Live now
Live now
Masquer
documentaire-ventes-privees-france5-180×124
Culture

Les ventes privées disséquées par France 5

Les ventes privées observées sous toutes les coutures dans un documentaire rediffusé jeudi 2 juin à 18h25 sur France 5.

Réalisé par Valérie Rouvière, le documentaire qui s’intitule « Le marché de dupes » se penche sur le business des ventes privées en France. Diffusé initialement le week-end dernier sur la chaîne et reprogrammé ce jeudi, il est aussi accessible sur le site internet de France 5 jusqu’au dimanche 4 juin – il semblerait que la vidéo soit indisponible sur le site de France 5 mais vous pouvez la retrouver en attendant sur dailymotion. Merci à amnon !

documentaire-ventes-privees-france5

Les ventes privées sont pour la plupart synonymes de bons plans et de prix cassés sur les collections des saisons précédentes. Elles sont aussi l’occasion de s’offrir des vêtements d’une grande marque, inaccessibles en temps normal.

Le documentaire de 55 minutes tente de percer l’envers du décor sur ces produits soi-disant

outlet. Des collections entières seraient spécialement créées pour ces fameuses ventes privées. Moins irréprochables et de moins bonne qualité, les grandes marques se tailleraient un beau bénéfice sur ces « leurres ». Exemple fait dans le doc avec un polo de la marque Ralph Lauren, différent de 50g entre les deux versions.

Fortes de leurs succès, les ventes privées donnent beaucoup à envier aux acteurs du prêt-à-porter. Au coeur d’un combat qui fait rage, est-ce là une tentative pour discréditer ces ventes outlet ou une réelle mise en lumière d’un marché qui prend encore le consommateur pour un con ?

Qu’en pensez-vous ? Faites-vous partie des adeptes des ventes privées ? Ce documentaire va-t-il bouleverser vos habitudes ?


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

14
Avatar de lizou3001
8 décembre 2011 à 22h12
lizou3001
J'ai jamais acheté chez Groupon ou VentesPrivées, c'est vraiment pas mon truc. J'ai toujours l'impression de me faire enc*& quand je jette un oeil sur leurs sites! Faut croire que j'ai eu raison

C'est dommage pour toi moi j'y fais toujours de bonnes affaires! Le coiffeur (beaucouppp moins cher chez groupon, les brunch pour le weekend...) et chez vente-privée.com j'ai toujours eu des produits de qualité, mais j'avoue que c'est le seul site de ventes privées auquel je suis inscrite, en tout cas le seul "testé et approuvé" des dizaines de fois et à vrai dire à part un défaut sur une montre (qu'ils m'ont remboursé sans soucis) j'ai jamais eu de problème sur la qualité des produits!
0
Voir les 14 commentaires

Plus de contenus Culture

Dune 2 // Source : Warner Bros
Culture

Bonne nouvelle, Dune 2 est tout ce que vous attendez de lui (critique sans spoilers)

Source : Capture écran Instagram
Société

« Abrège frère » : accusé de misogynie, le Tiktokeur se défend

3
Source : Wikimedia Commons
Société

#MeTooGarçons : André Techiné accusé d’agression sexuelle par l’acteur Francis Renaud

Jacques Doillon // Source : URL
Culture

La sortie de « CE2 » de Jacques Doillon reportée après les accusations de violences sexuelles

Universal Studios 1
Cinéma

MeToo : She Said, le film sur l’enquête qui a révélé l’affaire Weinstein, est sur Netflix

1
Mati Diop Berlinale // Source : capture d'écran
Culture

La cinéaste afroféministe Mati Diop gagne l’Ours d’Or à Berlin, et c’est la meilleure nouvelle

Judith Godreè // Source : capture d'écran
Culture

Judith Godrèche aux César : lutter contre les VSS, « ce n’est rien comparé à deux mains dégueulasses sur mes seins de 15 ans »

Source : Capture vidéo
Cinéma

César 2024 : triomphe d’Anatomie d’une Chute, Adèle Exarchopoulos meilleur second rôle… voici le palmarès complet

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

1
Pour la fashion week, même IKEA s'invite à la fête, avec Annie Leibovitz // Source : Annie Leibovitz pour IKEA+
Actualité mode

Pour la Paris Fashion Week, même IKEA s’invite à la fête, avec Annie Leibovitz

La pop culture s'écrit au féminin