Comment draguer un serveur sans être relou

Un employé du domaine de la restauration vient de faire chavirer ton cœur. Il s'agirait de lui montrer ton intérêt, sans pour autant te transformer en harceleur de rue. Mais comment ?

Comment draguer un serveur sans être relou

« Et le serveur, il est pas sur le menu ? »

Tu aimerais aborder ce beau barista aux yeux verts autrement qu’avec ce genre de réplique aussi beauf que lassante ?

Lis cet article, mon enfant.

Se faire draguer quand on est serveuse

Comme de nombreuses femmes, les serveuses sont exposées au quotidien à la drague et à la sexualisation non sollicitée, aux blagues grasses et autres relous insistants.

D’autant plus que leur métier consiste à sourire et être agréable, ce que les esprits les moins vifs interprètent trop souvent comme une preuve d’intérêt à leur endroit.

Pas cool car une serveuse ne peut littéralement pas s’échapper de ce genre de situation : elle est sur son lieu de travail !

Tout cela, mon amie Elsa en avait bien conscience…. jusqu’à ce qu’elle se retrouve dans une situation inverse.

Draguer le serveur quand on est une femme

Il y a quelques jours, Elsa (son prénom a été modifié) m’a confié qu’un joli serveur lui avait tapé dans l’œil lors de son dernier apéro en terrasse.

Consciente qu’il est plutôt pénible de se faire brancher sur son lieu de travail, et pas certaine que l’attirance soit partagée, elle est tout naturellement venue solliciter mes conseils éclairés.

Le but ? Éviter de mettre son crush dans l’embarras malgré elle.

Chiner des ptits boyz, tu le sais, c’est mon créneau. En soirée, en concert, en vacances, d’un côté ou de l’autre du bar : si quelqu’un me plaît, je tente ma chance.

Ça ne fonctionne pas toujours, loin de là, comme en atteste l’une de mes dernières tentatives de drague de serveur !

Donner son numéro pour draguer un serveur

Je me suis retrouvée dans la même situation qu’Elsa il y a quelques mois.

L’homme était beau comme un Dieu et servait de la nourriture délicieuse dans un endroit situé à proximité de mon lieu de travail.

Il ne m’avait pas fallu plus de 5 minutes de blabla avec son collègue pour connaître les détails de son emploi du temps.

Quelques jours après mon coup de foudre, je suis retournée dans son restaurant, tenant ma carte de visite d’une main tremblante.

Ma confiance en moi était alors si basse, et mon stress si grand, que je lui ai tendu la carte sans qu’un seul mot puisse sortir de ma bouche, le visage secoué de spasmes qui se voulaient souriants.

Je n’ai jamais eu de nouvelles.

Il est arrivé une histoire très similaire à Kalindi dans son jeune temps, qui s’est également soldée par un échec.

Nous pouvons donc en conclure avec CERTITUDE que jeter son 06 en pâture sur le comptoir n’est pas une technique efficace. (Admire ce panel élargi formé de deux personnes !)

Draguer le serveur sans en attendre trop

Plus récemment, de nouveaux frissons m’ont parcouru l’échine alors qu’un adorable serveur m’apportait du rosé en terrasse.

Cette fois, l’intérêt semblait réciproque, nos regards se croisaient, quelques sourires furent échangés…

Trois rosés plus tard, je décidais de prendre mon courage à deux mains pour demander son numéro à ce bel homme en réglant mon addition (ce qui m’a semblé plus judicieux que l’afficher devant l’ensemble de mes potes).

Ainsi, la balle serait dans mon camp, et je n’aurais pas à vivre dans l’angoisse qu’il ne me rappelle pas.

Il m’a informée avec douceur qu’il était malheureusement déjà en couple. J’ai pris acte et suis repartie souriante, digne face à ce coup du sort.

Le refus est effectivement une éventualité qu’il faut garder en tête lorsque l’on flashe sur un ou une inconnue !

Mieux vaut s’y préparer pour l’accepter avec classe, ne pas insister lourdement ou mettre la personne mal à l’aise en lui détaillant la nuit torride que vous auriez pu passé si elle avait été célibataire.

Draguer ne veut pas dire harceler

Si je devais rassurer ma bonne Elsa, je lui dirai sans doute que pour draguer un serveur (ou un caissier, ou le mec de l’accueil ou le mono d’accrobranche) sans être lourde comme tonton Jean-Mi, il faut garder en tête que :

  • Le mec est au taf, il n’est pas là pour pécho
  • Comme il n’est pas là pour pécho, il est peut-être déjà pris, pas intéressé ou pas hétéro
  • Mieux vaut exprimer clairement son intérêt que de le stalker chaque jour derrière son comptoir
  • Et mieux vaut te préparer à ne plus jamais fréquenter ce bar si le râteau est trop douloureux à encaisser

Que l’on drague une serveuse ou un serveur, les bases de la politesse et un peu d’intelligence humaine devraient te prémunir de la lourdeur.

Si il ou elle n’est pas intéressé, il ne servira à rien d’insister, mais tenter sa chance une fois me semble acceptable.

Au moins, tu seras fixée !

Toi, au fait, tu as déjà dragué un serveur, une vendeuse ou un boulanger ? 

À lire aussi : Non, la gentillesse n’est pas un défaut !

QueenCamille

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires

Risaa Litchi

sinon la méthode "collège" pour les timides comme moi: envoyer la copine donner le numéro (ça marche).
Oooh c'est adorable ! Je crois je craque direct si on m'aborde comme ça. :3
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!