Live now
Live now
Masquer
man-in-the-high-castle-saison-2
Culture

« The Man in the High Castle » saison 2 a une nouvelle bande-annonce

The Man in the High Castle, la série qui se déroule dans une Amérique conquise par les Nazis et les Japonais à la fin de la Seconde Guerre Mondiale, prépare sa saison 2 !

Le 10 octobre 2016 — Nouvelle bande-annonce pour The Man in the High Castle saison 2 ! La vidéo a été diffusée à l’occasion du Comic Con de New York.

Vous êtes impatient•es ? MOI AUSSI. Mais il va falloir ronger un peu notre frein car la saison 2 ne démarre que le 16 décembre…

Le 22 juillet 2016 — The Man in the High Castle, c’est cette série adaptée de Philip K. Dick qui réécrit l’Histoire. Elle nous place dans les États-Unis des années 50, coupés en deux par un accord à l’amiable passé à la fin de la Seconde Guerre Mondiale… entre les Nazis et les Japonais. Qui ont remporté la guerre.

Malgré des personnages parfois un peu creux, la saison 1 avait plu, notamment grâce à la qualité de ses décors et à son ambiance inimitable.

Amazon vient de diffuser un teaser pour la saison 2, qui arrive « prochainement » !

On y retrouvera les héro•ïnes de la saison 1, mais aussi de nouveaux personnages dans de nouveaux complots, de nouveaux conflits, de nouveaux lieux.

Une autre vidéo, présentée par Ridley Scott, excusez du peu, a été diffusée pendant le Comic-Con qui se déroule en ce moment à San Diego. Il s’agit d’un extrait dans lequel Julianna se retrouve en fâcheuse posture, enfermée dans le coffre d’une voiture…

Rendez-vous « prochainement », donc !


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

3
Avatar de DvasssT
10 octobre 2016 à 14h10
DvasssT
J'en suis au premier épisode de la saison 1 et franchement ... je me tâte à continuer.
Autant le dire j'ai lu le livre et sans faire une comparaison livre/film, je trouve quand même que la série part en wtf complet en révélant des enjeux énormes dès le début, enjeux qui faisaient le charme de l'histoire, notamment sur la confusion du genre du bouquin jusqu'aux révélations finales (simple dystopie ? sciences fiction ?).
A la limite, j'aurais préféré que l'histoire soit directement une suite du livre, parce que là je sens les scènes à rallonge qui vont s'enchaîner pour tenter de se raccrocher à l'oeuvre originale alors que ce qui serait vraiment intéressant c'est de voir ce qui se passe après, vu que 90% de l'intrigue du bouquin est déjà spoilée.
Donc je vais quand même continuer quelques épisodes mais malgré le potentiel, je suis dubitative (j'espère me tromper et avoir une bonne surprise).
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : @davidbeckham / Instagram
Musique

David Beckham filme la reformation éphémère des Spice Girls (et on veut en voir plus)

LDR being amazing // Source : capture d'écran Instagram
Culture

Les trois révélations que j’ai eues pendant un concert de Lana Del Rey

Harlan Coben Netflix
Culture

Suspens et plot twist fous : on a classé les 3 meilleures séries d’Harlan Coben sur Netflix

saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1

La pop culture s'écrit au féminin