Live now
Live now
Masquer
affichees-agisme-2

« Les acteurs vieillissent, pas leurs conquêtes » : quand l’âgisme et la misogynie se croisent à l’écran

« Vous ne faites pas rêver », voilà ce qu’on balance aux femmes de plus de 50 ans qui s’indignent qu’on ne les voie pas davantage représentées sur nos écrans. Pourtant, en France, elles sont majoritaires ! Les actrices Marina Tomé et Catherine Piffaretti sont venues parler de leur combat quotidien contre l’âgisme dans le cinéma dans « Affichées ».

Bienvenue dans ce nouvel et dernier épisode d’Affichées, le podcast qui met les femmes en tête d’affiche, en traitant de cinéma, séries et féminisme !

Cette semaine, je reçois deux actrices, Marina Tomé et Catherine Piffaretti, à l’origine de la commission de l’AAFA – tunnel de la comédienne de plus de 50 ans, qui viennent soulever les soucis de l’invisibilisation des femmes ménopausées au cinéma.

Affichées #15 : l’âgisme dans les films et les séries

Aujourd’hui, en France, une femme majeure sur deux a plus de 50 ans : 52 % de la population féminine majeure (source INSEE), un quart de la population majeure totale. Mais cette majorité réelle dans la vie est traitée comme une minorité invisible dans les fictions. Sur l’ensemble des films français de 2015, seuls 8 % des rôles sont attribués à des comédiennes de plus de 50 ans. En 2016: 6%.

Commission de l’AAFA – Tunnel de la comédienne de 50 ans

Ces premières lignes du site de la commission de l’AAFA – Tunnel de la comédienne de 50 ans soulèvent instantanément un énorme souci de représentabilité.

Cette invisibilisation des femmes ménopausées au cinéma est une double violence : pour les concernées, qui en tant qu’actrices, perdent leur travail, et en tant que spectatrices, ne se retrouvent plus à l’écran. Et pour les femmes plus jeunes, l’impossibilité de se projeter au-delà de 50 ans.

Marina Tomé et Catherine Piffaretti s’indignent.

On est magnifiques à 50 ans !

Au travers de la commission de l’AAFA – Tunnel de la comédienne de 50 ans, elles font le travail long et minutieux de recenser les chiffres qui traduisent ce problème qui dépasse le cinéma, puisque l’adage dit : « Ce qui n’est pas représenté, n’existe pas ».

Dans cet épisode d’Affichées, elles expliquent pourquoi il est temps de s’attaquer à la misogyvielle.

Ce dont on parle dans ce débat d’Affichées sur l’âgisme :

Affichées est disponible sur Apple Podcasts, Spotify, Deezer et toutes les plateformes de podcasts.

Abonnez-vous à Affichées !
Sur Apple Podcasts Sur Deezer Sur Spotify • Sur toute plateforme de podcasts en cherchant « Affichées »

À lire aussi : Pour les 20 ans des films, on fait le procès d’« Harry Potter » : surcoté ou toujours merveilleux ?

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus d'Épisodes Affichées

affichees-harry-potter
affichees

E14 00:55:37

Pour les 20 ans des films, on fait le procès d’« Harry Potter » : surcoté ou toujours merveilleux ?

Affichées

Lire l'épisode

affichees-grossophobie
affichees

E13 00:54:54

On déconstruit la grossophobie (plus ou moins) latente véhiculée par les films et les séries

Affichées

Lire l'épisode

visuel article podcast
affichees

E12 00:41:15

On fait le procès de « La Reine des Neiges » : la sororité triomphera-t-elle sur l’illogisme du Disney ?

Affichées

Lire l'épisode

PROCÈS (8)
affichees

E11 00:44:59

Comment les séries sur les bandes de filles ont révolutionné la société

Affichées

Lire l'épisode

PROCÈS (6)
affichees

E10 00:56:40

On fait le procès de « Gossip Girl » : série-doudou ou modèle ultra toxique ?

Affichées

Lire l'épisode

PROCÈS (5)
affichees

E09 01:00:12

Comment le casting lutte en sous-marin pour les droits des femmes dans le cinéma

Affichées

Lire l'épisode

PROCÈS (4)
affichees

E08 00:54:09

Comme un ex toxique, « Game of Thrones » nous a déçues mais nous manque aussi

Affichées

Lire l'épisode

PROCÈS (3)
affichees

E07 01:01:59

Comment écrire un bon personnage féminin dans un film français en 2021 ?

Affichées

Lire l'épisode

PROCÈS (2)
affichees

E06 00:50:43

On fait le procès de « Lupin » : série française qui envoie du lourd ou ramassis de clichés ?

Affichées

Lire l'épisode

affichées horreur
affichees

E05 00:57:41

Comment les femmes, dans les films d’horreur, s’émancipent du sexisme

Affichées

Lire l'épisode

Vous aimerez aussi

1 2 3 4 5 6 7 8 9