Live now
Live now
Masquer
raising-hope-serie
Pop culture

Raising Hope, grand espoir de la série comique

26 juil 2016 12
Raising Hope est entrée dans sa deuxième saison le 20 septembre 2011, et c’est une des séries les plus drôles de ces dernières années. Et je vais tenter de vous le prouver.

Article initialement publié le 26 septembre 2011

Raising Hope, c’est l’histoire Jimmy (Lucas Neff), un ado attardé de 23 ans qui vit toujours chez ses parents. Un soir, il rencontre Lucy, avec qui il passe une nuit torride visiblement sans protection. Ce qu’il ne sait pas, c’est que Lucy est une tueuse en série qui a pour particularité de tuer tous les hommes qui ont le malheur de croiser sa route.

Elle est bien vite démasquée, puis envoyée en taule et condamnée à mort. Oui mais voilà, Lucy est enceinte. Jimmy est bien le père, et obtient donc la garde de sa fille après l’exécution de Lucy, qui l’avait baptisée Princess Beyoncé. Légèrement moins pété du casque que la mère, il la rebaptise Hope (Espoir en anglais). Et ça donne Raising Hope.

FOX's Raising Hope Trailer

Raising Hope : Une famille en or

Hope va donc être élevée (Raising) dans un cadre particulier, puis que la famille de Jimmy ne ressemble à aucune autre. Il y a sa mère, Virginia (Martha Plimpton), femme de ménage, qui a eu Jimmy quand elle avait 15 ans. Sa mère l’a abandonnée quand elle avait deux ans, et elle a été élevée par sa grand-mère. Son mari, Burt (Garrett Dillahunt), tond des pelouses et nettoie des piscines pour gagner sa vie, en compagnie de Jimmy. Ils vivent tous les trois sous le toit de la grand-mère de Virginia, Maw-Maw (Cloris Leachman), qui est complètement sénile.

raising_hope

Dans Raising Hope, Virginia, Burt et Jimmy sont assez simples d’esprit, n’ont pas de talent particulier ni de plans extraordinaire pour leur avenir – ce qui ne les empêche pas de rêver. Et cette simplicité semble parfaitement leur convenir. Ils ont conscience de leur situation, de leurs faiblesses mais aussi de leur point fort. Et puis surtout, ils s’aiment énormément. Et leur quotidien est tellement chargé en rebondissements et histoires à dormir debout, qu’on finirait presque par les envier.

Raising Hope : Des visages familiers

Parmi le casting de Raising Hope, vous aurez peut-être reconnu plusieurs visages familiers. Il y a d’abord Martha Plimpton, qui jouait Stef Steinbrenner dans Les Goonies, et Garrett Dillahunt qui a joué dans quelques de films que vous avez peut-être vus – The Road, L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford, ou encore La Dernière Maison sur la Gauche (dans lequel il joue un immonde personnage, la transition n’a pas été hyper évidente pour moi haha). Puis nous avons l’excellent Cloris Leachman, qui jouait l’horrible mère de Lois dans Malcolm.

Les fans de Scrubs seront peut-être heureuses de retrouver Kate Micucci, dans le rôle de Shelly, que vous connaissiez sous le nom de Gooch. Et vous en profiterez pour découvrir la géniale Shannon Woodward dans le rôle de Sabrina, la nouvelle amie de Jimmy.

Raising Hope en quelques extraits.

Virginia n’a pas vraiment eu le temps de se concentrer sur ses études, rapport au fait qu’elle a conçu Jimmy à 15 piges. Et bien que ça ne l’empêche pas de mener une existence presque normale, ça se ressent parfois dans son vocabulaire…

https://www.youtube.com/watch?v=1-7crvDfMLA

Et quand on vit dans un monde sans pitié à l’économie toute niquée, il faut savoir trouver des stratagèmes.

https://www.youtube.com/watch?v=vQYSSFCfyZI

Et quand Maw-Maw craque son slip et fout Thanksgiving en l’air, tout devient plus festif.

https://www.youtube.com/watch?v=ZhjymoLmTpw

Si vous avez raté Raising Hope l’année dernière (parce que j’ai oublié de vous en parler comme une petite idiote égoïste que je suis), grouillez-vous de rattraper votre retard. Il n’y a qu’en vous y mettant que vous vous rendrez compte du potentiel comique de cette série.

Les Commentaires
12

Avatar de Mstern
28 juin 2014 à 20h46
Mstern
Il n'y a que la première vidéo qui marche... Les deux suivantes n'existent pas et les dernières sont privées.
0
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Pop culture

nikon film festival
Pop culture

Envoyez vos courts-métrages au Nikon Film Festival !

Maya Boukella

01 déc 2022

Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Humanoid Native
Films_Decembre_Netflix_H
Pop culture

Netflix en décembre 2022 : les nouveautés films et séries

Maya Boukella

01 déc 2022

ruban rouge VIH – canva
Quizz et Tests de personnalité

Êtes-vous bien informée sur le VIH/sida ? Testez vos connaissances, ça ne fait jamais de mal !

Maëlle Le Corre

01 déc 2022

10
90’s show
Pop culture

That ’70s show : la série culte revient, version années 1990 !

Maya Boukella

01 déc 2022

fumer fait tousser 4
Cinéma

Quentin Dupieux est au sommet de son art avec Fumer fait tousser

Maya Boukella

30 nov 2022

selection-meilleurs-livres
Livres

Contes inclusifs, anti-héroïnes de série, faire famille autrement : voici trois livres à ne pas manquer

Pauline Leduc

30 nov 2022

1
Du Japon à l'Occident, regards croisés sur le kimono
Actualité mode

Cette exposition sur les kimonos transcende les frontières et les époques

Anthony Vincent

30 nov 2022

noel-tombe-a-pic
Pop culture

On a regardé le film de Noël avec Lindsay Lohan, et évidemment que c’est génial

Manon Portanier

29 nov 2022

5
will-smith-frappe-chris-rock-oscars
Pop culture

Après la gifle, Will Smith comprendrait qu’on ne soit pas prêts à le revoir à l’écran

Maya Boukella

29 nov 2022

4
helena bonham carter
Cinéma

À la rescousse pour défendre J.K. Rowling et Johnny Depp, Helena Bonham Carter aurait pu s’abstenir

Maëlle Le Corre

29 nov 2022

5

La pop culture s'écrit au féminin