Live now
Live now
Masquer
lettres-maris-violents
Pop culture

« Ne meurs pas par moi » regroupe des lettres de maris violents qui ont récidivé

22 avr 2015 6
Une ONG péruvienne a regroupé des lettres d’excuses d’hommes violents et récidivistes dans un ouvrage poignant.

« Je t’aime, tu le sais, c’était une erreur et cela ne se reproduira plus », écrit un homme violent à sa compagne, Andrea.

No te mueras por mi (Ne meurs pas par moi) est un ouvrage mis en ligne par l’ONG péruvienne Vida Mujer qui a regroupé 25 lettres, SMS et mails d’hommes qui battaient leur compagne et qui tentaient de se faire pardonner, à l’instar de celui-ci, qui tente de faire oublier sa mauvaise conduite avec des mots d’amour :

« Merci d’exister, merci. Merci de me comprendre, de me permettre de jouir de ta présence, pour me regarder avec ce visage si joli et de me parler. »

lettre natalia

Alors que la première partie de l’ouvrage est écrite sur fond blanc, la seconde, plus sombre, nous révèle ce qui s’est réellement passé après les mots doux. Dans l’intégralité des cas, les hommes en question ont récidivé et ont recommencé à porter la main sur leur partenaire.

À lire aussi : J’ai été victime de violences conjugales — Témoignage

On apprendra que Raquel mourra sous les coups de son compagnon après avoir reçu sa lettre d’amour, que Susana souffrira de multiples fractures et de contusions au crâne après sept ans de relation brutale, que Rocio s’est retrouvée dans le coma à la suite de violences répétées, et que Valeria a bénéficié d’un suivi psychologique pour elle et ses enfants à la suite des coups fréquents de son mari.

L’ouvrage se termine par cette phrase :

« Si tu penses ressembler à ces femmes, n’attends pas de finir comme elles. »

Cette conclusion cherche à marquer les esprits et à sensibiliser les femmes battues en rappelant qu’un compagnon qui s’est déjà montré violent peut recommencer. Le livre préfacé, par le prix Nobel de littérature Mario Vargas Llosa, devrait bientôt être traduit en anglais afin de toucher un plus large public, et la publication d’un second tome serait déjà prévu.

À lire aussi : Femmes battues : le réquisitoire poignant d’un avocat général en colère

Les Commentaires
6

Avatar de bleizez
23 avril 2015 à 10h09
bleizez
@Tardigrade Je n'aurai pas pu exprimer mieux mon point de vue.
0
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Pop culture

first lady paramount
Pop culture

La série The First Lady met en lumière le destin de trois Premières Dames Américaines

Maya Boukella

09 déc 2022

Cinéma

Samhain : les relations mère-fille abordées dans un film d’horreur glaçant

Humanoid Native
metoo-théâtre-droit-des-femmes-feminisme-cinema-
Actu en France

Des acteurs cisgenres jouant des personnages transgenres ? Une pièce déprogrammée à Paris

Maya Boukella

09 déc 2022

3
couper-ses-livres
Actu mondiale

En Russie, les livres évoquant de près ou de loin l’homosexualité disparaissent des librairies 

Camille Lamblaut

09 déc 2022

relation-mere-fille-compliquee-samhain
Cinéma

Samhain : les relations mère-fille abordées dans un film d’horreur glaçant

Oscar Staerman

08 déc 2022

lana del rey quelle grande femme vraiment
Pop culture

Un nom, un premier titre et une date de sortie pour le nouvel album de Lana Del Rey

Maya Boukella

08 déc 2022

xavier dolan La Nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé
Série télé

La première série de Xavier Dolan se révèle dans une bande-annonce émouvante

Maya Boukella

08 déc 2022

Annie Ernaux sur le plateau télé de La grande librairie © Capture d'écran YouTube
Livres

Annie Ernaux, prix Nobel de littérature 2022, critique une institution faite « pour les hommes »

Camille Lamblaut

07 déc 2022

1
selection_jeux_V
Pop culture

Les 6 meilleurs jeux de société pour les adultes, issus de films connus

Manon Portanier

07 déc 2022

3
bbc billie eilish
Pop culture

Billie Eilish, Olena Zelenska, Elnaz Rekabi… la BBC dévoile son top 100 mondial des femmes les plus influentes

Maya Boukella

07 déc 2022

norman
Pop culture

Youtube envisage de sanctionner Norman Thavaud et Léo Grasset, accusés de viols

Maya Boukella

07 déc 2022

20

La pop culture s'écrit au féminin