Live now
Live now
Masquer
jennifer-lawrence-strip-club-reponse
Pop culture

Jennifer Lawrence refuse superbement de se laisser humilier par les tabloïds

19 mai 2017
Jennifer Lawrence est allée dans un club de strip-tease, a un peu bu, et s’est essayée à la pole dance. Et elle n’en a absolument pas honte.

Je suis régulièrement surprise par la violence des articles dans les tabloïds. Entre les jugements sur l’apparence des stars, les injonctions à foison et la moquerie crasse, c’est le royaume de la mesquinerie…

L’exemple du jour ne déroge malheureusement pas à la règle.

Un tabloïd se moque du passage de Jennifer Lawrence dans un strip-club

Jennifer Lawrence, de passage en Autriche pour tourner un film d’espionnage, est allée s’amuser avec des amis dans un club de strip-tease à Vienne.

Quelqu’un l’a filmée à son insu, et le tabloïd Radar Online a mis la vidéo en ligne, avec un article bien salé pour l’accompagner. Échantillon de l’ambiance avec ce titre.

j-law-tabloid

« JLaw se lâche ! Elle joue la comédie sur une barre de strip-tease ET ON A LA VIDÉO !

L’actrice oscarisée enlève le haut, se frotte à un beau mâle, et se met des fessées à elle-même ! »

Ce journalisme de grande qualité ne s’arrête pas là.

« Probablement la performance que Jennifer Lawrence aurait voulu ne JAMAIS révéler au monde ! […]

La chouchou de l’Amérique se lâche comme une go-go danseuse bon marché dans un club de strip-tease trash en Europe : elle danse sur une barre, se fesse avec des billets et BIEN plus encore ! […]

À un moment de la soirée, elle a perdu son haut, donc elle ne portait qu’un soutien-gorge et dansait de façon encore plus scandaleuse ! »

J’aime bien le fait que l’article commence par le fait que Jennifer Lawrence n’a pas voulu montrer cette scène au monde entier. Bah oui, parce qu’elle était FILMÉE À SON INSU, connard. Y a pas de quoi se vanter.

Rappelons que l’actrice a déjà vu sa vie privée exposée au grand jour quand des photos privées d’elle, la montrant dans un cadre sexuel, avaient été mises en ligne sans son accord.

À lire aussi : Pourquoi il ne faut pas partager les photos volées de Jennifer Lawrence & co.

Jennifer Lawrence répond aux haters de la presse people

C’est sur Facebook que Jennifer Lawrence a répondu à cet article dégoulinant de haine.

« Écoutez,

Personne ne veut que l’Internet lui rappelle qu’une fois, il/elle a essayé de danser sur une barre de strip-tease. C’était l’anniversaire d’un•e de mes meilleur•es ami•es, et j’ai baissé mon curseur de parano pendant une seconde pour m’amuser.

Je ne m’excuserai pas, je me suis ÉCLATÉE cette nuit-là.

P.S. : C’est pas un soutien-gorge, c’est un haut Alexander Wang, et sans mentir je trouve que je danse plutôt bien, même sans abdos. »

ALLEZ BYE.

Laissons les stars être des humain•es comme les autres

C’est quand même fou, non, la haine qui transpire de cet article ? Tout ça parce que Jennifer Lawrence est connue et très présente dans les médias — et parce qu’elle est une femme qui a joué de sa sensualité en soirée.

Tu m’étonnes que certaines stars ont la réputation d’être désagréable après… si on me traitait comme ça à chaque fois que je force sur les pintes en soirée, moi aussi je sortirais les crocs.

À lire aussi : Les stars ont-elles le droit de refuser des selfies à des inconnus ?

On sort de l’aspect un peu « langue de vipère » de la presse people : ici, on a pour moi une violation de la vie privée de Jennifer Lawrence, et je refuse personnellement de cautionner ce genre de pratique. C’est pour ça qu’il n’y a pas de lien vers l’article ou la vidéo : je ne veux pas donner de la visibilité au tabloïd en question.

Je pense qu’il est important de laisser les célébrités être ce qu’elles sont, à savoir des humain•es, et de les traiter comme telles.

Et j’irai au cinéma voir les films avec Jennifer Lawrence, qui sont quand même souvent fort chouettes, tiens, comme Mother!, le prochain Aronofsky !

À lire aussi : Comment réagir quand on croise une célébrité ?


Construisez avec nous l’avenir de Madmoizelle en répondant à ces questions !

Les Commentaires
19

Avatar de Hannah-Scarlett
22 mai 2017 à 12h39
Hannah-Scarlett
Je suis la seule à doublement la kiffer encore plus? Déjà parce que 1) elle s'éclate comme elle veut sans en avoir rien à faire et 2) elle se fout de la gueule des tabloïds et assume d'être une personne normale? Vive J-Law <3
https://media.giphy.com/media/3o7btXJrqLo5bbtQDm/giphy.gif
1
Voir les 19 commentaires

Plus de contenus Pop culture

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

casino film scorses
Pop culture

Tous les acteurs avec qui Sharon Stone a joué sont misogynes, sauf deux

Maya Boukella

27 jan 2023

3
[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
billie eilosh creative commons
Pop culture

Billie Eilish en tête d’affiche d’une soirée 100% féminine à Rock en Seine

Maya Boukella

25 jan 2023

everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

Game-of-Thrones
Pop culture

Game of Thrones : l’étrange raison pour laquelle Emilia Clarke (Daenerys) n’a pas regardé House of the Dragon

Maya Boukella

24 jan 2023

scream 6
Cinéma

Scream 6 avec Jenna Ortega se révèle (déjà) dans une bande-annonce sanglante

Maya Boukella

24 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin