Live now
Live now
Masquer
lady gaga en interview
Actu mondiale

Lady Gaga livre d’insoutenables confidences sur les violences sexuelles lui ayant causé un stress post-traumatique

Dans le premier épisode de The Me You Can’t See , Lady Gaga revient sur les violences sexuelles qu’elle a subies, et sur le syndrome post-traumatique qui les a suivies, des années plus tard.

The Me You Can’t See (comprenez Le « moi » que vous ne pouvez voir), c’est le titre de la série documentaire produite par Oprah Winfrey et le Prince Harry. Disponible sur Apple TV+ en France depuis ce vendredi, le duo inattendu cherche à lever le tabou qui règne autour de la santé mentale, et à mettre en lumière les souffrances parfois invisibles qui nous touchent.

Au long des quatre épisodes qui traitent tour à tour de la dépression, du syndrome post-traumatique ou encore de la schizophrénie, on peut écouter les témoignages d’anonymes ou de célébrités. Et notamment celui de Lady Gaga, qui prend la parole sous son vrai nom, Stefani.

Lady Gaga témoigne des violences sexuelles qu’elle a subies

Dans le premier épisode, elle partage un traumatisme avec l’audience : celui d’avoir été violée, à 19 ans, par un de ses producteurs alors qu’elle commençait à peine la musique. Elle y témoigne du rapport de force, du chantage qu’on lui a imposés, en la menaçant de « brûler toute sa musique » si elle ne se déshabillait pas.

Poursuivant son récit, elle explique avoir été séquestrée pendant des mois, enfermée dans un studio, et être tombée enceinte avant d’être abandonnée au coin d’une rue par son agresseur. Elle souligne par ailleurs ne pas vouloir dénoncer cette personne ou partager son nom, pour ne « plus jamais avoir affaire » à elle.

Le syndrome post-traumatique de Lady Gaga

Avec sincérité, Lady Gaga prend alors la parole sur les conséquences physiques et mentales de cette agression. Elle décrit les douleurs chroniques, les symptômes et les crises d’angoisses, des années plus tard, qui l’ont amenée à être diagnostiquée d’un syndrome post-traumatique.

« Au début, j’ai ressenti de la douleur, puis de l’apathie. J’ai ensuite été malade pendant des semaines et des semaines, et j’ai réalisé que ces douleurs étaient les mêmes que celles que j’avais ressenties après que la personne qui m’a violée m’a abandonnée, enceinte, à un coin de rue. »

Selon ses mots, il lui aura fallu deux ans et demi de thérapie pour pouvoir sortir de ces crises. Durant l’interview, elle confie raconter son histoire pour aider celles et ceux qui la partagent, et qui auraient besoin d’aide.

Un geste puissant, qu’on ne manque pas d’apprécier à sa juste valeur. Car le nombre de femmes victimes de violences sexuelles dans leur vie professionnelle, notamment dans l’industrie de la musique, reste insupportable, et chaque prise de parole participe à lever le tabou sur ces souffrances.

À lire aussi : Marilyn Manson est officiellement recherché par la police

Les Commentaires
1

Avatar de Iphise
25 mai 2021 à 17h58
Iphise
C'est vraiment courageuse de sa part d'en parler. Et je comprend qu'elle ne veut plus avoir affaire avec son agresseur en portant plainte mais je ne peux pas m'empêcher de penser à toutes les autres femmes qui ont été victime du même agresseur après elle et les victimes qui sont devenues avant elle.
J'espère vraiment qu'il s'est déjà fait arrêter. Et s'il ne l'est pas encore, que quelqu'un l'arrête.
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actu mondiale

GGNZ_Swearing_of_new_Cabinet_-_Jacinda_Ardern_2
Actu mondiale

Jacinda Ardern, la Première ministre néo-zélandaise, démissionne, à la stupeur générale

Anthony Vincent

19 jan 2023

5
Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Humanoid Native
trans rights terfs fuck off flickr mat hrkac
Actu mondiale

Pourquoi une loi pour les personnes trans en Écosse a été retoquée par le Royaume-Uni

Maëlle Le Corre

17 jan 2023

Un drapeau chinois qui flotte au vent © glaborde7 de la part de pixabay via Canva
Actu mondiale

En Chine, la population décroit pour la première fois en 60 ans

Anthony Vincent

17 jan 2023

Femme dépitée
Psychologie

Le Blue Monday, le jour le plus déprimant du monde, n’existe pas

Emilie Laystary

16 jan 2023

25
Le footballeur français Benjamin Mendy a été reconnu non-coupable de six viols
Actu mondiale

Le footballeur français Benjamin Mendy reconnu non-coupable de six viols

Anthony Vincent

13 jan 2023

11
lisa marie presley
Pop culture

Lisa Marie Presley, fille unique du King est morte à 54 ans

Maya Boukella

13 jan 2023

libraire jaredd craig unsplash
Actu mondiale

Filippo Bernardini, l’éditeur qui volait des livres très attendus avant leur publication

Maya Boukella

10 jan 2023

Le palais de Westminster, chambre des députés britanniques © NenonJellyfish de la part de Getty Images Signature
Actu mondiale

Sept députées dénoncent le sexisme toxique au Parlement britannique

Anthony Vincent

10 jan 2023

golden-globes-2021
Pop culture

Enlisés dans les scandales, les Golden Globes misent sur des mesures inclusives (et des stars) en 2023

Maya Boukella

09 jan 2023

docu netflix complot
Pop culture

Ce documentaire est une théorie du complot, mais Netflix ne fait rien

Maya Boukella

09 jan 2023

5

La société s'écrit au féminin