Live now
Live now
Masquer
polina-film-extrait
Culture

Polina, danser sa vie a un extrait avant de sortir en salles

Polina, danser sa vie débarque au cinéma. L’adaptation de la célèbre bande dessinée centrée sur le monde de la danse vu par une jeune Russe promet de vous bouleverser.

Mis à jour le 10 novembre 2016 — Polina, danser sa vie sera en salles mercredi prochain, le 16 novembre, et on vous dévoile un extrait en exclusivité !

https://www.youtube.com/watch?v=Z42Bp2HCICc&feature=youtu.be

Polina aime la danse et a dévoué sa vie à cette discipline rigoureuse, aucun doute là-dessus, mais peut-être que le style qui va l’amener au Bolchoï ne lui correspond pas forcément. L’intensité de la répétition montre bien l’importance de bien faire, et le potentiel de Polina.

Mis à jour le 6 octobre 2016 — Pénélope Bagieu vous avait déjà parlé de Polina de Bastien Vivès dans une chronique

, mais voici que l’œuvre est adaptée au cinéma.

La bande-dessinée traite de la rigueur de la danse classique qui peut faire mal parfois… et de la rébellion qui apparaît petit à petit. Le film Polina, danser sa vie est réalisé par Valérie Müller et Angelin Preljocaj, et le sens artistique qu’on entraperçoit dans la bande-annonce laisse déjà rêveur.

L’histoire suit donc Polina, une jeune fille russe qu’on rencontre pour la première fois très jeune dans son pays natal. En grandissant, elle abandonne l’idée du Bolchoï et de la danse classique pour Aix-en-Provence et un style plus contemporain. En effet, sa passion pour la discipline va l’emmener jusqu’en France, où elle va se découvrir un style nouveau et une sensibilité différente.

À lire aussi : Ballerina part à la conquête de l’Opéra de Paris dans une belle animation

La bande-annonce suggère une ambiance sombre, mais elle met sous les projecteurs une jeune héroïne qui va apprendre beaucoup de choses sur la vie. La danseuse en herbe semble en tout cas porter un sacré fardeau sur ses épaules.

Le film sortira en salles le 16 novembre !


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

7
Avatar de Nine*
10 novembre 2016 à 23h11
Nine*
Ohh j'avais adoré la BD uppyeyes: Faut que je la relise avant d'aller le voir!
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin