Live now
Live now
Masquer
selena-gomez-fetish-clip
Culture

Selena Gomez sort le clip quelque peu déroutant de Fetish, dans lequel elle croque du savon

Selena Gomez a sorti un nouveau clip, celui de son titre Fetish, et les intentions artistiques de cette vidéo sont encore plutôt obscures.

Selena Gomez a sorti le clip de son dernier titre tout en sensualité, Fetish, une chanson qui la fait basculer dans une pop très adulte aux paroles insolemment séductrices.

Selena grignote du savon dans le clip de Fetish

Si vous êtes particulièrement impressionnables, attention à ce clip où il se déroule des choses plutôt incongrues.

Si vous adorez l’émission Freaky eaters

, préparez-vous à passer un très bon moment !

Tels des observateurs naturalistes, on se retrouve en situation de contemplation de la chanteuse qui se livre à de drôles d’activités : manger du savon, user d’un recourbe-cils sur sa langue, se frotter contre un évier, croquer dans un rouge à lèvres, ou se dandiner dans une chambre froide.

Une seule pensée me traverse l’esprit quand je regarde ce clip : quelles peuvent bien être les intentions artistiques de cette vidéo, réalisée par Petra Collins ?

Dans les commentaires sur Youtube, on avance la théorie selon laquelle Selena mange tout pour éviter de croquer une pêche, symbole du péché… Intéressant !

Et pourquoi n’ont-ils pas fait en sorte que Selena fasse des bulles avec sa bouche après avoir mangé du savon pour avoir un effet sympa et esthétique ? Je demande, hein.

À lire aussi : Selena Gomez expliquée à ma maman


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

3
Avatar de Ahn
30 juillet 2017 à 21h07
Ahn
C'est vraiment ce que j'ai ressenti dans ce clip, ça m'a laissée extrèmement mal à l'aise et j'ai trouvé que ça renvoyait l'image d'une souffrance très forte...
Interprétation de Jbunzie sur youtube : "Meaning of the music video: Selena gets romantically/sexually involved with someone who is Abusive (because of the line "i push u out and u come right back" She is eating bizarre things like soap and makeup to feel clean and beautiful again after what hes done to her but it doesnt work so she loses it. Her home represents how she feels in her body - destroyed. The fresh peach in the intro represent her before him and the room of frozen peaches represent her after him and also the numerous other victims hes abused overtime too. She draws angel wings in the frost as her last attempt to feel good again. And at the beginning where she is out in the sun is actually her at the end of it to represent that shes gonna move on and recover from the trauma."/QUOTE]
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Culture

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
ode-calvin-et-hobbes
Culture

Ode à Calvin et Hobbes, la lecture-doudou par excellence !

6
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

« Comment redécouvrir votre sexualité ? » : Lisa Demma, autrice du livre qui décomplexe le sexe // Source : DR
Sexo

« ​​Quand on parle de libido, l’insécurité est toujours dans les parages » : Lisa Demma

Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

7
L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

Source : Wikimedia Commons
Société

Isild Le Besco se dénonce sa relation « d’emprise destructrice » avec Benoît Jacquot

Judith Godrèche revient sur l'émission de Laure Adler en 1995 - C Ce soir du 12 février 2024 // Source : Capture d'écran YouTube
Culture

« On s’en fiche bien que j’y aille ou pas » : Judith Godrèche balaye les rumeurs sur sa présence aux César 2024

La pop culture s'écrit au féminin