Live now
Live now
Masquer
maroon-5-this-summer-gonna-hurt-like-a-motherfucker
Culture

Maroon 5 sort le clip de « This Summer’s Gonna Hurt Like A Motherfucker », avec Adam Levine tout nu

Maroon 5 vient de sortir le clip officiel de This Summer’s Gonna Hurt Like A Motherfucker, un titre rock-électro qui sent bon l’été. Et Adam Levine y donne de sa personne.

Le 1er juin 2015 – Accroche-toi à ta culotte : Maroon 5 a dévoilé le clip, cette fois officiel, de This Summer’s Gonna Hurt Like a Motherfucker, avec tout ce qu’il faut dedans pour te faire cliquer (au moins de curiosité). La vidéo sent le fait-maison, puisqu’elle a été réalisée par Travis Schneider et Adam Levine. Elle a été tournée au SSE Arena, une salle de concert londonienne, quelques jours avant sortie.

https://youtu.be/I4OvVCNtx2c

Mais surtout, le scénario est mi-WTF mi-NSFW, puisque tu peux y suivre Adam Levine depuis sa douche jusqu’à son arrivée sur la scène de concert, avec un bref aperçu sur la nudité du chanteur,

qui perd sa serviette de bain, comme de par hasard. Autant te dire que Maroon 5 a tout compris à comment (ré) intéresser le public à sa musique !

Le 20 mai 2015 – Dans les derniers clips de Maroon 5, Adam Levine squattait des mariages et causait le désarroi de sa copine qui la menait à être victime d’un accident de voiture. Pour le nouvel extrait de leur album, le groupe californien revient avec un titre qui sent bon l’été. Intitulé This Summer’s Gonna Hurt Like A Motherfucker (qu’on traduirait poliment par « Cet été va envoyer du bois »), on y retrouve la veine pop rock typique de Maroon 5 mêlée à un soupçon d’électro.

À lire aussi : Animals, le nouveau clip inquiétant de Maroon 5

Le clip (provisoire) façon grosse compilation Vidéo Gag participe à l’effet feel good de cette chanson qui n’est pas sans rappeler des titres comme Wet Hot American Summer des Cobra Starship. Il semblerait bien qu’on ait un nouveau concurrent au concours du tube de l’été ?

Alors, convaincu-e-s ? 


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

10
Avatar de Vlad.
1 juin 2015 à 18h06
Vlad.
Son tatouage de pin up uppyeyes: owant:
0
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin