Les 5 discours qui m’ont le plus émue au #GrandOral


Au Grand Oral de France 2, un concours d'éloquence, ces adolescents et jeunes adultes livrent des témoignages émouvants et nécessaires pour changer les mentalités. Viens les découvrir !

Les 5 discours qui m’ont le plus émue au #GrandOral

« À tous ceux qui s’opposent aux couples de même sexe, sachez que je m’appelle Anna, j’ai 20 ans, je vis avec deux pères, et j’en suis très fière. »

Marie a 20 ans et deux papas. C’est la gagnante de l’émission Le Grand Oral diffusée le 4 février 2020 sur France 2, un concours d’éloquence auquel participent des gens de 11 à 39 ans.

Le Grand Oral de France 2, un concours d’éloquence

Les participants viennent de France, d’outre-mer, de Belgique ou du Togo. Certains ont arrêté l’école en 4ème, d’autres sont à HEC et d’autres viennent d’entrer au collège.

Leur but ? Raconter leur histoire, unique et puissante, à des millions de Français.

Des thèmes universels tels que l’homosexualité, les complexes, les différences, l’écologie ou encore l’identité sont évoqués. Les histoires racontées peuvent parler à toutes et tous. Elles ouvrent l’esprit et invitent à la réflexion.

Qu’une émission donne la parole à des jeunes (et des moins jeunes) qui font passer des messages de tolérance et d’acceptation me réjouit.

Je ne vais pas te présenter chaque prestation, mais j’ai sélectionné pour toi celles qui m’ont le plus touchée.

Un discours poignant sur l’homoparentalité au Grand Oral de France 2

Tu peux découvrir la prestation émouvante d’Anna sur ses deux papas ici :

Visée par de violentes critiques quand elle était encore adolescente « dans une société où l’homosexualité fait débat », Anna confie avoir ressenti de la peur, de la honte. Elle a eu mal.

Le Grand Oral est l’occasion pour Anna d’ouvrir son cœur publiquement pour la première fois et de faire passer un message d’amour :

« Mon immense pudeur m’a empêchée de dire beaucoup de choses durant de nombreuses années, alors laissez-moi vous confier. Je suis heureuse, très heureuse depuis que Jean est venu rythmer mon quotidien.

À tous les enfants ayant des parents homosexuels, soyez fiers d’eux et du courage dont ils font preuve pour se sentir libres et épanouis. »

Une prise de parole positive qui donne de la visibilité à des enfants de couples homosexuels et permet de démentir l’idée qu’ils ne puissent pas s’épanouir normalement.

Au Grand Oral de France 2, Marie prône l’acceptation de soi et la fin des complexes

Parmi mes discours préférés, il y a celui de Marie, une comédienne de 24 ans.

Dans sa prestation feel good, elle se confie sur son rapport aux poils, un véritable complexe pour elle. Un témoignage qui résonne en moi :

« Je vous parle de quelque chose d’assez intime, presque tabou. Cette pression sociale qui nous fait dire qu’on est trop ci ou trop ça… Mais par rapport à qui, par rapport à quoi  ?

Alors ce soir, je me mets complètement à poil. Je vous parle de ce moment où je suis seule devant un homme et où je ne devrais penser qu’à ses lèvres tendues vers moi…

Mais la seule chose que j’ai en tête c’est cette petite voix :

— Est-ce que tu es bien épilée ? Est-ce que tu es assez gaulée ? Est-ce qu’il va en parler à ses copains, se moquer ? Me trouver sale, pas attirante ? »

Marie dénonce les diktats et les injonctions de la société et invite à l’acceptation de soi :

« Si comme moi vous cherchez le vrai fautif, je crois qu’il faut tuer le bulbe à la racine. Celui du diktat de l’inconscient collectif qui m’impose de ressembler aux magazines. »

« Alors à tous les complexés, les grands pudiques, il est temps de se dire : « moi, je suis unique. » »

Entendre un tel discours sur un sujet trivial et tabou à la télé me rassure sur l’évolution des mentalités et me donne de l’espoir pour la suite.

Grand Oral de France 2 : Nicolas et son bégaiement

Un des discours qui m’a particulièrement émue est celui de Nicolas, 37 ans, qui bégaie depuis l’âge de 3 ans et demi. Ce qui ne l’empêche pas d’évoquer sa différence avec humour :

« Le nombre de fois où je suis sorti de chez le boulanger avec une baguette car je n’arrivais pas à dire que je voulais une quiche lorraine ! »

Nicolas fait preuve d’un courage qui m’inspire : celui d’oser participer à une épreuve d’élocution en passant outre son bégaiement, et à la télé, en plus !

Il montre que quelles que soient nos différences, elles ne sont pas un frein à la réalisation des projets qui nous tiennent à cœur.

Le discours de Laetitia à la recherche de son identité au Grand Oral de France 2

Il y a aussi le discours poignant de Laetitia, une jeune Belge au papa congolais, qui parle de ses difficultés à définir son identité et du poids du regard des autres :

« Mais vient le jour où je me pose cette question que nous nous sommes tous déjà posée : « qui suis-je ? »

À la fois d’ici mais surtout de là-bas, de toutes parts on me considérait comme étant d’ailleurs. Trop noire pour les uns pour être une vraie Européenne, mais pas assez pour les autres pour être digne d’être Africaine. »

Elle t’invite à devenir qui tu as envie d’être :

« J’ai compris qu’il n’appartenait qu’à moi de choisir mon identité. Le monde peut me dicter bien des choses, mais libre à moi de faire mes propres choix.

Je ne suis pas ce que l’on pense de moi ni ce que l’on accepte que je sois. Je suis les principes et valeurs que j’ai décidé de porter et ma destinée que j’ai accepté d’embrasser. »

Laetitia appelle que quelles que soient les cases dans lesquelles tes proches, tes amis ou encore tes profs essayent de te ranger, tu as le droit d’être qui tu as envie d’être.

Grand Oral de France 2 : l’engagement de Vipulan pour l’écologie

Le dernier discours dont j’aimerais te parler est celui de Vipulan, 16 ans, qui rêve de devenir climatologue et livre un discours puissant sur l’urgence écologique.

Son âge ne l’empêche pas de faire entendre sa voix aux plus vieux, et de dénoncer l’inaction des politiques :

« Les beaux discours ne servent à rien s’ils ne permettent pas de changer le monde. »

Alors que certains lui ont  suggéré de profiter de sa jeunesse et de rester dans une « forme de naïveté propre à son âge », Vipulan a décidé de s’engager au sein du Mouvement de la jeunesse pour le climat :

« Eh oui, je fais partie de ces élèves qui parfois ne vont pas en cours pour agir pour le climat. Certains vont me dire que c’est au détriment de mes études, mais à quoi bon étudier si nous n’avons pas d’avenir ? »

Un discours nécessaire et qui rappelle que, hélas, ce sont des jeunes encore à l’école qui doivent se bouger pour changer les choses et répondre à la crise climatique.

Les prestations des différents candidats m’ont impressionnée et touchée. J’espère que leur message t’aura donné de l’espoir ou permis de te poser des questions.

Si tu veux regarder toutes les vidéos du Grand Oral, je te laisse cliquer ici.

À lire aussi : Je suis bègue et championne de débat ! — Témoignage

Faustine M

Faustine M


Tous ses articles

Commentaires

skippy01

La manif pour tous en sueur !
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!