Live now
Live now
Masquer
Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Daronne

La maire de Poitiers Léonore Moncond’huy va prendre un congé maternité, et c’est un casse-tête juridique

Élue en 2020, l’élue écologiste va s’absenter pour donner naissance à un enfant. Sauf que juridiquement, elle n’a droit à aucune indemnité durant son congé maternité.

C’est une situation inédite. Ce mardi 20 février, la maire écologiste de Poitiers Léonore Moncond’huy a annoncé qu’elle s’apprête à prendre un congé maternité de deux mois à partir de la mi-mars. Sauf que les maires ne peuvent pas y avoir recours pleinement, car cela pose des problèmes juridiques liés à sa rémunération et son remplacement.

Des indemnités suspendues en cas de congé maternité

L’élue peine à se faire remplacer dans des conditions satisfaisantes à la tête de la ville : sa première adjointe n’ayant pas été libérée à plein temps, ce n’est donc pas un seul élu, mais deux, qui se répartiront la fonction de maire durant son congé, et qui seront à la charge de 90 000 habitants.

Par conséquent, l’élue de 33 ans souhaite changer la législation en vigueur, pour permettre à ses homologues de bénéficier d’un meilleur cadre pour vivre une grossesse. Car financièrement, avoir recours à un congé maternité est également un casse-tête financier : « les indemnités de fonction de maire sont suspendues pendant cette absence obligatoire » et « cette perte de revenus n’est pas totalement compensée », a-t-elle confié dans une interview au journal local La Nouvelle République paru ce 20 février.

Ainsi, Léonore Moncond’huy « revendique (…) le même droit que tout le monde » soit à avoir des indemnités en cas de congé maternité. Elle « souhaite pouvoir profiter de cette période dans un cadre juridique sécurisant », comme toutes les autres jeunes mères.

Par ailleurs, hasard du calendrier, une proposition de loi pour améliorer le « statut de l’élu » est en préparation à l’Assemblée nationale.


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

9
Avatar de alice-louve
23 février 2024 à 12h02
alice-louve
@louthetiger Je ne connaissais pas cet usage comme "la femme de", c'est intéressant.
Après j'ai aussi tendance à penser que c'est l'usage qui fait la règle. Rester dans cette idée que le "vrai" nom de la profession, c'est le nom au masculin, ça me gêne un peu. Au contraire, en utilisant la version féminine, on lui donne de la légitimité. Un peu comme pendant longtemps on nous a bassiné avec le fait qu'il fallait dire "Madame LE ministre", ce qui est complètement absurde. Même si c'est un cas un peu différent, "autrice" a bien fini par rentrer dans les mœurs
Contenu caché du spoiler.
Contenu caché du spoiler.
4
Voir les 9 commentaires

Plus de contenus Daronne

Source : Brett Taylor de Getty Images
Daronne

Un bol anti-renversement pour les bébés ? Mdr, comme si ça marchait vraiment (non)

Source : @davidbeckham / Instagram
Musique

David Beckham filme la reformation éphémère des Spice Girls (et on veut en voir plus)

Source : -lvinst- de Getty Images
Food

La recette (facile) du flan coco

Source : Kaspars Grinvalds
Parentalité

Chronique d’une daronne : ces 3 trucs de mauvaise mère que je fais

1
Source : @LiciousKarma
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 15 avril

2
Source : Изображения пользователя Yevhen
Parentalité

Ces 5 Disney qui nous ont traumatisés  quand on était enfant

33
Source : kipgodi de Getty Images Pro
Conseils parentalité

À quoi faut-il s’attendre lors du fameux 3ᵉ jour à la maternité ?

1
Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

15
Source : PublicDomainPictures de pixabay
Conseils parentalité

Connaissez-vous les 4 meilleures positions pour allaiter (sans douleur) ?

Source : PONGPIPAT de ภาพของpongpipat
Conseils parentalité

Ces 5 objets de puériculture qu’il ne faut pas acheter d’occasion

3

Pour les meufs qui gèrent