Live now
Live now
Masquer
kanyewest
Société

Le comportement de Kanye West envers Kim Kardashian relève de la violence psychologique

Des fleurs et des déclarations d’amour publiques : voilà le modus operandi de Kanye West envers Kim Kardashian ces dernières semaines. Sauf qu’ils sont séparés depuis un an et que l’influenceuse a un nouveau partenaire que Ye menace de violences… On peut savoir en quoi les médias trouvent cela « romantique » ?

Un an que Kim Kardashian a demandé le divorce de Kanye West, en février 2021. Une longue année durant laquelle les médias n’ont cessé de couvrir la fin du couple, qui représente le crépuscule d’une relation personnelle mais aussi, et surtout, d’un empire médiatique. Après tout, Kimye était aussi bien un symbole qu’un poids lourd de la pop culture qui entrêmelait musique, télé-réalité, mode et cosmétique. Sa dissolution avait de quoi passionner les foules…

Mais aujourd’hui, les choses s’accélèrent. Si Kim Kardashian a entamé une relation amoureuse avec le comédien et présentateur du Saturday Night Live Pete Davidson, Kanye West ne semble pas dans les mêmes dispositions. Après une relation éclair avec l’actrice Julia Fox (vue dans le film Uncut Gems), qui relevait presque de la showmance de tapis rouge, Kanye West, qui a changé légalement son nom pour Ye, clame aujourd’hui haut et fort vouloir le retour de son ex-femme. Le rappeur, qui a été diagnostiqué bipolaire, multiplie les déclarations publiques d’amour envers son ex-femme. 

Le 14 février, à l’occasion de la Saint-Valentin, Kanye West a fait livrer un camion rempli de roses devant chez son ex. « Ultime geste romantique pour reconquérir son ex », selon Elle. « Ce n’est pas la première fois que Kanye West voit les choses en grand pour la Saint Valentin concernant Kim Kardashian », commente Cnews.

klearok

Sauf que Kim Kardashian et Kanye West sont séparés, qu’elle a un nouveau partenaire et que ce cadeau intervient dans un contexte de harcèlement de la part du rappeur.

Kanye West ne digère pas son divorce, et s’attaque publiquement à Kim Kardashian

Tout cette opération de « reconquête » passe en effet par des déclarations et des actes ultra possessifs, qui touchent à la violence psychologique.

  • Le déni : Kanye West clame qu’il n’a jamais vu les papiers du divorce, et qu’il veut se battre pour récupérer sa famille. 
  • Les cadeaux non sollicités : un camion de roses pour la Saint-Valentin ? Pourquoi pas. Qui vient de votre ex qui vous menace, vous et votre partenaire ? Non merci, au revoir. 

Tout ceci relève de techniques de manipulation bien documentées, comme l’explique par exemple le site Violence que faire :

Vous êtes déjà séparé·e ou divorcé·e. Cependant votre ex-partenaire s’immisce dans votre vie privée, vous harcèle ou vous agresse. Il ou elle vous appelle sans cesse, vous inonde de sms, d’emails, de courriers. Il ou elle crie, vous injurie, vous menace. Il lui arrive de marteler à votre porte, d’endommager vos biens (voiture, maison, etc.). Il ou elle vous suit, vous surveille, vous calomnie… Vous êtes usé·e et effrayé·e.

Kanye West s’attaque à Pete Davidson, le nouveau partenaire de Kim Kardashian

Depuis octobre dernier, Kim Kardashian fréquente le comédien Pete Davidson. En décembre, elle a demandé à être reconnue légalement célibataire et déclaré qu’aucune démarche ne pourrait amener à une réconciliation avec son mari.

Avant toute cette histoire, Pete Davidson avait tourné un sketch autour du soutien de Kanye West à Donald Trump (vous vous rappelez ? Non, ce n’était pas il y a 112 ans) :

Pete Davidson, que l’on apprécie ou pas son humour, est devenu la cible de Kanye West pour une seule raison : il a le malheur d’être le nouveau mec de son ex. Kanye West sait que son mariage est terminé sur le papier et retourne donc sa violence vers le comédien. Non content de le traiter de tous les noms (« trash », « ordure ») et de lui avoir donné le surnom de Skete, il encourage ses fans à le harceler.

forever

SI VOUS M’AIMEZ MOI ET MA FAMILLE SI VOUS VOYEZ SKETE DANS LA VRAIE VIE HURLEZ SUR LE [LOSER] LE PLUS FORT POSSIBLE ET DITES KIMYE POUR TOUJOURS

Le comédien fait également des apparitions dans l’œuvre musicale de Kanye West, puisque le rappeur a écrit récemment les paroles suivantes : « God saved me from this crash / Just so I can beat Pete Davidson’s ass. »

Dieu m’a sauvé de ce crash / Juste pour que je puisse casser la gueule de Pete Davidson.

Et dans la chanson City of God, le rappeur explique que Pete Davidson devrait le remercier de le « laisser » avoir Kim. Voilà, voilà.

Écoutez, personne ne va prétendre découvrir la misogynie de Kanye West en 2022. Mais à quel moment s’inquiète-t-on qu’un rappeur à l’influence internationale (à tendance sectaire) et à l’égo surdimensionné tombe dans les travers des ex harceleurs qui font la une des faits divers ?

Car la manière dont cette affaire se déroule n’a rien d’anodin, comme le soulignent plusieurs utilisateurs sur Twitter.

Il la stalke et c’est terrifiant pour une femme. Il menace d’être violent et demande qu’elle revienne. Ce n’est pas bien, toute femme qui a été dans cette situation et a eu peur pour sa vie ne pense pas que c’est drôle, c’est terrifiant. Quelqu’un doit lui faire entendre raison.

Les dynamiques d’emprise et de contrôle qui le comportement de Ye sont les mêmes dynamiques d’emprise et de contrôle qui caractérisent toutes les relations abusives, et il est fort possible que vous ne le compreniez pas au moment où cela arrive à des personnes que vous dites aimer.

Alors, soyons claires. Outre l’empreinte carbone craignos d’un camion de roses en 2022, non, ce n’est pas romantique de recevoir des fleurs le jour de la Saint-Valentin de la part votre ex qui menace votre petit ami actuel tout en vous faisant passer pour une mauvaise mère sur les réseaux sociaux. Revoyez votre titraille, les médias.

À lire aussi : Kanye West n’en finit pas de critiquer Kim Kardashian par le biais de leurs enfants, et c’est un problème

Crédits photo : capture YouTube et Instagram

Violences conjugales : les ressources

Si vous ou quelqu’un que vous connaissez est victime de violences conjugales, ou si vous voulez tout simplement vous informer davantage sur le sujet :

Les Commentaires
6

Avatar de BBDG
22 février 2022 à 09h20
BBDG
Juste un petit point ou deux sur la traduction, qui en soi est plutôt top
He’s threatening violence and demanding her back. -> Il menace d’être violent et exige qu’elle revienne
(en fait "demand" est un faux-ami de "demander" en anglais et c'est beaucoup plus fort comme notion)
Et un petit oubli:
The power and control dynamics underlying Ye’s behavior -> Les dynamiques d’emprise et de contrôle qui sous-tendent le comportement de Ye
0
Voir les 6 commentaires

Plus de contenus Société

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Capture d’écran 2023-01-25 à 10.19.09
Actu en France

Condamné pour « corruption de mineurs », le président de la Ligue nationale de handball démissionne

darmanin
Actu en France

Le non-lieu pour viol de Gérald Darmanin a été confirmé en appel

Manon Portanier

24 jan 2023

1
women-protesting-together-for-their-rights
Société

L’accès à l’IVG est loin d’être acquis dans les campagnes françaises

Élodie Potente

24 jan 2023

1
pexels-markus-spiske-3671136
Société

Le sexisme a encore de beaux jours devant lui en France, selon le HCE

La société s'écrit au féminin