Live now
Live now
Masquer
livres-preferes-maeliss
Culture

Les 5 livres préférés de… Maëliss

« Les 5 livres préférés de… », c’est une rubrique qui vous présente cinq ouvrages phares d’une madmoiZelle : qu’ils aient changé sa vie, marqué son enfance ou l’aient sauvée d’un trajet ennuyeux, voici les bouquins qu’elle ne pourra jamais oublier !

Les Lettres de mon Moulin, d’Alphonse Daudet

lettres-de-mon-moulin

Je me souviens avoir lu et relu ce livre, étant petite. J’ai commencé à lire seule tôt, vers 5 ans, et apparemment, je réclamais des livres à corps et à cris, et on m’a offert celui-là.

J’ai pleuré pour la chèvre de Monsieur Seguin mangée par le loup, ri de la Mule du Pape qui envoyait une ruade bien sentie au garçon qui l’avait embêtée des années plus tôt, salivé en lisant les description du buffet de Noël dans Les Trois Messes Basses

Je ne sais pas si j’avais tout compris à l’époque, car il y a des morales intéressantes derrière chaque conte, et certains d’entre eux sont moins compréhensibles pour des enfants, mais je garde le souvenir de bons moments de lecture. Et je relis ce recueil avec plaisir actuellement. C’est tendre, drôle, frais, et ça sent bon la Provence !

Charlie et la Chocolaterie, de Roald Dahl

charlie-et-la-chocolaterie

« J’ai une passion pour enseigner aux enfants de devenir des lecteurs ; d’être à l’aise avec un livre et non pas découragés. Les livres ne devraient pas être décourageants mais amusants, passionnants et merveilleux ; et apprendre à être un lecteur est un avantage terrible. » – Roald Dahl.

Ma prof de français de 6ème m’a fait découvrir les œuvres de Roald Dahl : centrées sur l’enfant, fraiches, drôles, pétillantes, touchant du doigt le fantastique… toutes aussi géniales les unes que les autres. Roald Dahl est pour moi le meilleur auteur jeunesse.

Mon préféré a été Charlie et la Chocolaterie. Normal pour une gourmande ! L’auteur y a imaginé des sucreries merveilleuses, délicieuses et simplement déjantées, les enfants qui participent au concours avec Charlie sont des vraies caricatures, Willy Wonka est génialement toqué… un vrai régal. Le film de Burton est également excellent !

J’ai aussi dévoré Sacrées sorcières, Le Bon Gros Géant, Fantastique Maître Renard

, Matilda, James et la Pêche Géante

Shining, de Stephen King

shining

Shining, ou l’ouvrage qui m’a permis de me rendre compte qu’on pouvait avoir peur avec un livre ! J’ai découvert les bouquins de Stephen King au lycée, période pendant laquelle j’en ai lu pas mal, mais celui-ci restera gravé dans ma mémoire…

Je me revois dans ma chambre d’ado, à me relever pour fermer les volets et la porte à clef, puis continuer à livre nerveusement, et ne pas arriver à tourner une page tellement j’avais la trouille !

Je me souviens notamment d’un passage sur une vieille femme pourrissant dans sa baignoire que le petit garçon voit dans une certaine chambre ; le père s’y rend, et la page se finit sur « il ouvrit la la porte et »… Allez donc tourner la page après ça !

Le journal de Bridget Jones, d’Helen Fielding

bridget)jones

Ce livre un un vrai mythe, il n’y a pas d’autres mots. Ce journal intime est drôle, frais, très anglais et tellement vrai !

Beaucoup de filles ont en elles une Bridget Jones, une Rebecca trop parfaite qui rôde autour d’elles, ont fantasmé sur un homme appartenant à une catégorie déconseillée (alcoolique, marié, bourreau de travail, phobique de l’engagement, mégalomane, voyeur, enfoiré affectif, pervers), et ont rêvé d’un Mark Darcy, avocat spécialiste des droits de l’homme, gendre idéal qui plie ses caleçons en quatre.

Le cercle des poètes disparus, de N.H. Kleinbaum

dead-poets-society

Ce livre et son adaptation en film sont d’une intensité rare. On suit des jeunes gens qui étudient dans un collège très strict pour avoir ensuite une carrière toute tracée comme le veut papa, et qui vont s’ouvrir à la poésie, à l’anticonformisme, à l’amitié, à la vie, grâce au génial professeur M. Keating. Je ne révèlerai pas la fin, sachez qu’elle est quelque peu dramatique, et on s’attache tellement à ces personnages que j’ai pleuré à chaudes larmes.

Ce beau, très beau livre, donne envie d’avancer et de cueillir chaque jour les roses de la vie. Carpe Diem mon Capitaine !

Tu veux aussi partager tes livres préférés ? Envoie la liste de tes cinq bouquins favoris, avec des photos si tu le souhaites, à mymy(at)madmoizelle.com !


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

7
Avatar de Eddicted
24 septembre 2013 à 15h09
Eddicted
C'est exactement la sélection de livres que je voudrais lire ! J'aime beaucoup tes choix.
Shining, le film, cette-fois est réellement angoissant avec cette atmosphère pesante et lourde et puis Nicholson ! J'ai dû mal à m'imaginer quelqu'un d'autre dans le rôle. J'ai hâte de lire le livre !
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : @davidbeckham / Instagram
Musique

David Beckham filme la reformation éphémère des Spice Girls (et on veut en voir plus)

LDR being amazing // Source : capture d'écran Instagram
Culture

Les trois révélations que j’ai eues pendant un concert de Lana Del Rey

Harlan Coben Netflix
Culture

Suspens et plot twist fous : on a classé les 3 meilleures séries d’Harlan Coben sur Netflix

saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1

La pop culture s'écrit au féminin