Plutôt coucher ou manger ? Les Français ont tranché !

Ah, les Français et la bouffe ! Une grande histoire d'amour... et de sexe. Découvre l'étude IFOP sur le sujet !

Plutôt coucher ou manger ? Les Français ont tranché !©ivan Torres/Unsplash

Et toi, si tu devais choisir entre le sexe et manger, tu choisirais quoi ?

C’est la question qu’a posé l’IFOP en janvier 2020 à 1011 Français et Françaises âgées de 18 ans et plus pour une étude pour Just Eat.

Et apparemment, la réponse n’est pas si évidente que ça !

Les Français et Françaises, le sexe, et la nourriture

Je ne sais pas toi, mais dans ma vie, la bouffe a toujours eu une place centrale. Et forcément, cela a pu influencer mes histoires d’amour et de sexe.

Je me souviens d’un garçon très gentil que je fréquentais il y a quelques temps. Tout allait bien, jusqu’à ce que je me rende compte qu’il n’aimait pas spécialement manger…

Non pas qu’il n’aimait pas la nourriture, mais pour lui elle était un simple moyen de survivre, d’avoir de l’énergie, de prendre de la masse musculaire…

Commander un japonais ou manger du bon fromage avec un verre de vin étaient des plaisirs que ne l’atteignaient pas spécialement…

Et dans ma tête je me suis dit :

« Ça ne va pas le faire. »

Ça peut paraître excessif, mais c’est comme ça, chez moi la bouffe fait partie des rituels amoureux et des principaux partages de plaisir, peut-être même avant le sexe…

Et il semblerait que je ne sois pas la seule, puisqu’1/3 des Français préfèreraient manger qu’avoir un rapport sexuel !

36% des Français et Françaises préfèrent manger, 30% préfèrent le sexe, et 34% sont incapables de choisir.

43% des hommes préfèrent le sexe, et 48% des femmes préfèrent la food, et si l’on répartit en fonction des tranches d’âges :

  • 54% des 18-24 ans préfèrent manger (contre 18% qui préfèrent le sexe),
  • 48% des 25-34 ans préfèrent le sexe (contre 34% qui préfèrent manger),
  • 47% des seniors sont indécis et ne peuvent choisir.

Si aujourd’hui je crois que je préfère une bonne bouffe à du bon sexe, je ne suis vraiment pas sûre que j’aurais répondu ça il y a 6 ou 7 ans !

Allier sexe et nourriture dans sa sexualité

Pour autant, en tant que fan de food, je fais très bien la séparation dans mon cerveau entre manger et sexer, et il est hors de question de mélanger les deux.

Je n’y vois personnellement pas d’intérêt, et la première chose qui me traverse en pensant à de la chantilly ou du chocolat sur le corps d’un humain, c’est :

Quel gâchis !

38% des Français ont pourtant déjà tenté l’audacieux mélange food & sex, mais 9% ont déjà vécu un moment de gêne extrême en le faisant.

Chocolat trop chaud, miel trop collant… Ça ne pardonne pas.

1 Français sur 2 a déjà écourté un repas à cause d’une irrésistible envie de sexe (quel affront), et 11% ont déjà écourté une partie de jambes en l’air car ils avaient faim.

39% des Français et Françaises ont déjà préféré manger un bon repas plutôt que de faire l’amour, et ce sont les femmes qui sont les grandes gagnantes (46% contre 32% des hommes).

L’étude de l’IFOP fait aussi un top 10 des aliments utilisés par les Français et Françaises lors d’un rapport sexuel, et c’est évidemment la chantilly qui est la grande gagnante !

Suivie par le champagne en deuxième position, puis le chocolat, la pâte à tartiner, la glace, les fruits rouges, le miel, les bonbons, les sushis, et le lait.

Et toi, tu préfères manger, ou faire du sexe ? C’est quoi ton anecdote gênante d’expérience sexo-culinaire ?

À lire aussi : Le sexe et la nourriture ne font pas bon ménage, arrêtons de nous mentir

Océane Viala

Océane Viala

Océane est chargée des témoignages sur madmoiZelle ! Sa passion, c’est vos vies, surtout quand elles lui font réfléchir à la sienne. Elle aime aussi le froid, les arbres et les avocats.

Tous ses articles

Commentaires

Melancia

Heeeuuuuu !!! est-ce que j'ai le droit de faire une petite remarque ?
Bon...je prends quand même cette liberté.
Si manger, la nourriture, les bons petits plats, l'art de la table, la cuisine et j'en passe et des meilleures ont une place centrale pour Océane (ô comme je la comprends et je rejoins ce doux plaisir), serait-il possible d'éviter le vocable bouffe ???
Une réflexion qui m'est venue en lisant l'article : c'est drôle (les 2 sens marrant et étrange) mais en français les plaisirs de la chair et les plaisirs de la chère certes ne s'écrivent pas de la même façon mais se prononcent pareil ;-) !! J'adore....
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!