Voici la collection Ghibli de vos rêves, que vous ne pourrez jamais vous acheter


L'univers Ghibli est-il réservé à l'élite ? La marque de luxe Loewe a sorti une collection Mon voisin Totoro, composée de pièces qu'on se serait arrachées si elles n'avaient pas coûté une fesse chacune !

Découvrez la collection Totoro dont vous rêvez sans le savoir. Seul bémol : pour en profiter, vous ne pourrez pas faire grand-chose d’autre que d’imprimer les photos et les accrocher dans votre salon.

En effet, il s’agit d’une collaboration entre Ghibli et la marque de luxe Loewe, alors seule la vente d’un rein pourra nous permettre de vous payer ces vêtements !

En discutant de cette collection, le directeur artistique de la marque a déclaré d’après Vogue :

« En ce moment, il y a une envie de réconfort qui flotte dans l’air. Quand je pense à un film qui me procure ce genre de réconfort, qui parle aussi directement à un enfant qu’à un adulte, eh bien ce film est “Mon voisin Totoro”. »

Il y a des gens qui trouvent le réconfort après avoir déboursé 2000 boules pour une sacoche, sachez-le, chères lectrices. On n’a pas tous la même vie !

La superbe collection Ghibli que vous ne pourrez pas vous acheter

Loewe est une marque espagnole de prêt-à-porter de luxe. À l’origine, c’était une coopérative de maroquiniers, connue pour ses artisans experts dans le travail du cuir ; la griffe est réputée pour mettre en valeur l’artisanat et mêler mode et art contemporain.

À l’occasion des 80 ans du réalisateur culte Hayao Miyazaki, Loewe a mis en ligne une collection en collaboration avec Ghibli, proposant des pièces dérivées du film d’animation Mon voisin Totoro. Le site la présente ainsi :

« Notre nouvelle collection capsule accueille les personnages et les paysages fantastiques du chef-d’œuvre du Studio Ghibli de 1988, “Mon voisin Totoro”, le tout sur du prêt-à-porter, des sacs et des accessoires.

Les personnages du studio Ghibli apparaissent dans toute la collection de façons ludiques et inattendues. »

Aussi inattendues que leurs prix (si ces grommellements vous étonnent, attendez de voir les tarifs).

Si les petits sacs bandoulières sont relativement simples (bien qu’ils soient fabriqués en matières nobles d’une qualité indéniable) et pourraient sembler abordables, ils se vendent tout de même à plus de 400€. Le seum pour tout le monde, sauf pour les adeptes de mode vegan qui ne sont pas fans du cuir de veau.

Cela dit, certaines pièces de cette collection sont vraiment belles et travaillées, difficile de prétendre le contraire. Ce n’est pas comme si on pouvait dire que les stylistes ne se sont pas foulés : ils ont (parfois) bossé et ça se voit.

On pourrait mettre le prix pour le pull s’il valait une centaine d’euros, pour un anniversaire par exemple. Mais 2000€ ? N’exagérons rien !

Et a priori, on peut crier au foutage de gueule avec ce t-shirt 100% coton à… 290€. Là, on a le droit.

(Écoutez, je sais pas pourquoi je vous mets les liens comme si vous alliez vous les acheter, mais il sont là.)

Les marques de luxe nous toiseront jusqu’à la fin

Il ne s’agit pas ici de refaire le monde : les marques de luxe sont chères car elles produisent en quantité limitée et veulent s’adresser à une cible en particulier (pas question que le bas peuple se balade avec leurs créations, n’est-ce pas ?).

Bien sûr, la qualité est au rendez-vous dans cette ligne Loewe x Ghibli, mais peut-être pas au point de vendre un pull à plusieurs milliers d’euros…

D’habitude, on ne vient pas exprimer notre frustration quant aux marques de luxe qui vendent leurs produits hyper chers, parce qu’en vérité, on peut facilement trouver notre bonheur ailleurs.

Mais la collection Totoro de Loewe propose des pièces inspirées d’un contenu qui est une référence de la pop culture. Il paraît étrange de proposer des pièces inspirées d’un univers qui ne s’adresse pas spécifiquement à une élite. Des gens de toutes classes sociales confondues sont fans de Ghibli !

Cette collection n’est pas plus chère que les autres lignes Loewe, mais elle fait, comment dire… presque tache ! Dans le sens où il paraît saugrenu de dédier à un public restreint une collection qui pourrait plaire à énormément de monde.

Les autres pièces de la marque sont en effet rarement associées à de grands phénomènes de pop-culture comme l’est Ghibli, et on vous parle peu souvent de Loewe sur madmoiZelle, car leurs vêtements sont certes sympathiques, mais pas au point que l’on regrette leur prix.

Sauf que dans ce cas précis, c’est un peu comme si une grande marque de luxe sortait une collection Disney. Certes, les classes aisées vont probablement être intéressées car tout le monde peut apprécier cet univers, mais le reste du monde va sûrement baver devant, être pris de désespoir et d’un profond sentiment d’injustice, ne pouvant se permettre ces produits.

Vous nous direz évidemment qu’il n’y a aucune raison pour que Loewe décide subitement de proposer une collection abordable. Il s’agit d’une gamme limitée de toute façon, qui n’est donc pas faite pour se vendre par millions…

N’empêche, ils auraient pu penser au bas peuple en optant par exemple pour une stratégie à la H&M, qui fait régulièrement des collaborations avec de grandes marques de luxe !

La collection Mon voisin Totoro de Loewe, réservée aux jeunes héritiers ?

On est d’avis qu’il n’y a pas d’âge pour porter telle ou telle tenue, mais Loewe semble avoir destiné sa collection aux jeunes générations.

La campagne de la collection montre en effet des modèles aux visages juvéniles, se baladant innocemment dans les bois, avec des allures nonchalantes et décontractées.

La collection serait donc dédiée aux jeunes personnes riches — et qui dit jeunes personnes riches dit généralement enfants d’adultes riches. Ce serait donc une collaboration réservée à ceux dont les parents peuvent leur offrir ? Ça paraît très niche !

Vous m’opposerez peut-être que des quadra ou quinquagénaires (généralement plus aisés que les jeunes générations) peuvent tout à fait adorer Ghibli, dont les films enchantent le monde depuis plusieurs décennies. Certes, mais « plus aisés » ne veut pas dire qu’ils peuvent se permettre ce genre de dépense pour autant…

Il y a une différence entre les gens « aisés », qui gagnent plutôt bien leur vie et peuvent éventuellement de temps en temps se payer un sac ou un accessoire de marque, et les gens pouvant se permettre de craquer pour cette collection Loewe. Avec une veste à près de 7000€, ne sommes plus sur les classes aisées, mais sur les classes très riches !

Autant dire que Loewe ne vise pas grand-monde avec cette collection, en plus de n’être vraiment en accord avec l’univers Ghibli qui met souvent en avant des héros et héroïnes issues des classes populaires.

Où se procurer des pièces Mon voisin Totoro abordables

Alors si comme nous vous êtres frustrées af, on vous redirige vers des vêtements et accessoires Totoro abordables.

Notez qu’à part lorsque des marques sortent des collections en collaboration avec le studio, il n’existe pas d’e-shop officiel ; vous trouverez plusieurs boutiques Ghibli sur Internet mais attention, elles sont plutôt louches.

L’endroit le plus sûr et le plus sympathique pour trouver votre bonheur reste bien sûr Etsy ! Vous pouvez y dénicher des pièces uniques customisées, comme des vestes en jean ou des pulls.

Pour mettre la main sur la perle rare, renouvelez régulièrement votre recherche en tapant tout simplement « totoro clothing » dans la barre de recherche.

On espère que vous trouverez malgré tout votre bonheur, et que vos nuits ne seront pas faites de mauvais rêves vous rappelant que jamais vous ne pourrez posséder le merveilleux perfecto Loewe x Ghibli !

À lire aussi : En 2021, il suffit de charcuter ses vieilles Ugg pour être à la mode

Caroline Arénas

Caroline Arénas

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Genya

@pliploup : j'y ai aussi pensé après coup au fait que en plus de voler une "marque" il doit certainement y avoir aussi du vol de visuels venant d'artistes qui eux n'ont pas forcément chercher à commercialiser leur oeuvre...

Après pour moi le problème avec cette pratique c'est les plateformes qui mettent à disposition les sites internet ferment complètement les yeux sur le phénomène. J'ai écris à Redbubble il y a quelques semaines et j'ai eu droit à un mail lunaire pour m'expliquer qu'en gros "c'est pas nous c'est les autres" alors que c'est un peu leur boulot de vérifier ce qui est vendu...

Bref, il y aurait je pense moyen de faire un gros dossier sur le sujet tant il y a dire....

Sinon faut savoir que le merch Ghibli coute un rein et leur partenariat avec une marque de luxe ne m'étonne même pas.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!