Live now
Live now
Masquer
lilartsy-whrscqDO0O4-unsplash
Santé

La parité s’invite… dans le cancer du poumon, qui touche de plus en plus de femmes

En 2020, 34,6% des personnes touchées par un cancer du poumon étaient des femmes. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter, la faute au tabac et à une absence de possibilités de dépistage. 

Triste nouvelle : la parité est bientôt au rendez-vous dans le cancer du poumon. En 2020, seulement 16% des femmes étaient atteintes par cette maladie. En 2020, elles sont 34,6%. Chez les moins de 50 ans, le chiffre grimpe jusqu’à 41,1%.

« Le cancer du poumon n’est plus une maladie d’hommes », constate donc l’étude présentée au congrès de pneumologie de langue française en janvier 2022. Depuis 2000, et ce, tous les dix ans, cette dernière rapporte l’évolution des cancers pris en charge et diagnostiqués dans les centres non universitaires français, comme le relate le Huffington Post. 

À qui la faute ? Au tabac ! 

À l’origine de ces cancers, le tabac arrive en pôle position : il est responsable de plus de 87% de cas de cancer tous genres confondus et de 75% chez les femmes. Outre-Atlantique, chez nos voisins américains, le cancer du poumon s’est imposé ces dernières années comme la première cause de mortalité féminine. 

Marie-Pierre Revel, cheffe de service à l’hôpital Cochin à Paris, alerte dans les colonnes du Huffingtonpost, sur une « situation épidémiologique chez les femmes extrêmement inquiétante avec une hausse du taux de mortalité due à ce cancer de 3% tous les ans. »

Autre facteur inquiétant : 58% des cas de cancers du poumon sont diagnostiqués trop tard, au stade métastatique, lorsque le cancer s’est déjà répandu à une autre partie du corps que celle d’origine. Fatalement, les chances de survie sont alors diminuées. 

Une seule solution : le dépistage ! 

D’après une étude publiée le 30 mars 2022 dans le British Medical Journal, l’augmentation de la détection précoce du cancer du poumon, via un scanner, a sauvé environ 10.100 vies aux États-Unis.

Dans l’hexagone, le cancer du poumon n’est pas encore concerné par le dépistage organisé, comme cela l’est déjà pour le cancer du sein, proposé automatiquement aux femmes de plus de 50 ans. 

national-cancer-institute-MQ2UDWKZgIM-unsplash
© National Cancer Institute – Unsplash

À l’heure actuelle, les autorités sanitaires françaises redoutent un risque de « surdiagnostic ». Autrement dit, il s’agirait de repérer des tumeurs qui ne se transformeraient pas en cancer, et donc imposer inutilement des traitements lourds à des patientes. 

Toutefois, en février dernier, la Haute autorité de santé (HAS) a annoncé vouloir développer « la mise en place d’expérimentations en vie réelle avant d’envisager le déploiement d’un programme de dépistage organisé à large échelle. » 

L’Assistance publique-Hôpitaux de Paris vient alors de lancer une étude pilote, prénommé « Cascade », appelant 2.400 fumeuses ou ex-fumeuses, âgées de 50 à 74 ans, à se faire dépister. Sans surprise : une détection précoce du cancer du poumon chez les femmes ferait diminuer de 59% le risque de décès. La prudence est bien mère de sûreté… 

À lire aussi : À 25 ans, j’ai affronté quatre cancers

Image en une : © lilartsyHire – Unsplash

Les Commentaires
2

Avatar de Lilydou
4 avril 2022 à 16h41
Lilydou
"En 2020, seulement 16% des femmes étaient atteintes par cette maladie. En 2020, elles sont 34,6%. "
Coquille
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Santé

ok-jada-2
Santé

Qu’est-ce que l’alopécie, la maladie dont Edouard Philippe et Jada Pinkett Smith sont atteints ?

Barbara Olivieri

03 fév 2023

cocktail sans alcool
Témoignages

J’ai fait le Dry january et après un mois, mon foie peut faire revenir l’être aimé

Aïda Djoupa

29 jan 2023

17
ok-2
Santé

Voici les 5 activités physiques les plus bénéfiques pour la santé selon une étude d’Harvard

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l'alcool dans un podcast décomplexant
Actu en France

Élodie Frégé se confie sur son rapport compliqué à l’alcool dans un podcast décomplexant

Anthony Vincent

26 jan 2023

Une modélisation 3D d'utérus entre des mains gantées © Kalinovskiy de la part de Getty Images via Canva
Santé

Recommandé pour les filles et les garçons, le vaccin contre le papillomavirus toujours boudé en France

Anthony Vincent

24 jan 2023

20
msa-memo-sante-carnet-de-sante-virtuel-suivi-sante
Daronne

Mémo Santé Enfant : mes trois fonctionnalités anti charge mentale préférées

gayatri-malhotra-unsplash-abortion-is-healthcare
Santé

Restreindre le droit à l’IVG peut-il avoir des conséquences sur la santé mentale et le taux de suicide ?

Maëlle Le Corre

30 déc 2022

4
louane
Société

TDAH, TCA, pensées suicidaires : Louane couche ses pires souffrances dans une lettre bouleversante

Maya Boukella

27 déc 2022

pexels-andrea-piacquadio-malade grippe
Santé

Vous aussi, vous vous demandez pourquoi la grippe est aussi violente cette année ?

Maëlle Le Corre

27 déc 2022

13
Le podcast Les Maux bleus raconte la santé mentale avec expertise et sensibilité
Psychologie

Le podcast Les Maux Bleus déstigmatise la santé mentale, avec expertise et sensibilité

Anthony Vincent

22 déc 2022

2

La vie s'écrit au féminin