement protège aussi son, sa ou ses partenaires. En d’autres termes, une personne VIH+ indétectable est non-contaminante.

C’est ce principe que résume l’expression Indétectable = Intransmissible. D’où l’importance d’être au fait de son statut, et de sa santé sexuelle, pour se protéger soi et ses partenaires. Car l’information, c’est le pouvoir.

À lire aussi : Une personne séropositive sous traitement ne transmet plus le VIH et bien trop de gens l’ignorent encore

Crédit photo de Une : visuel d’une campagne de l’association AIDES.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

3
Avatar de hellopapimequepasa
14 février 2022 à 12h02
hellopapimequepasa
quand je vois des campagne de prévention VIH ciblé sur les homosexuelle je suis pas étonné que les hétéro sont moins nombreux a se faire tester
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Actualités

Elon Musk // Source : SpaceX Launches SpaceX Falcon Heavy Rocket
Actualités mondiales

Elon Musk accusé de harcèlement sexuel par d’ex-employées de SpaceX

5
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Getty Images Pro
Actualités

On sait quand sera versée l’Allocation de rentrée de scolaire (ARS) récemment revalorisée

Source : Canva
Actualités mondiales

Aux États-Unis, la Cour suprême annule l’interdiction de la pilule abortive

Pexels
Actualités France

Après la victoire du Rassemblement National, des militants d’extrême droite condamnés pour une agression homophobe

12
Source : Symeonidis Dimitri / Getty Images
Politique

Plan Procu : le site de rencontre pour faciliter les procurations

33
jus-oranges
Actualités France

Le prix de ce jus ne cesse d’augmenter, et c’est à cause du dérèglement climatique

Source : Capture / C-SPAN
Daronne

Le discours pro-Trump de cet élu américain a été gâché… par son fils de 6 ans

1
Source : Canva
Actualités

À Nantes, un spectacle de drag queen annulé à cause de menaces lgbtiphobes

Réforme des retraites // Source : © Sénat - Palais du Luxembourg
Société

Pourquoi la proposition de loi visant à encadrer les transitions de genre avant 18 ans est dangereuse

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

La société s'écrit au féminin