Live now
Live now
Masquer
lilartsy-whrscqDO0O4-unsplash
Santé

La parité s’invite… dans le cancer du poumon, qui touche de plus en plus de femmes

En 2020, 34,6% des personnes touchées par un cancer du poumon étaient des femmes. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter, la faute au tabac et à une absence de possibilités de dépistage. 

Triste nouvelle : la parité est bientôt au rendez-vous dans le cancer du poumon. En 2020, seulement 16% des femmes étaient atteintes par cette maladie. En 2020, elles sont 34,6%. Chez les moins de 50 ans, le chiffre grimpe jusqu’à 41,1%.

« Le cancer du poumon n’est plus une maladie d’hommes », constate donc l’étude présentée au congrès de pneumologie de langue française en janvier 2022. Depuis 2000, et ce, tous les dix ans, cette dernière rapporte l’évolution des cancers pris en charge et diagnostiqués dans les centres non universitaires français, comme le relate le Huffington Post. 

À qui la faute ? Au tabac ! 

À l’origine de ces cancers, le tabac arrive en pôle position : il est responsable de plus de 87% de cas de cancer tous genres confondus et de 75% chez les femmes. Outre-Atlantique, chez nos voisins américains, le cancer du poumon s’est imposé ces dernières années comme la première cause de mortalité féminine. 

Marie-Pierre Revel, cheffe de service à l’hôpital Cochin à Paris, alerte dans les colonnes du Huffingtonpost, sur une « situation épidémiologique chez les femmes extrêmement inquiétante avec une hausse du taux de mortalité due à ce cancer de 3% tous les ans. »

Autre facteur inquiétant : 58% des cas de cancers du poumon sont diagnostiqués trop tard, au stade métastatique, lorsque le cancer s’est déjà répandu à une autre partie du corps que celle d’origine. Fatalement, les chances de survie sont alors diminuées. 

Une seule solution : le dépistage ! 

D’après une étude publiée le 30 mars 2022 dans le British Medical Journal, l’augmentation de la détection précoce du cancer du poumon, via un scanner, a sauvé environ 10.100 vies aux États-Unis.

Dans l’hexagone, le cancer du poumon n’est pas encore concerné par le dépistage organisé, comme cela l’est déjà pour le cancer du sein, proposé automatiquement aux femmes de plus de 50 ans. 

national-cancer-institute-MQ2UDWKZgIM-unsplash
© National Cancer Institute – Unsplash

À l’heure actuelle, les autorités sanitaires françaises redoutent un risque de « surdiagnostic ». Autrement dit, il s’agirait de repérer des tumeurs qui ne se transformeraient pas en cancer, et donc imposer inutilement des traitements lourds à des patientes. 

Toutefois, en février dernier, la Haute autorité de santé (HAS) a annoncé vouloir développer « la mise en place d’expérimentations en vie réelle avant d’envisager le déploiement d’un programme de dépistage organisé à large échelle. » 

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris vient alors de lancer une étude pilote, prénommé « Cascade », appelant 2.400 fumeuses ou ex-fumeuses, âgées de 50 à 74 ans, à se faire dépister. Sans surprise : une détection précoce du cancer du poumon chez les femmes ferait diminuer de 59% le risque de décès. La prudence est bien mère de sûreté… 

À lire aussi : À 25 ans, j’ai affronté quatre cancers

Image en une : © lilartsyHire – Unsplash


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

2
Avatar de Lilydou
4 avril 2022 à 18h04
Lilydou
"En 2020, seulement 16% des femmes étaient atteintes par cette maladie. En 2020, elles sont 34,6%. "
Coquille
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Santé

Source : Canva
Santé

Cette raison surprenante pourrait expliquer pourquoi vous êtes tout le temps fatiguée

4
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux adolescentes sur leur smartphone
Daronne

Sur les sites de rencontre, des enfants de 11 ou 12 ans sont inscrits, révèle une étude

pique-nique-herbe
Santé

Ces aliments à ne surtout PAS emporter à un pique-nique (gare aux intoxications alimentaires)

1
Source : Nadezhda1906 de Getty Images Pro
Daronne

Mon enfant doit-il consulter un psychologue ? Voici les 6 signes identifiés par les spécialistes

Source : Phillip Pessar / Flickr
Actualités mondiales

Aux États-Unis, un ado meurt après le « One Chip Challenge », énième défi dangereux

Source : Creative Commons
Daronne

Doliprane pour enfant : attention à certaines pipettes défectueuses, alerte l’ANSM

Source : npdesignde / Getty Images
Santé

Bed rotting : pourquoi glander au lit toute la journée est une mauvaise idée

3
femme-bar-verre-alcool // Source : URL
Santé

« À 29 ans, je dois arrêter l’alcool car c’est devenu incontrôlable » : dans la vie de Juliette, alcoolique mondaine

3
C'est l'appareil électroménager-star de nos cuisines ces dernières années : on veut bien évidemment parler de la friteuse à air chaud ! Louée pour sa praticité et sa rapidité, il se murmure néanmoins qu'elle serait cancérigène et dangereuse pour la santé. On démêle le vrai du faux.
Santé

Mal utilisées, les friteuses Airfryer peuvent-elles vraiment être toxiques pour la santé (comme l’affirme une étude coréenne) ?

Source : @Photo de Mikhail Nilov
Beauté

Un mouvement anti crème solaire sévit sur les réseaux sociaux et voici pourquoi c’est inquiétant

54

La société s'écrit au féminin