Live now
Live now
Masquer
lettre-geoffrey-top-chef
Culture

Lettre à mon candidat préféré de Top Chef éliminé hier soir

Lucie a vu hier son candidat préféré de Top Chef être éliminé, et elle a souhaité lui rendre hommage à travers cet article.

Je suis une coquille vide depuis hier soir, mercredi 21 mars, jour tragique qui marquait ton élimination de la compétition de Top Chef 2018, Geoffrey.

geoffrey top chef portrait

Il est rare que je m’attache autant à un candidat de l’émission (et même que j’arrive à associer un visage à un prénom, je ne suis pas très physionomiste).

Il est rare aussi que je souhaite le voir toucher les étoiles du bout de sa spatule.

Pourtant Geoffrey, j’ai apprivoisé doucement ta présence dans l’émission, et ton visage est devenu indispensable à la satisfaction que j’éprouvais chaque mercredi soir devant mon écran.

Tu étais la croûte croustillante de cromesqui qui venait apporter de la texture à ces deux heures de visionnage. Tu étais le soupçon du yuzu qui venait relever une émission que j’adore mais dont la longueur fait que je tends à m’endormir devant.

Tes qualifications aux épreuves étaient d’ailleurs le signal que j’attendais pour pouvoir aller me coucher.

À lire aussi : Pourquoi Top Chef me fait me sentir vivante ?

Geoffrey de Top Chef, tu auras brillé par ton talent

Pourtant quand je t’ai découvert, je t’ai certes trouvé très sympathique. J’aimais ton enthousiasme, ta jovialité, tu avais l’air d’un bon gars. Mais comme d’autres, au fond.

Puis au fil des semaines, tu t’es démarqué. D’abord par ton talent, toi qui étais caractérisé de prodige de la cuisine du haut de tes 22 ans – toi le benjamin de l’émission.

J’ai toujours été émue par les jeunes candidat•es de cette compétition. Ils obtiennent généralement ma bienveillance immédiate. Plus que les chefs déjà étoilés, les plus jeunes ont de fait moins d’expérience, plus de doutes, plus de motivation, et se mesurer à plus fort qu’eux est une démarche courageuse.

Et quand ils dépassent les cuisiniers confirmés, la réjouissance est d’autant plus forte !

À lire aussi : J’ai testé pour vous… la vie d’apprentie en cuisine

Geoffrey de Top Chef, tu auras brillé par tes valeurs

Geoffrey, tu es doué, mais en plus, tes qualités humaines ont sublimé ton individualité au fil des émissions.

Tu étais le moins expérimenté, et pourtant, tu étais le plus apaisant. Tu ne laissais pas tes coéquipiers être gagnés par le stress ou l’abattement. Tu étais là pour les motiver, pour ranimer la flamme de leur rage de vaincre, même si cela impliquait du coup qu’ils te surpassent.

J’étais toute ébaubie devant ton sens de la solidarité : hier encore, tu allais voir avec un naturel déconcertant l’un de tes adversaires qui était en retard pour l’aider à finir son plat dans les temps. Tu devais faire partie de ces gens admirables qui partageaient leur Pitch à la récré.

top chef visuel 1

Il y a eu cet épisode terrible où, humilié devant la centaine de chefs étoilés parce que tu ne souhaitais pas désosser un pigeon faute d’expérience, tu as dû te sentir bien seul.

Pourtant, ce jour-là Geoffrey, face à ce volatile avilissant, tu t’es rendu admirable par ton intelligence, ton humilité et le respect que tu portes aux produits.

Mais le vrai drame est survenu hier, quand tu t’es retrouvé face au fantastique Mathew en dernière chance alors que ton île flottante était quand même très réussie (et sentait bon).

Mathew qui avait lui-même permis à Vincent de réintégrer l’émission grâce à SON IDÉE DE NOIX DE COCO. Mais c’est une autre injustice que je vais taire ici pour ne pas gonfler excessivement cet article de rancœur.

Hélène Darroze a dû trancher seule sur votre avenir, à l’aveugle, avec une seule bouchée de vos deux plats. Son émotion était communicative et fendait le cœur. Le malaise était palpable par son intensité. Ce n’était que la tristesse qui résonnait à l’écran.

Puis quand elle a fait son choix, elle était effondrée. Elle a traduit à l’écran ma douleur, mais aussi celle de toutes les personnes, nombreuses, qui te soutenaient (clique ici pour revoir la séquence).

Tu étais éliminé, Geoffrey. Nous laissant orphelin•es de candidat.

Au revoir Geoffrey de Top Chef, et j’espère à bientôt

Geoffrey, tu aurais mérité de brandir l’ultime couteau brillant du gagnant.

J’aurais aimé voir encore les chefs te faire des accolades d’encouragement, te couvrir de compliments et voir leurs yeux briller d’admiration. C’est fini, tout cela.

Mais tu auras quoi qu’il arrive marqué l’Histoire de Top Chef par ta personnalité.

Tu es un exemple. Je ne manquerai pas de penser à toi à chaque fois que je me retrouverai face à un poulet que je ne sais pas découper, et je me rappellerai de ne pas essayer pour ne pas réaliser un carnage infâme.

Je n’hésiterai plus non plus à aider mon prochain, même si au fond je le jalouse.

J’ai l’espoir que tu reviennes pour la guerre des restos la semaine prochaine, à défaut de me gargariser de l’espoir que tu réintègres d’une façon ou d’une autre la compétition.

Il me tarde dans tous les cas de me nourrir de nouveau de ton bon sens, de ta générosité et de tes bonnes idées, lorsque tu seras aux côtés des finalistes pour l’épreuve du menu des bénévoles.

Bonne route Geoffrey, et au plaisir de venir goûter les futurs plats de ton restaurant !

Clique ici pour voir le replay de l’émission Top Chef du 21 mars.

À lire aussi : 3 raisons pour lesquelles j’aime Danse avec les stars


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

12
Avatar de pikalovescoke
25 mars 2018 à 21h03
pikalovescoke
Mais... rien ne t'oblige à cliquer sur l'article là...moi je regarde toujours le week-end en replay, et si je ne veux pas savoir, quand je vois écrit "top chef" bah je ne regarde pas...enfin que tu râle sur twitter passe encore, mais là ? J'ai vu passer l'article, j'ai prié pour qu'il ne s'agisse pas de Geoffrey (moi aussi c'était mon préféré #teambouillon) et puis j'ai attendu mon visionnage, pas plus tard que tout de suite, pour venir lire...
Je trouve que ta colère n'a pas sa place ici, il n'y avait aucun spoil dans le titre unno:
Enfin bon, je suis triste et je vais aller me faire des tartines pour combler cette tristesse

C'était de l'humour C'était pas un gros coup de gueule en mode "je vais tous vous tueeeeer" (et en plus, je connaissais le candidat préféré de pas mal de gens donc bon ^^).

(et en vrai, c'est Twitter qui m'a spoilé en premier. Juste en ouvrant mon fil d'actu).

Donc on a le droit de raler quand un titre mentionne à peine un perso de Got mais pas quand il dit qu'un candidat de Top Chef a été éliminé hein ? (kidding:fleur
0
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Unsplash
Culture

Ces célébrités qui ont été bannies des applications de rencontre

Source : Eva Longoria/Instagram
Culture

« Desperate Housewives » bientôt de retour pour les 20 ans ? Eva Longoria fait une annonce

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

« Penelope n’est jamais réduite à son corps », pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

3
Source : NBC
Séries

« Il me rend souvent visite » : Courtney Cox se confie sur Matthew Perry

netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

La pop culture s'écrit au féminin