Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Société

Taxe contre l’obésité, on a eu chaud !

Notre sauveur s’appelle Eric Woerth. La semaine dernière, Roselyne Bachelot et lui recevaient un rapport de l’inspection générale des affaires sociales (IGAS), dont les conclusions étaient les suivantes : pour lutter contre l’obésité, il faut taxer les boissons sucrées et les produits gras… Mais notre ministre du budget a considèré que la mesure serait trop mal perçue par les citoyens consommateurs en cette période de disette du pouvoir d’achat, elle est donc abandonnée.

Selon l’IGAS, la mise en place d’une taxe aurait permis de renflouer le déficit de la Sécurité sociale, tout en dissuadant les consommateurs d’abuser des aliments trop gras ou trop sucrés. Mais on peut se demander quels auraient été ces produits concernés par la taxe obésité, puisqu’à part les fruits et le jambon blanc, tout est potentiellement « obésigène ». L’abus, le manque de diversification, autant de facteurs qui rendent un aliment « dangereux pour la santé ».

L’IGAS a perdu ce combat-là, mais on sait que la bataille pour une nutrition saine ne s’arrêtera pas là. Même si la taxe obésité ne voit pas le jour, on peut imaginer d’autres mesures pour parer aux problèmes de nutrition. On essaie déjà d’y faire face à l’école, où les enfants peuvent être initiés au goûter, à la bonne franquette, aux différentes saveurs qui élargiront leur palette de goûts. Plus en profondeur, on attend avec impatience le jour où l’industrie agro-alimentaire se décidera à rectifier son assaisonnement, au sens strict du terme, afin de proposer des recettes moins salées et moins sucrées.

Les défenseurs de la bonne chair « avec modération » respirent, ils se voyaient déjà parlant du bon temps où les rillettes ne se vendaient pas qu’au marché noir…

Et toi, tu penses qu’il faut faire quelque chose contre l’obésité ?


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Société

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt interdites en France ?

1
Source : Photocreo
Daronne

Les athlètes, aussi parents, pourront bénéficier d’une dérogation pendant les JO de Paris 2024

Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

L’artiste Olivia Ruiz révèle avoir été victime de soumission chimique

Femme triste devant son ordinateur
Société

Les jeunes à la santé mentale fragile sont plus susceptibles d’être au chômage, selon une étude

Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Source : Capture d'écran
Actualités France

Après avoir placé l’avortement en première cause de mortalité dans le monde, CNews présente ses excuses

6
« On ne voyait pas où était le problème » : dans « C à Vous », Karin Viard revient sur le MeToo dans le cinéma // Source : Capture d'écran YouTube
Société

« On ne voyait pas où était le problème » : dans « C à Vous », Karin Viard revient sur le MeToo dans le cinéma

Source : Tachina Lee / Unsplash
Société

Victime de violences conjugales, voici ce que j’aimerais dire aux personnes qui ont vu mais ont refusé de me croire

1
Source : Canva
Société

Inflation : 50 % des Français font des concessions sur les produits hygiéniques, selon une étude

Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5

La société s'écrit au féminin