Live now
Live now
Masquer
discours-femme-transgenre-convention-democrate
Société

Le discours inspirant d’une femme transgenre à la convention démocrate américaine

01 août 2016 1
Sarah McBride a fait un discours plein d’espoir lors de la convention démocrate aux États-Unis. C’est la première femme transgenre à prendre la parole dans ce cadre.

Le 28 juillet dernier, Sarah McBride s’est exprimée à la tribune de la convention démocrate aux États-Unis, une grande première pour une personne ouvertement transgenre qui s’inscrit dans la lignée du combat que mène cette activiste depuis des années.

Sarah McBride, first transgender speaker at major political convention, addresses DNC 2016

« Mon nom est Sarah McBride et je suis une fière Américaine transgenre. Il y a quatre ans, j’ai fait mon coming-out transgenre alors que j’étais présidente d’une organisation étudiante. À ce moment-là, j’étais effrayée. J’étais inquiète du fait que mon rêve et mon identité puissent être incompatibles. Depuis, j’ai vu que le changement était possible. J’ai été témoin de l’Histoire en étant stagiaire à la Maison blanche et en aidant l’État d’où je suis originaire, le Delaware, à voter des lois protégeant les personnes transgenres. »

Sarah McBride avait en effet été sélectionnée pour faire un stage pour la Maison blanche après que Joe Biden a été impressionné par son courage. Elle-même disait qu’il n’y avait pas de meilleur moyen pour sensibiliser les gens sur un sujet que de témoigner devant eux. Cependant, malgré les progrès accomplis, elle demeure réaliste sur le chemin qu’il reste à parcourir :

« En dépit de nos progrès, il reste tellement de travail. Serons-nous une nation où il n’y a qu’une seule façon d’aimer, une seule façon d’être, une seule façon de vivre ? Ou serons-nous une nation où chacun•e a la liberté de vivre ouvertement, en étant l’égal•e des autres ? Une nation qui est plus forte ensemble ? C’est la question dans cette élection. »

Elle a abordé le sujet de sa relation avec Andy, son compagnon également transgenre qui n’a pas survécu au cancer contre lequel il se battait, mais qui avait l’espoir de voir son pays changer. Et c’est pour ça qu’elle a choisi de se ranger derrière Hillary Clinton :

« Hillary Clinton comprend l’urgence de notre combat. Elle va travailler avec nous pour voter l’Equality Act, combattre la violence contre les femmes transgenres de couleur et mettre fin à cette épidémie de VIH une bonne fois pour toutes. Aujourd’hui, aux États-Unis, les communautés LGBTQ sont la cible d’une haine inscrite à la fois dans les lois et dans les cœurs. Beaucoup doivent encore se battre juste pour s’en sortir. Mais je pense que demain peut être différent. Demain, nous pouvons être respecté•es et protégé•es. Surtout si Hillary Clinton devient notre Présidente. Et c’est pourquoi je suis fière de dire que je suis avec elle. »

Un discours empouvoirant et plein d’espoir pour l’avenir !

Les Commentaires
1

Avatar de EleanorRigby
1 août 2016 à 11h09
EleanorRigby
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Société

national-cancer-institute-VJVsEnR_vNE-unsplash
Daronne

La parentalité est plus stressante et dangereuse pour les personnes racisées

Sihem Belouahmia
Société

Féminicide de Sihem Belouahmia : pourquoi les mots sont importants

Elisa Covo

03 fév 2023

Julien Bayou à l'Assemblée nationale
Société

La cellule d’enquête interne d’EELV annonce la clôture du dossier Julien Bayou

Elisa Covo

02 fév 2023

Pancarte de manifestation
Société

Inscription de l’IVG dans la Constitution : réelle avancée ou mesure symbolique ?

hemicycle-2017-300
Société

Le Sénat se prononce en faveur de la constitutionnalisation de l’IVG

denis brogniart
Société

Denis Brogniart est accusé d’humiliations et de violentes crises de colère par d’anciennes collaboratrices

Maya Boukella

30 jan 2023

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

eric dupond moretti loi protection mineurs crimes sexuels
Actu en France

Eric Dupond-Moretti : son fils Raphaël accusé de violences conjugales

[Site web] Visuel horizontal Édito (15)
Livres

« Une Place », l’essai-illustré brillant d’Eva Kirilof qui explique l’absence des femmes de l’histoire de l’art

1280px-FIBD2018LuciaBiagi – papmetoobd
Société

Alors que le festival d’Angoulême vient de s’ouvrir, le monde de la BD va-t-il enfin se remettre en question ?

La société s'écrit au féminin