Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Société

Taxe contre l’obésité, on a eu chaud !

20 août 2008

Notre sauveur s’appelle Eric Woerth. La semaine dernière, Roselyne Bachelot et lui recevaient un rapport de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS), dont les conclusions étaient les suivantes : pour lutter contre l’obésité, il faut taxer les boissons sucrées et les produits gras… Mais notre ministre du budget a considèré que la mesure serait trop mal perçue par les citoyens consommateurs en cette période de disette du pouvoir d’achat, elle est donc abandonnée.

Selon l’IGAS, la mise en place d’une taxe aurait permis de renflouer le déficit de la Sécurité sociale, tout en dissuadant les consommateurs d’abuser des aliments trop gras ou trop sucrés. Mais on peut se demander quels auraient été ces produits concernés par la taxe obésité, puisqu’à part les fruits et le jambon blanc, tout est potentiellement « obésigène ». L’abus, le manque de diversification, autant de facteurs qui rendent un aliment « dangereux pour la santé ».

L’IGAS a perdu ce combat-là, mais on sait que la bataille pour une nutrition saine ne s’arrêtera pas là. Même si la taxe obésité ne voit pas le jour, on peut imaginer d’autres mesures pour parer aux problèmes de nutrition. On essaie déjà d’y faire face à l’école, où les enfants peuvent être initiés au goûter, à la bonne franquette, aux différentes saveurs qui élargiront leur palette de goûts. Plus en profondeur, on attend avec impatience le jour où l’industrie agro-alimentaire se décidera à rectifier son assaisonnement, au sens strict du terme, afin de proposer des recettes moins salées et moins sucrées.

Les défenseurs de la bonne chair « avec modération » respirent, ils se voyaient déjà parlant du bon temps où les rillettes ne se vendaient pas qu’au marché noir…

Et toi, tu penses qu’il faut faire quelque chose contre l’obésité ?

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Société

george-chandrinos-bv0ZMB6Nn1g-unsplash
Ecologie

« Fournaise : à la recherche d’une ville vivable » est le documentaire pour contrer l’éco-anxiété

Bons plans
Sponsorisé

Coque et écran de protection : comment prendre soin de son téléphone sans se ruiner

Humanoid Native
jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

charl-folscher-0d3sN22lH0c-unsplash
Société

Une femme sur trois de moins de 35 ans se demande si elle subit des violences au sein du couple

Camille Lamblaut

25 nov 2022

4
amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

5
emile darai manifestation nous toutes violences gyneco – MLC
Société

Accusé de violences gynécologiques, Emile Daraï a été mis en examen

Maëlle Le Corre

25 nov 2022

luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

justice-francaise-protege-les-violeurs-pancarte-manifestation-paris-nous-toutes-2021
Société

Justice : les victimes de violences sexuelles continuent de payer le prix fort

Maëlle Le Corre

25 nov 2022

1
nadine-shaabana-DRzYMtae-vA-unsplash
Société

Violences psychologiques : de quoi parle-t-on vraiment ?

WhatsApp Image 2022-11-24 at 18.06.52
Société

Isabelle Rome : des objectifs ambitieux, mais toujours plus de violences faites aux femmes en 2022

assemblee nationale IVG premiere lecture
Féminisme

IVG : les députés votent l’inscription du droit à l’avortement dans la Constitution

Maëlle Le Corre

24 nov 2022

2

La société s'écrit au féminin