Passez une « Soirée Pyjama » avec Hoshi, pour éduquer les rageux et jouer à « Pokémon »

Par  |  | Aucun commentaire

Cette semaine, c'est Hoshi qu'on reçoit dans Soirée Pyjama. On a voyagé dans le pays de son enfance, en passant par les jeux vidéo vintage, les cartes Pokémon, et l'exposé qu'elle a dû faire, adolescente, sur les méfaits de la cigarette. Bonne écoute !

Vous aussi, vous attendez le 19 mai comme vous avez rarement attendu quelque chose dans votre vie ? La libération c’est pour bientôt, mais d’ici à pouvoir flâner en terrasse, on vous propose de chiller encore un peu ici, avec nous. Plaid, écouteurs, chocolat chaud : c’est bon vous avez tout ? C’est parti pour une nouvelle Soirée Pyjama !

Hoshi n’a pas le temps pour les haineux

Un gros chignon bun sur le dessus du crâne, un trait d’eye-liner adroitement tracé, des habits colorés au possible… Sur la scène musicale, Hoshi s’impose aussi bien par son style que par ses chansons. Nommée en « révélation scène » aux Victoires de la Musique 2020, c’est une artiste qui n’hésite pas à revendiquer son droit (et celui de tous et toutes) d’exister, d’aimer librement. Normal, se dit-on, en 2021. A priori, pas pour tout le monde.

À plusieurs reprises, la jeune interprète fut la cible de propos haineux sur les réseaux sociaux, et plus récemment dans les médias, avec cette formidable intervention (non) de Fabien Lecœuvre, dont on se souvient tous et toutes avec dépit.

Pourquoi Hoshi ? Parce qu’elle est une femme, déjà. Une femme lesbienne, ensuite. « La double peine » quand on est exposée médiatiquement, comme elle le dit si bien… Et pourtant, cette identité tant condamnée par les misogynes, homophobes et autres rageux du pays, Hoshi la revendique avec fracas. Par exemple avec son titre Amour Censure, à découvrir dans son deuxième album Sommeil Levant. Un album dont la réédition « Étoile Flippante » est prévue pour la mi-juin : restez aux aguets !

Hoshi ne fait pas que de la musique : elle joue à Pokémon sur sa Game Boy Color. Elle porte un amour sans limite à sa grand-mère, Babushka, qui cache elle aussi de nombreux talents. Et elle écrit ses chansons uniquement la nuit. Vous avez envie d’avoir plus de détails ? Ça tombe bien, elle nous explique tout dans Soirée Pyjama !

Retrouvez Soirée Pyjama tous les mardis ! 

Chaque épisode de Soirée Pyjama sera publié de manière hebdomadaire, tous les mardis, sur toutes vos applications de podcasts. L’occasion de partager un moment unique avec Adèle Castillon, Lola Dubini, Suzane, Djanis Bouzyani et bien d’autres !

Le podcast se décline en trois temps forts :

  • Le Fuck, Marry, Kill : trois personnalités sont présentées à l’invité ou invitée qui doit choisir avec laquelle elle voudrait passer une nuit, la vie, et laquelle elle devra tuer
  • Le bol à questions : l’invité ou invitée pioche parmi des questions insolites et nostalgiques
  • La confidence : l’invité ou invitée sera laissée seule face au micro pour répondre à une question précise et commune à toutes les soirées pyjama de cette première saison

Abonnez-vous au podcast Soirée Pyjama pour recevoir les notifications chaque semaine, car bien entendu, votre invitation est renouvelée pour toutes nos soirées pyjama ! 

 

Abonnez-vous à Soirée Pyjama

Sur Apple Podcast Sur SpotifySur Deezer 

À lire aussi : Passez une « Soirée Pyjama » avec Suzane, la chanteuse qui rêve d’une vie à l’italienne

Paola Serafin

Paola Serafin


Tous ses articles

Commentaires