Live now
Live now
Masquer
marilyn-manson-gods-gonna-cut-you-down
Actu mondiale

Marilyn Manson est officiellement recherché par la police

Marilyn Manson fait l’objet de plusieurs plaintes pour viols, violences conjugales, agressions sexuelles. Il est également recherché par la police du New Hampshire.

Mise à jour du 26 mai 2021

Brian Warner, alias Marilyn Manson, est dans le viseur des forces de l’ordre… pour diverses raisons. Déjà sous le coup de plusieurs enquêtes pour violences sexuelles et conjugales (lire ci-dessous), c’est un autre sujet qui le mène à être officiellement recherché par la police du New Hampshire.

Comme l’indique Vulture, un vidéaste présent au concert du chanteur le 18 avril 2019 a porté plainte contre lui et Brian Warner ne s’est pas présenté depuis dans cet État ; il est donc recherché pour deux « Class A Misdemeanor Simple Assaut », deux délits d’agression. La police précise :

« Être sous le coup d’un mandat d’arrêt ne veut pas dire qu’une personne est coupable.

Le vidéaste avait été embauché par une entreprise du New Hampshire pour filmer le concert, et se trouvait dans la fosse quand l’agression présumée a eu lieu.

Ce délit, dans le New Hampshire, est passible d’un an de prison et d’une amende allant jusqu’à 2.000$.

L’agression présumée n’est pas de nature sexuelle — plusieurs médias ont posé la question au vu des nombreuses autres accusations portées à l’encontre de M. Warner. »

Howard King, l’avocat du chanteur, a déclaré à Pitchfork :

« Quiconque ayant assisté à un concert de Marilyn Manson sait qu’il aime être provoc sur scène, surtout lorsqu’il est devant une caméra. Cette plainte pour délit a été déposée après qu’un vidéaste du show nous ait demandé plus de 35.000$ parce qu’une petite quantité de salive a atterri sur son bras. […]

Toute cette plainte est absurde, mais nous sommes décidés à coopérer avec les autorités, comme nous l’avons fait tout du long. »

« M. Warner, son agent et son service juridique sont au courant du mandat d’arrêt depuis un bon moment et l’individu n’a fait aucun effort pour retourner au New Hampshire et affronter les charges », a pourtant dit la police.

En plus des enquêtes en cours à Los Angeles, en Californie, c’est maintenant un autre État qui se penche activement sur Marilyn Manson. Y aura-t-il des conséquences ? L’avenir nous le dira.

L’ancienne assistante de Marilyn Manson porte plainte pour harcèlement et agression sexuelle

Mise à jour du 21 mai 2021

Les dénonciations s’accumulent autour de Marilyn Manson… Ashley Walters, son assistante entre 2010 et 2011, le poursuit en justice pour harcèlement, agression et agression sexuelle.

Le 18 mai dernier, la femme de 37 ans a déposé une plainte à la Cour supérieure du comté de Los Angeles, décrivant un homme violent, qui a l’a agressée sexuellement dès leur première rencontre, avant de s’excuser « avec des promesses de collaborations artistiques et d’opportunités créatives » pour l’inciter à travailler pour lui en tant qu’assistante personnelle. Durant son contrat avec l’artiste, elle raconte notamment avoir dû travailler 48 heures d’affilée, avoir été « offerte » aux différents amis et contacts professionnels de l’artiste, et subi les accès de violence du chanteur, qui lui jetait de la vaisselle à la figure et la brutalisait physiquement.

Selon Ashley Walters, Marilyn Manson « a utilisé sa position de pouvoir, sa célébrité et ses relations pour exploiter et victimiser » la jeune femme alors âgée de 26 ans.

Après l’actrice Esme Bianco, qui a porté plainte contre la star début mai, et Evan Rachel Wood, qui avait relaté les violences subies lors de sa relation avec Manson, Ashley Walters rejoint les voix d’une douzaine de femmes qui accusent Marilyn Manson de traitements violents et illégaux.

Interrogé suite à cette nouvelle plainte, le chanteur « dément avec véhémence toute accusation d’agression ». Ça commence à faire beaucoup.

Esme Bianco porte plainte contre Marilyn Manson

Mise à jour du 3 mai 2021

Après le courage de témoigner vient celui de porter plainte. C’est ce qu’a fait Esme Bianco, connue pour son rôle de Ros dans Game of Thrones, qui a saisi la justice après avoir accusé Marilyn Manson, alias Brian Warner, de violences sexuelles.

Selon la comédienne britannique, les faits se seraient déroulés en 2009 puis en 2011 ; elle relate des sévices physiques, psychologiques, sexuels perpétrés par Brian Warner avant et pendant qu’elle ne soit en couple avec lui. Ce 30 avril, elle a officiellement porté plainte contre Marilyn Manson.

L’avocat de ce dernier réfute les accusations, comme le précise Le Monde, qui rappelle qu’une enquête est déjà en cours depuis février 2021 — le mois où plusieurs femmes, en commençant par Evan Rachel Wood, ont pris la parole pour dénoncer ce que Marilyn Manson leur aurait fait subir. Cette plainte ouvre donc une seconde investigation.

Marilyn Manson répond aux accusations de violences

Mise à jour du 2 février 2021

Ça n’aura pas traîné. Quelques heures après que plusieurs femmes ont, dans le sillage d’Evan Rachel Wood, accusé Brian Warner alias Marilyn Manson de violences (lire ci-dessous), les conséquences pour le musicien sont déjà très réelles, et ce malgré sa réponse publique.

Dans un post Instagram dont les commentaires ont été désactivés, Marilyn Manson répond sommairement aux accusations le visant :

@marilynmanson / Instagram
@marilynmanson / Instagram

« De toute évidence, mon art et ma vie attirent depuis longtemps les controverses, mais ces accusations récentes portées à mon encontre sont d’odieuses manipulations de la réalité. Mes relations intimes ont toujours été entièrement consensuelles et partagées avec des partenaires qui me ressemblent. Peu importe comment — et pourquoi — certaines choisissent de tordre le passé, c’est ça la vérité. »

Une réaction qui n’a pas empêché plusieurs producteurs de cesser immédiatement de travailler avec Marilyn Manson.

Le label de Marilyn Manson se sépare de lui après les accusations

Son label, Loma Vista Recording, a en effet annoncé la fin de leur collaboration, dans un communiqué relayé par le Hollywood Reporter :

« À la lumière des terribles accusations portées par Evan Rachel Wood et d’autres femmes qui nomment leur agresseur Marilyn Manson, Loma Vista cesse de promouvoir son album actuel, et ce dès maintenant. Vu la tournure que prennent les choses, nous avons aussi décidé de ne plus travailler avec Marilyn Manson sur ses futurs projets. »

Marilyn Manson viré de plusieurs séries télé

Brian Warner n’est pas seulement musicien : il est également acteur, et de ce côté-là aussi, les collaborations cessent brutalement.

La série American Gods (disponible en France sur Amazon Prime), dans laquelle il apparaît, va couper au montage son personnage avant de diffuser de nouveaux épisodes ; un autre programme, Creepshow, dans lequel Marilyn Manson devait apparaître, va retirer de sa programmation la participation du musicien.

Plusieurs années après #MeToo, l’industrie culturelle semble, dans ce cas-là, agir vite et fort, choisissant de croire les femmes qui témoignent plutôt que de miser sur la puissance médiatique de Marilyn Manson. Un signe que les temps changent, lentement mais sûrement ?

Evan Rachel Wood accuse officiellement Marilyn Manson

Le 1er février 2021

« Celui qui a abusé de moi se nomme Brian Warner, et le monde le connaît aussi en tant que Marilyn Manson. »

On ne fait pas plus clair. Ce sont les premiers mots d’un post Instagram signé Evan Rachel Wood, actrice engagée (à l’affiche de Westworld, entre autres), publié ce 1er février 2021.

La comédienne n’est pas la seule à accuser Marilyn Manson de violences conjugales.

La rumeur courait depuis longtemps : Evan Rachel Wood, en 2018, avait évoqué devant le Congrès américain les violences sexuelles et conjugales qu’elle a subies. Les soupçons se portaient déjà sur Marilyn Manson, avec lequel l’actrice a été en couple alors qu’elle avait 18 ans, et lui 36. Leur relation a duré de 2007 à 2010.

Cette fois-ci, le nom est écrit, noir sur blanc.

@evanrachelwood / Instagram
@evanrachelwood / Instagram

« Celui qui a abusé de moi se nomme Brian Warner, et le monde le connaît aussi en tant que Marilyn Manson.

Il a commencé à me manipuler quand j’étais adolescente, et a horriblement abusé de moi pendant des années. Il m’a lavé le cerveau, m’a piégée pour que je me soumette.

J’en ai fini de vivre dans la peur des représailles, des rumeurs, du chantage. Je suis ici pour dénoncer cet homme dangereux et demander des comptes aux nombreuses industries qui lui ont permis d’agir, avant qu’il ne ruine davantage de vies.

Je suis solidaire des nombreuses victimes qui sortent du silence. »

Lors de son allocution devant le Congrès américain, Evan Rachel Wood avait évoqué plus en détails les violences qu’elle a subies. Attention, ce passage évoque des abus sexuels et psychologiques.

« De la toxicité, des abus psychologiques, physiques et sexuels qui ont commencé doucement mais ont empiré avec le temps — citons, entre autres, des menaces sur ma vie ; du lavage de cerveau et de la manipulation sévère ; me réveiller face à l’homme prétendant m’aimer en train de violer mon corps, qu’il imagine inconscient. »

D’autres femmes accusent Marilyn Manson

Comme le relaie Vanity Fair, plusieurs autres femmes ont pris la parole, en solidarité avec Evan Rachel Wood. Toutes mentionnent un sévère syndrome post-traumatique, des conséquences à long terme sur leur santé mentale et leur qualité de vie, suite aux violences perpétrées à leur encontre par Marilyn Manson.

Toutes réclament que « Brian Warner réponde enfin de ses actes » et espèrent que leurs témoignages l’empêcheront de faire subir à d’autres ce qu’elles ont subies. L’une d’elles assène :

« Si je partage enfin cette expérience traumatique, c’est pour ma propre guérison, et parce que je ne garderai plus le silence. Je ne pense pas qu’il soit juste qu’une personne n’ait pas à répondre de ses terribles actions. Je ne suis pas une victime. Je suis une survivante. »

La fin de l’omerta autour de Marilyn Manson ?

Vanity Fair, toujours, retrace un bref historique des soupçons visant Marilyn Manson.

Une enquête de 2018 concernant des violences sexuelles qui auraient eu lieu en 2011 avait été classée sans suite par la ville de Los Angeles, et les avocats du chanteur avaient nié en bloc les accusations ; en 2019, un représentant de Brian Warner avait affirmé que lorsqu’il disait, dix ans plus tôt, vouloir « enfoncer le crâne [d’Evan Rachel Wood, NDLR] à coups de marteau », c’était une exagération de rock star à ne pas prendre au sérieux.

Le témoignage glaçant Evan Rachel Wood, victime de viols

Paralysées par la puissance médiatique de Marilyn Manson, les victimes ont longtemps eu trop peur pour parler. Evan Rachel Wood vient d’accomplir un acte très courageux, que l’on ne peut que saluer, en espérant que lumière soit faite sur ces accusations et que justice soit rendue.

À lire aussi : Harvey Weinstein fermement condamné

Les Commentaires
58

Avatar de Anya Hopes
28 mai 2021 à 19h39
Anya Hopes
Moi je pense que c'est une légende urbaine le coup des poussins.

Contenu spoiler caché.
6
Voir les 58 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

Psychologie
Jeune femme triste

Surprise (non), c’est chez les femmes et les jeunes que la pandémie a fait le plus de dégâts côté santé mentale

Actu mondiale
WhereIsPangShuai

#WhereIsPengShuai : l’affaire de viol d’une tenniswoman qui provoque censure en Chine et mobilisation internationale

Anthony Vincent

22 nov 2021

6
Actu mondiale
Cannabis

L’Allemagne s’apprête à légaliser le cannabis (pendant ce temps, en France : Darmanin) (super)

Eva Levy

19 nov 2021

66
Actu sexe
Campagne publicitaire de la marque Dame dans le métro new-yorkais

La justice a tranché : oui, les sextoys ont leur place dans le métro !

Psychologie
-Femme – pleure – suicide – baisse

Les suicides sont en baisse depuis le début de la pandémie. Mais pourquoi ?

Actu mondiale
Marilyn_Manson_2015-enquete-rolling-stone

Marilyn Manson, un homme violent et conscient de son impunité : de nouvelles révélations terrifiantes

Travail
Une femme sur son smartphone pendant une soirée

Au Portugal, envoyer des messages à ses employés après le boulot est maintenant illégal

Actu mondiale
Signe de détresse

Un signe de détresse appris sur TikTok permet à une jeune fille d’être sauvée d’un kidnapping

Eva Levy

09 nov 2021

Actu mondiale
Travis Scott sur scène

Pourquoi y a-t-il eu 8 morts au festival AstroWorld ? Et pourquoi Travis Scott est-il pointé du doigt ?

Eva Levy

08 nov 2021

31
Féminisme
Candles

Brider l’accès à l’IVG tue des femmes, et les Polonaises pleurent l’une des leurs

Camille Abbey

08 nov 2021

4

La société s'écrit au féminin