Comment ne pas avoir l’impression de jouer ta vie en passant le bac

Hé toi, p'tite boule de stress ! Le bac, c'est important, mais pas autant que respirer quand même. Voici quelques paroles de sagesse pour apaiser ton stress et t'aider à relativiser.

Comment ne pas avoir l’impression de jouer ta vie en passant le bac

Je dois l’avouer mon chat studieux : je n’aimerais pas être à ta place.

Je l’ai occupée il y a plus de dix ans et rien ne m’avait encore donné plus de stress que l’examen du bac… 

Avoir la pression avant le bac, c’est normal

Pourtant, j’avais toujours été bonne élève, mais je ressentais une telle pression de l’extérieur que mes intestins dansaient la tecktonik rien que d’y penser.

À force de fixer cet objectif depuis des années, d’entendre tes parents et autres en parler comme d’une étape indispensable à ta survie, le bac a pris tellement de place dans ta tête qu’il ne t’en reste plus beaucoup pour te concentrer et aborder les épreuves sereinement…

Chargé symboliquement comme un rite de passage, cet examen apparait comme une montagne quand on s’apprête à le passer.

Mais la pression n’aide pas du tout à gravir les obstacles, et surtout, on en rira bien dans 6 mois. Ce qu’il te faut, c’est une bonne dose de détente et la prise de conscience que, quoiqu’il arrive, tout va bien aller. 

Alors respire par le ventre, lis les conseils de Tata Camille et apprête-toi à tout déchirer dans le plus grand des calmes ! 

Relativise avant le bac : tu es une personne intelligente

Hey belle gosse, t’es arrivée jusqu’en terminale keumême !

Tu souffres peut-être du syndrome de l’imposteur, mais si tu es là, ce n’est pas par hasard.

Surveille tes pensées et évite de tourner en boucle sur « Je suis nulle », le dernier single de Jean-Michel Doutedesoi. Son premier album « J’assure un max » est vachement plus mélodieux.

Tu ne peux pas maîtriser le sujet sur lequel tu vas tomber, mais tu peux jouer sur ton état d’esprit et cultiver ta confiance en toi.

Relativise avant le bac : tu vas faire de ton mieux

Plutôt que d’envisager le bac comme une clé mystique et inatteignable qui t’ouvrira les portes de la félicité, considère l’examen pour ce qu’il est : une série de tests auxquels tu as été largement préparée. 

Tu n’as peut-être pas été très régulière dans ta scolarité ou pas suffisamment soutenue par tes profs, mais voilà ta chance de tout donner et d’être corrigée de façon impartiale par un·e inconnu·e.

Même si tes révisions ne se sont pas déroulées au millimètre comme tu l’avais prévu, même si tu doutes de tes capacités en telle ou telle matière, fais-toi confiance sur le fait que tu as fait et que tu feras de ton mieux. 

Ainsi, pas le temps pour les regrets !

Relativise avant le bac : les taux de réussite sont avec toi

Tu serais la 1200ème candidate à un concours qui ne retient que 3 élus, j’avouerais que c’est chaud pour ton slip.

Mais les taux de réussite au bac sont élevés : en 2018, plus de 88% des lycéens ont décroché le baccalauréat.

D’après les chiffres, toutes les chances sont donc de ton côté !

Relativise avant le bac : ce n’est pas ta SEULE chance

Afin de te débarrasser de cette nette impression que ta vie se joue sur cet examen, rappelle-toi que… Ta vie ne se joue pas sur cet examen.

Ok, il te faut ce diplôme pour accéder à la formation que tu espères, mais même si tu le rates cette année, tu pourras le repasser à n’importe quel moment de ton existence.

L’obtention du bac ne va pas déterminer à 100% la personne que tu vas devenir, ton niveau de bonheur et ta place dans la société.

D’ailleurs les études en elles-mêmes ne sont jamais un pass vers une « vie réussie ». Ton parcours scolaire n’est qu’un facteur parmi d’autres et tu t’apercevras un  jour (si jeunesse savait !) que cet examen n’est qu’une goutte d’eau dans l’océan de ta longue existence.

Bien sûr, c’est un enjeu important mais tu peux faire baisser la pression en te répétant que si tu le rates, il y aura toujours une solution. Parce que c’est vrai. 

Et toi, tu as des techniques pour relativiser et te détendre du stylo-plume ? 

À lire aussi : SOS DRAMAD-BAC — La rédac répond à vos angoisses avant les épreuves

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

PingouinMasqué

Dites-vous qu'à 30ans vous serez obligé-e-s de faire des calculs savants pour vous rappeler l'année de votre bac et que vous vous demanderez si vous allez pas l'enlever de votre CV pour faire de la place.
Comme quoi!
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!