Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Culture

Inna Modja – Kinks in My Hair

Première session acoustique en direct d’un très joli escalier d’un moins très joli hôtel du 8ème arrondissement de Paris, starring Inna Modja et sa fantastique coupe (et sa voix géniale) (même si j’aimerais bien avoir ses cheveux).

Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

11
Avatar de Sucredorj'
8 janvier 2012 à 11h01
Sucredorj'
Tout à fait d'accord avec coco_summer au sujet des cheveux d'Inna Modja! Ce phénomène Nappy Hair prend une belle ampleur! D'ailleurs dans cette chanson, elle parle de ses cheveux au début: qu'elle est fière de ses cheveux crépus et de ses frisettes.
Et si j'ai bien entendu (et traduit dans ma ptite tête lol), elle dit qu'il faut "s'accepter" comme on est, qu'il n'y a ni honte, ni peur à avoir et qu'il faut être fière de qui l'on est!
Bon moi, j'aime bien Inna Modja mais là, j'avoue qu'il y a un problème de justesse!
0
Voir les 11 commentaires

Plus de contenus Culture

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

1
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9

La pop culture s'écrit au féminin