Live now
Live now
Masquer
flober-sketch-je-taime
Culture

FloBer signe un sketch sur le malaise du premier « Je t’aime »

Le dernier sketch signé FloBer parle du premier « Je t’aime » , et du très fort potentiel de malaise généré par la réaction inadaptée de son partenaire. Toi-même tu sais (peut-être ?)

Le premier « je t’aime » est synonyme pour moi de malaise absolu. C’est pourtant pas la mer à boire, il n’y a pas de quoi fouetter un chat, c’est juste un mot, hein. Mais le savoir ne m’a pas empêchée d’avoir des réactions supernulles quand je me suis retrouvée dans la même situation que le personnage principal de ce sketch.

« Je t’aime »

« Aimer, c’est ce qu’il y’a de plus beau. Le dire, c’est ce qu’il y’a de plus chaud. »

J’ai beaucoup ri à la nullité des conseils du personnage joué par AK dans ce sketch, mais également à la compilation des situations de gêne vécues par le personnage principal.

Je m’y retrouve… sans m’y retrouver…

Je me suis totalement retrouvée dans cet incapacité à gérer un truc pourtant aussi simple et naturel que dire « je t’aime ». Ou à la limite de la limite, ne pas avoir une réaction insultante et blessante quand l’autre nous le dit en premier.

Mais du coup, c’est dommage d’avoir choisi d’aborder ce sujet par la conversation de trois mecs entre eux, et de cantonner les personnages féminins en conquêtes, comme si quelque part, seuls les mecs connaissaient ce type de malaise, et que les filles étaient toujours celles qui disent « je t’aime » en premier.

Personnellement, je m’identifie totalement au personnage principal, et je me dis que je ne dois pas être la seule fille dans ce cas. 

Le sketch prend le parti de représenter une analyse masculine du premier « je t’aime », mais en quoi cette analyse serait différente d’une analyse « féminine » ? On pourrait imaginer exactement la même scène avec trois filles qui discutent autour de trois pintes, voire, – soyons fous – un groupe mixte.

Et oui, la représentation dans les médias, y compris culturels, n’est pas un problème anecdotique. Mirion Malle l’explique longuement et précisément dans cet excellent billet que nous avions relayé.

C’est pourtant vrai que ce n’est pas si compliqué de dire « je t’aime ». La prochaine fois que je suis tentée de faire comme si je n’avais pas entendu ou <insérez ici une réaction tellement nulle que j’en rougis rien que d’y penser>, j’essaierai de me comporter comme un être humain sensible, et pas une hypertrophiée des sentiments.

Et toi, qu’as-tu pensé de ce sketch ? Comment appréhendes-tu le premier « je t’aime » de la relation ? Plutôt détendue ou plutôt handicapée sentimentale ? 

Pour aller plus loin :


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

7
Avatar de Mauguine
25 juillet 2014 à 15h07
Mauguine
Mon premier "je t'aime" à mon chéri a été assez facile à dire (merci l'alcool :cretin et la situation assez mignonne (bon, l'alcool enlève de la mignonnitude à la chose, soit).
Il venait de me dire qu'aucune fille avec qui il avait été ne lui avait dit "je t'aime", et donc jamais répondu à ses déclarations (donc oui, ça concerne aussi les filles!), ce à quoi je lui ai répondu, comme une évidence "mais... mais moi je t'aime!" Après j'ai pleuré, parce que j'avais bu. Lalala.
Cette histoire n'est pas nécessairement intéressante, je m'inscris au club des posts non constructifs!
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Culture

Pour la fashion week, même IKEA s'invite à la fête, avec Annie Leibovitz // Source : Annie Leibovitz pour IKEA+
Actualité mode

Pour la Paris Fashion Week, même IKEA s’invite à la fête, avec Annie Leibovitz

Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

le consentement // Source : jean paul rouve kim higelin
Culture

Calendrier, révélations : tout savoir sur les César 2024

1
ode-calvin-et-hobbes
Culture

Ode à Calvin et Hobbes, la lecture-doudou par excellence !

6
Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : enfin un MeToo en France ? Pour les César, 50/50 nous a répondu

« Comment redécouvrir votre sexualité ? » : Lisa Demma, autrice du livre qui décomplexe le sexe // Source : DR
Sexo

« ​​Quand on parle de libido, l’insécurité est toujours dans les parages » : Lisa Demma

Chloë Gervais // Source : URL
Société

Squeezie, Chloë Gervais et Abrège Frère : c’est quoi cette histoire de cyberharcèlement ?

14
L'affiche officielle du film Challengers de Luca Guadagnino avec Zendaya // Source : DR
Cinéma

Zendaya, Mike Faist et Josh O’Connor dans la nouvelle bande-annonce du film Challengers de Luca Guadagnino

La pop culture s'écrit au féminin