Live now
Live now
Masquer
livres-preferes-dew
Culture

Les 5 livres préférés de… De.w !

« Les 5 livres préférés de… », c’est une rubrique qui vous présente cinq ouvrages phares d’une madmoiZelle : qu’ils aient changé sa vie, marqué son enfance ou l’aient sauvée d’un trajet ennuyeux, voici les bouquins qu’elle ne pourra jamais oublier !

Blame !, de Tsutomu Nihei

blame

J’ai découvert le manga Blame ! lorsque je suis arrivée au lycée. Je venais de quitter la maison familiale, une nouvelle vie s’ouvrait à moi et je devais construire mon identité. En traînant dans une librairie, je suis tombée sur le tome 9 de cette série. Je suis tout de suite tombée amoureuse des graphismes très fouillés de l’auteur Tsutomu Nihei.

Depuis Blame !, je suis tous les travaux du maître en manga, et son parcours également, car il est pour moi l’un des auteurs qui a su réinventer le cyberpunk horrifique ! Le monde de Blame ! est immense, vaste, trop vaste, labyrinthique et clos, ce qui rend la lecture parfois angoissante.

Blame ! restera pour moi son plus grand chef-d’œuvre.

The Rabbits, de Shaun Tan

rabbits

Il s’agit d’un album jeunesse que j’ai découvert en Australie et qui reste pour moi un travail de génie. Un chef-d’œuvre artistique. Ce livre parle de façon métaphorique de la colonisation de l’Australie par les Européens et la souffrance du peuple aborigène qui en résulte.

Toute l’horreur de l’Histoire nous est présentée de manière artistique, via de grandes fresques cubiques et surréalistes, mais également par quelques phrases mélodieuses qui, mises bout à bout, pourrait faire office d’une comptine.

Un livre pour les petits comme pour les grands, qui permet de découvrir un petit bout de l’Histoire qu’on ne connaît pas très bien en Occident !

Trèfle, de Clamp

trefle

Encore une fois, je vous présente un manga. Il fait partie de mon panthéon des œuvres zarbi à lire ! C’est l’hisoire de Ryû, un ancien militaire qui a quitté le service pour des raisons de discipline, et qui est rappelé par le général Koo. Elle lui demande d’escorter Suh, une jeune fille, vers un endroit qu’elle seule connaît. Mais ils se retrouvent au milieu d’une lutte entre plusieurs pays, qui veulent s’emparer du mystérieux pouvoir de Suh…

En fait, ici, ce n’est pas l’histoire qui m’a marqué, mais le découpage de chaque planche ! Trèfle

est avant tout une œuvre lyrique, et la poésie se lit également à travers la construction du récit.

À l’instar de Blame !, j’ai découvert Trèfle au lycée, et cette série a totalement bouleversé ma façon de raconter des histoires, ma vision esthétique et même les travaux rendus pendant mes études en cinéma.

Les Thanatonautes, de Bernard Werber

thanatonautes

Voilà encore un livre que j’ai découvert au lycée et qui bouleversa totalement ma vision du monde. Les Thanatonautes raconte l’histoire de Michael Pinson, médecin-anesthésiste, et de son ami Raoul Razorbak, chercheur au CNRS, qui entreprennent d’explorer ce qu’ils nomment le « continent ultime », c’est-à-dire le monde des morts.

Ce qui m’a vraiment plus dans cette histoire, c’est la façon de voir le monde de l’auteur. Grace à lui, j’ai pu me reconstruire alors que j’étais dans une période difficile.

Aujourd’hui, je ne lis plus les livres de Bernard Werber, mais je continue à suivre son actualité.

Cygnis, de Vincent Gessler

cygnis

Ce livre, c’est mon coup de cœur des sorties 2010 ! Je me souviens avoir été subjuguée par ce roman.

L’auteur nous plonge dans un univers post-apocalyptique, où l’humanité vit dans un contexte moyenâgeux, voire préhistorique. Sur une Terre ravagée par la folie de l’Homme, la Nature a repris ses droits, même si elle est très abîmée. Seuls survivants : une faction de robots, qui, oubliés des Humains, sont devenus leurs ennemis, alors qu’ils étaient les serviteurs.

Dans ce monde, nous faisons la connaissance de Syn, un trappeur solitaire, toujours accompagné de son fidèle compagnon, Ack, un loup cybernétique.

Cygnis se lit rapidement et il est assez dynamique pour s’achever en apothéose avec la dernière image sur laquelle se fige la fin de l’histoire. Un très bon premier roman, un excellent livre de science-fiction, qui restera gravé longtemps dans ma mémoire, comme une référence !

Tu veux aussi partager tes livres préférés ? Envoie la liste de tes cinq bouquins favoris, avec des photos si tu le souhaites, à mymy(at)madmoizelle.com !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

8
Avatar de de.w
22 août 2013 à 02h08
de.w
Tous ces livres ont l'air sympa, d'autant plus qu'en ce moment je suis dans ma période manga. Par contre de quoi parle Blame ?

Blam! est un manga cyber-punk assez compliqué à résumer.
Killy, le héros, est à la recherche d'un terminal génétique et d'un porteur sain pour sauver ce qu'il reste de l'humanité...
tu peux essayer de regarder sur wiki:
http://fr.wikipedia.org/wiki/BLAME!
0
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Capture d'écran Youtube
Culture

À Coachella, Lana Del Rey fait un duo avec une invitée surprise et met le public en émoi

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

La pop culture s'écrit au féminin