Le roller derby, un sport féministe complètement badass

Par  |  | Aucun Commentaire

Viens à la rencontre de Major Kusanakill, la head coach des Paris Roller Girls qui te raconte sa passion et son ascension rapide dans le roller derby, dont son équipe est vice-championne de France.

Voilà le 8ème épisode de notre série qui donne la parole aux sportives badass, Conquérantes ! Aujourd’hui, on parle d’un sport de contact violent mais qui prône le fair play à toute épreuve, j’ai nommé : le roller derby.

Conquérantes ép. 8, sur le roller derby

Pour la rentrée de Conquérantes, c’est Major Kusanakill qui est venue à la rencontre d’Alix.

Elle pratique le roller derby depuis peu d’années en comparaison du niveau qu’elle a atteint aujourd’hui.

Head coach de son équipe, les Paris Roller Girls, vice-championne de France et 24ème mondiale, Major n’a pas de temps à perdre : elle sait ce qu’elle veut, et où elle va.

Elle t’explique tout ce qu’il y a à savoir sur le roller derby, ce sport américain féministe qui gagne chaque année de plus en plus de cœurs français.

Major est complètement passionnée, et c’est communicatif !

Tu verras, elle va te donner envie chausser des patins et de rouler jusqu’aux États-Unis vers ce sport à la devise Do It Yourself, inclusif et complètement badass.

Tu peux la suivre sur Facebook en cliquant juste ici !

Ne loupe aucun épisode de Conquérantes

Conquérantes est le podcast de madmoiZelle sur les femmes, les sportives, tes futures héroïnes, celles qui vont te donner envie de soulever des montagnes, de briser des barrières et des chaînes !

Retrouve un nouvel épisode tous les premiers lundis de chaque mois.

Découvre les épisodes précédents :

Abonne-toi à Conquérantes

Sur iTunesSur SoundCloudSur SpotifySur DeezerSur YouTube

AlixM

AlixM

Alix Martino, à dire sur l'air de Paris Latino. Passion cinéma et Lidl.

Tous ses articles

Commentaires

Whitemountain

J'ai déjà assisté à un match (après un topo très rapide par une amie) et c'était génial. :puppyeyes: C'est vrai qu'il ne faut pas avoir froid aux yeux mais les équipes étaient très fair-play et apparemment c'est plutôt la mentalité!