Live now
Live now
Masquer
livres-preferes-azelais
Livres

Les 5 livres préférés… d’Azelaïs !

« Les 5 livres préférés de… », c’est une rubrique qui vous présente cinq ouvrages phares d’une madmoiZelle : qu’ils aient changé sa vie, marqué son enfance ou l’aient sauvée d’un trajet ennuyeux, voici les bouquins qu’elle ne pourra jamais oublier !

Abarat, de Clive Barker

abarat

Cette petite merveille a été, je crois, l’un de mes premiers coups de coeur littéraires. Je croyais tout connaître du Fantastique avec un grand F (dédié aux Jeunes avec un grand J) après avoir dûment dévoré les Harry Potter, À la Croisée des Mondes et autres Artemis Fowl.

C’est alors que survint cet inattendu cadeau de Noël, dont la couverture promettait déjà une aventure un peu différente de ce dont j’avais l’habitude…

Candy Quackenbush, jeune lycéenne américaine écoeurée par sa petite vie monotone à Chickentown, découvre un jour qu’aux portes de sa petite ville industrielle se trouve la frontière invisible vers un autre monde, dans lequel elle se laisse emporter par un étrange personnage.

S’ensuit alors un voyage haut en couleurs mais aussi dangereux dans le monde de l’Abarat, archipel fantastique où chaque île correspond à une heure de la journée, et dont le peuple forme un joyeux patchwork d’humains, monstres et créatures étranges.

Abarat, c’est avant tout un univers coloré, tellement déjanté que ce sont les (rares) personnages « normaux » qui y font tache. Illustré des nombreuses peintures réalisées par l’auteur, ce livre est à la fois un récit comme on les aime, où une adolescente un peu paumée trouve enfin sa place et devient malgré elle l’héroïne d’un monde en danger, et un plongeon enivrant dans l’imagination délirante de Clive Barker, à la découverte d’un monde onirique qui m’a fait rêver comme aucun autre depuis.

(Harry Potter et la À la Croisée des Mondes le talonnent cependant ; j’attends toujours ma lettre pour Poudlard et je pleure chaque fois que je réalise que je ne saurai jamais quelle forme aurait pris mon daemon.)

Le Cercle Littéraire des Amateurs d’épluchures de patates, de Mary Ann Shaffer & Annie Barrows

epluchures-patates

Embrayons avec ce très sympathique roman épistolaire, que j’ai à l’origine voulu lire par pure curiosité : sous quelle forme pouvait-on bien accommoder les épluchures de patates pour que ça ait un goût correct ?

On a vite fait de se retrouver emporté dans les pérégrinations de Juliet Ashton, journaliste rigolote qui, au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, trouve l’inspiration pour son prochain livre en entendant parler d’un étrange club de lecture, tenu à Guernesey pendant la guerre : le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates.

Le ton est léger, rythmé par les lettres pleines d’humour que s’envoient les différents personnages, mais c’est également un roman d’une grande sensibilité, qui esquisse un pan de l’histoire très peu connu : le seul épisode d’occupation allemande sur un territoire britannique…

Orgueil et Préjugés, de Jane Austen

orgueil-et-prejuges

Si j’évoque ici ce chef-d’œuvre de la littérature anglaise qu’est Orgueil et Préjugés, c’est surtout pour encourager celles d’entre vous qui ne connaissent que les films tirés du roman phare de Jane Austen à essayer le livre lui-même.

On ne présente plus Elizabeth Bennet et le sombre Mr Darcy, mais c’est toujours avec le même plaisir que je les vois naître sous la plume délicieusement moqueuse de Jane Austen. C’est avec une ironie mêlée de tendresse qu’elle égratigne ses personnages les uns après les autres, brossant avec une grande subtilité le portrait sans pitié d’une société aux mœurs strictes, mais à l’imagination romanesque. Rire de ses contemporains tout en leur offrant les histoires romantiques dont ils rêvent tout bas, voilà le fabuleux talent de Jane Austen.

Loin des titres un brin gnangnan et des jacquettes de DVD rose bonbon, son œuvre — si courte qu’elle soit — a toujours été pour moi un modèle d’écriture à la fois délicate et terriblement incisive… À dévorer sans modération, même avec deux siècles de retard !

Les enquêtes de Nicolas Le Floch, de Jean-François Parrot

nicolas-le-floch

Jean-François Parrot aurait fait à n’en pas douter un professeur d’histoire extraordinaire. Dans Les Enquêtes de Nicolas Le Floch, jeune commissaire au Châtelet, il nous fait découvrir à travers les yeux de son héros le Paris de Louis XV et les fastes d’une Cour qui abrite presque autant de criminels que les bas-fonds de la capitale.

Chaque tome est l’occasion d’une enquête policière très bien pensée et élucidée avec brio par Nicolas Le Floch qui, à l’instar d’un Hercule Poirot de l’Ancien Régime (la moustache et la nationalité belge en moins), résout avec ses propres méthodes et coups de théâtre les mystérieux crimes auxquels il est confronté.

C’est donc l’occasion de réviser votre Histoire de France… mais aussi de vous lécher les babines ! Parmi les grands moments de cette série, on compte les nombreuses scènes où les personnages s’attablent pour des agapes bien méritées. Tables distinguées, tavernes embrumées ou recettes échangées par-dessus un fourneau, c’est un régal d’imaginer ces repas… faute de pouvoir y goûter !

On n’y voit rien, de Daniel Arasse

daniel-arasse

Last but not least, voilà une découverte faite il y a quelques années, dans un registre assez différent des précédents romans dont je vous ai parlé, j’ai nommé : l’essai !

Ce livre est pour tous les amoureux de peinture qui non seulement aiment ressentir quelque chose devant un tableau, mais aussi comprendre ce qu’a réellement voulu exprimer le peintre. Daniel Arasse est passé maître dans l’art de décortiquer les tableaux à partir d’un petit détail qui change radicalement le regard et ouvre des horizons d’interprétation que nous autres, humbles visiteurs de musées, n’aurions jamais imaginé.

Ici, l’art se lit comme une histoire où le peintre se dérobe et sème des indices dans son œuvre, que Daniel Arasse, en enquêteur brillant et plein d’humour, débusque l’un après l’autre pour nous ouvrir les yeux et non seulement nous instruire, mais également nous offrir un beau voyage dans ces peintures qu’on ne regarde plus à force de les avoir trop vues…

Tu veux aussi partager tes livres préférés ? Envoie la liste de tes cinq bouquins favoris, avec des photos si tu le souhaites, à mymy(at)madmoizelle.com !

Les Commentaires
7

Avatar de Kwack
16 septembre 2013 à 11h32
Kwack
Oh yeaaah o/ Abarat a également été mon livre préféré durant de nombreuses années.
J'avoue que je suis heureuse de rencontrer d'autres personnes qui connaissent et aiment ce bouquin.

... d'autres personnes qui comme moi attendent le tome 3 depuis presque 10 ans ^_^
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Livres

Annie Ernaux sur le plateau télé de La grande librairie © Capture d'écran YouTube
Livres

Annie Ernaux, prix Nobel de littérature 2022, critique une institution faite « pour les hommes »

Camille Lamblaut

07 déc 2022

Sexo

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
catherine meuriss
Pop culture

La BD vient de rentrer à l’Académie des beaux-arts Catherine Meurisse

Maya Boukella

05 déc 2022

brune feuillle se marie talents hauts livres pour enfants hongrie
Société

Ce livre de contes a fait un scandale en Hongrie, et il est enfin disponible en France

Maëlle Le Corre

02 déc 2022

2
selection-meilleurs-livres
Livres

Contes inclusifs, anti-héroïnes de série, faire famille autrement : voici trois livres à ne pas manquer

Pauline Leduc

30 nov 2022

3
sil suffisait daimer bd steinkis
Livres

S’il suffisait qu’on s’aime, une puissante BD pour se replonger dans le combat pour la PMA

Maëlle Le Corre

26 nov 2022

[Site web] Visuel horizontal Édito (12)
Livres

Jade Debeugny : « Montrer des poils est devenu un acte militant »

Pauline Leduc

22 nov 2022

[Site web] Visuel horizontal Édito (9)
Livres

Rivalité féminine, violences médicales, #MeToo : trois livres à lire ce mois-ci

Pauline Leduc

22 nov 2022

roman-seul-un-monstre-lumen
Livres

Quelle héroïne de roman de fantasy êtes-vous ?

Madmoizelle Brand

16 nov 2022

fraude qui peut
Livres

Fraude qui peut ! La bande-dessinée écolo et pédagogique qui dézingue la pêche électrique

Maya Boukella

13 nov 2022

Couverture du livre Fruits de la colère
Livres

Pourquoi le livre Fruits de la colère va transformer votre rage féministe en carburant

Anthony Vincent

12 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin