Live now
Live now
Masquer
« theatre-immersif-close »
Culture

J’ai testé Close, la première expérience de théâtre immersif à Paris

Fab te parle de son amour pour le théâtre immersif, un genre nouveau qui met le spectateur au centre de la pièce. Il a testé Close, qui est la première expérience de ce type à Paris.

L’équipe de Close m’a contacté suite à l’article que j’avais écrit il y a quelques années sur madmoiZelle à propos de Sleep No More, la pièce de « promenade theatre » à laquelle j’avais assisté lors d’un voyage à New York.

Si tu ne connais pas le genre ou n’en a jamais entendu parler, je t’invite à aller lire cet article pour bien saisir la suite de ce que je vais raconter ici.

L’expérience m’avait littéralement bouleversé, si bien que j’y suis retourné 2 fois, et que j’avais tenté une autre pièce de théâtre immersif lors de voyages suivants.

Pour une raison que j’ignore — je mise sur un budget conséquent et un public peu habitué, le théâtre immersif n’avait jusque-là pas traversé l’Atlantique.

La compagnie Big Drama tente avec Close de relever ce défi à Paris depuis début avril et jusqu’au 4 mai 2019. L’objectif étant d’importer ce genre si particulier et si déroutant pour le spectateur.

Le pitch de la pièce est simple : on vous invite en tant que spectateur à assister au mariage de Blanche, dans une ancienne maison close parisienne, en pleine première Guerre mondiale.

Je ne souhaite pas vous spoiler plus que ça, mais ce que je peux vous dire, c’est que Close

reprend les ingrédients majeurs de ce qui a fait le charme de Sleep No More à mes yeux — certes dans un décor bien moins vaste, mais peu importe, quand on aime, on ne compte pas. Les décors sont magnifiques, tu peux te balader où ça te chante en tant que spectateur, lire et inspecter les différents éléments du décor pour en apprendre plus sur l’intrigue, suivre le personnage qui t’intéresse tout en ratant – forcément – d’autres moments de la pièce…

La grande différence avec Sleep No More à mon sens – en dehors de son prix bien plus accessible – c’est qu’il est possible de dialoguer. Alors que les personnages de la pièce new-yorkaise sont muets et qu’on vous intime l’ordre de vous taire, dans Close, les protagonistes parlent entre eux, vous parlent, se hurlent dessus, interagissent et réagissent à vos propos, et ça donne une toute autre saveur, plus « vivante », à la pièce. Vous faites donc partie du spectacle, là où dans Sleep No More, vous êtes plutôt un élément du décor.

Autre point remarquable : c’est un mariage, donc une fête, donc y’a moyen de picoler,  et si l’alcool est à consommer avec modération, il n’en rend pas moins la pièce un peu plus folle pour les convives ! Tellement français, tout ça…

Si la pièce ne se joue plus que pour quelques jours à l’heure où tu liras ces lignes – il est encore possible de s’inscrire sur la liste d’attente pour choper l’une des dernières places. Je t’invite donc à aller sur le site de la pièce Close, et à suivre la compagnie Big Drama, il n’est pas impossible qu’ils relancent très bientôt l’expérience. C’est vraiment très enthousiasmant de voir le théâtre immersif débarquer à Paris !


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Culture

Mati Diop Berlinale // Source : capture d'écran
Culture

La cinéaste afroféministe Mati Diop gagne l’Ours d’Or à Berlin, et c’est la meilleure nouvelle

Judith Godreè // Source : capture d'écran
Culture

Judith Godrèche aux César : lutter contre les VSS, « ce n’est rien comparé à deux mains dégueulasses sur mes seins de 15 ans »

Source : Capture vidéo
Cinéma

César 2024 : triomphe d’Anatomie d’une Chute, Adèle Exarchopoulos meilleur second rôle… voici le palmarès complet

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

1
Pour la fashion week, même IKEA s'invite à la fête, avec Annie Leibovitz // Source : Annie Leibovitz pour IKEA+
Actualité mode

Pour la Paris Fashion Week, même IKEA s’invite à la fête, avec Annie Leibovitz

Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
ode-calvin-et-hobbes
Culture

Ode à Calvin et Hobbes, la lecture-doudou par excellence !

6

La pop culture s'écrit au féminin