Live now
Live now
Masquer
pourquoi-ne-pas-sepiler
Body positive

5 femmes qui ne s’épilent plus le maillot expliquent pourquoi

Pourquoi enlever ses poils ? Et pourquoi les garder ? Plusieurs jeunes femmes qui ont décidé de ne plus s’épiler le maillot expliquent ce qui a motivé leur choix.

De plus en plus de femmes font le choix de ne pas s’épiler, que ce soit toute l’année ou à certaines périodes seulement.

Disposer de son corps comme on le souhaite devrait aller de soi, mais les poils sur une femme continuent à provoquer des réactions parfois haineuses…

Pourquoi ne plus s’épiler le maillot ?

Refinery29 a interviewé 5 femmes qui ont décidé de ne plus s’épiler les poils pubiens : Millie, 20 ans, Kim, 25 ans, Jessie, 26 ans, Anna, 22 ans, et Alicia, 23 ans.

Toutes ont leurs raisons de garder leur « buisson » au naturel.

Millie doit lutter contre sa famille qui lui dit de se raser, mais tient bon et considère que « une femme au naturel, c’est la plus belle chose au monde ».

Pour Kim, garder ses poils, c’est une façon de dire « je suis plus importante que le fait que des gens me trouvent désirable ou non ».

Jessie a décidé de laisser pousser sa toison intime, après des années de forte méconnaissance du sujet : « personne ne savait à quoi servaient les poils pubiens, qu’ils protègent des bactéries et rendent les relations sexuelles plus confortables ».

Anna fait un parallèle que j’ai souvent lu sur le forum madmoiZelle, entre poils et puberté : « avoir des poils me fait me sentir comme une femme, c’est assez enfantin d’être imberbe ».

Enfin, pour Alicia, « tout comme les cils protègent les yeux, les poils protègent le sexe ».

Les poils, c’est naturel

Comme tous les mammifères, hommes et femmes ont des poils poussant de façon naturelle, qui remplissent toutes sortes de fonctions.

Si tu penses encore que les poils, ce n’est pas hygiénique, je te renvoie vers cet article très complet !

Et pour un autre témoignage, voici Léa Castor, graphiste chez madmoiZelle, qui parle de son premier été depuis qu’elle a arrêté de s’épiler :

Pourquoi j'ai arrêté de m'épiler

Fais ce que tu veux avec tes poils

Attention, je ne dis pas que tu es une victime ou une anti-féministe soumise au patriarcat si tu choisis de t’épiler.

On a tous et toutes grandi avec cette norme, et je peux comprendre que tu n’aies pas envie de t’en défaire, que tes goûts se soient façonnés de façon à ce que tu trouves ça plus joli, plus agréable.

Ou peut-être que tu voudrais garder tes poils, sans oser franchir le pas. Prends ton temps !

Je pense juste qu’il est important de dire, redire et re-redire qu’il n’y a rien de sale ou de moche à la pilosité, notamment féminine. Elle est naturelle et saine.

Tant que le modèle standard sera « une femme n’a aucun poil visible sauf sur le visage » (et encore, pas de moustache), encourager la diversité des parcours et des beautés me semble essentiel !

Sur ce, ma toison et moi, on va prendre un bain. Raconte-moi dans les commentaires : tu t’épiles, toi ? Pourquoi ? Comment ?

À lire aussi : L’épilation intégrale : discussions croisées, du rituel au rejet

Les Commentaires
24

Avatar de MarquisedesAnges
1 juillet 2019 à 10h48
MarquisedesAnges
La première fois que je me suis retrouvée nue devant mon copain (le même depuis bientôt 5 ans) je m'étais scrupuleusement épilée intégralement parce que ça me semblait être une obligation. J'entendais les mecs de mon âge parler des poils comme quelque chose d'indesirable. J'avais 20 ans et mon copain 27, je sais pas si son âge à joué ou si c'est juste une différence de goût mais il m'a dit en pointant mon pubis "Si tu veux me faire plaisir, ça tu touche plus". Appuyé d'un petit argument sur le fait que c'était bien plus sain parce que le poils avaient un rôle de protection.

Bah c'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde !

Depuis c'est tondeuse régulièrement parce que je trouve que ça tire quand ça devient long, et je fais le pli de l'aîne au rasoir pour délimiter ça proprement.
De temps en temps ça me prend, j'en ai marre des poils, j'ai envie de repartir un coup de zero, et je sors mon pot de cire. Et là c'est integral par contre. Ça prend deux heures mais c'est tellement doux !
Par contre la repousse est tellement ridicule on dirait un gamin de 16 ans qui essaie de se laisser pousser la barbe. C'est pleins de trous !

Mon chéri préfère les poils mais quand c'est nu il profite de la douceur et attend gentiment que ça repousse.
1
Voir les 24 commentaires

Plus de contenus Body positive

louane
Société

TDAH, TCA, pensées suicidaires : Louane couche ses pires souffrances dans une lettre bouleversante

Maya Boukella

27 déc 2022

Keke Palmer a confirmé sa grossesse en plein SNL
Body positive

Keke Palmer riposte en beauté aux haters qui la jugent laide sans maquillage

Anthony Vincent

07 déc 2022

2
pexels-daria-liudnaya-8166408
Body positive

On vous emmène dans un institut de beauté différent, qui prend soin de tous les corps

Anthony Vincent

25 nov 2022

6
L'autrice afro-féministe Kiyémis, photographiée par Adeline Rapon, pour Albin Michel
Livres

L’autrice Kiyémis s’affirme comme votre « pire cauchemar » dans un essai libérateur

Anthony Vincent

11 nov 2022

2
Le naturisme explose au Royaume-Uni, peut-être grâce à la pandémie
Body positive

Le naturisme explose au Royaume-Uni, peut-être grâce à la pandémie

Anthony Vincent

08 août 2022

1
Une illustratrice efface la prothèse d’une activiste pour une campagne « body-positive » qui fleure bon le validisme
Body positive

Une illustratrice efface la prothèse d’une activiste pour une campagne « body-positive »

Anthony Vincent

03 août 2022

9
Une femme en patins à roulette et robe à sequins assise au sol
Sorties

Wheelz and Feet, la soirée en patins à roulette ou à pieds qui va vous faire tourner la tête

Anthony Vincent

20 mai 2022

thought-catalog-fnztlIb52gU-unsplash
Body positive

« Je créais des régimes mais tout ce que je pensais était faux » : une diététicienne fait son mea culpa

Marie Chéreau

22 avr 2022

16
ok_2
Body positive

À quoi ressemble un corps de 70, 90, 100 kg ? Des femmes le montrent sur TikTok et ça fait du bien

Barbara Olivieri

19 avr 2022

Capture d’écran 2022-04-19 à 09.58.28
Grossesse

Chez Vogue, on adore Rihanna mais on retouche sa ligne de grossesse dans le plus grand des calmes

Camille Abbey

19 avr 2022

La vie s'écrit au féminin