Live now
Live now
Masquer
Brigitte-Macron-transphobie-homosexualité-emmanuel-macron-france-politique-
Actu en France

Deux femmes devant la justice pour répondre de leurs rumeurs transphobes sur Brigitte Macron

Ce 15 juin 2022, les deux femmes à l’origine des rumeurs transphobes à l’égard de Brigitte Macron répondent de leurs actes pour la première fois devant la justice.

#JeanMichelTrogneux… C’est le hashtag transphobe retentissant diffusé, il y a quelques mois, sur les réseaux sociaux. Ce 15 Juin 2022 s’ouvre le procès au civil des deux jeunes femmes à l’origine de cette fake news concernant Brigitte Macron. Une action au pénal a également été engagée par la Première dame, mais la date de l’audience demeure encore inconnue.

De quoi s’agit-il ?

D’après un article de Libération publié en décembre 2021, cette affaire aurait débuté sur un compte Twitter très hostile à la politique d’Emmanuel Macron : « Journal de la macronie ». Le 7 novembre dernier, une fake news spéculait sur le fait que Brigitte Macron serait une femme transgenre, née sous le véritable nom de Jean-Michel Trogneux, qui est en fait celui de son frère… Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que la fake news domine les tendances sur Twitter, poussant la Première dame et son entourage à déposer plainte.

Comme l’observe le journaliste Jacques Pezet dans Libération, la fake news a gagné en ampleur à partir du 13 décembre 2021, totalisant plusieurs dizaines de milliers de messages et de Tweets… Sans surprise, les principaux comptes ayant relayé la fake news sont d’extrême droite, des milieux antivax, covidosceptiques, ou encore reliés au mouvement des gilets jaunes.

L’objectif affiché : détruire la Première dame avec une information fausse et discriminante pour elle – mais aussi pour les personnes transgenres – afin d’impacter le Président.

Qui sont les deux femmes mises en cause dans cette affaire ?

La première femme à avoir partagé cette intox se présente comme étant journaliste. Le 7 novembre 2021, Natacha Rey publie une « enquête » sur Brigitte Macron, mettant en lumière pour la première fois cette fake news, dans la revue d’extrême droite Faits et documents. Une gazette peu connue du grand public où l’information aurait pu passer inaperçu… Mais c’était sans compter la reprise du « scoop » par les sites internet complotistes, comme Profession gendarme ou Planetes36.

La seconde à avoir donné une visibilité plus large à cette intox est la médium Amandine Roy qui a pour habitude de commenter l’actualité en direct sur sa chaine Youtube. Cette dernière est intervenue plus de quatre heures, en expliquant avec minutie et force détails pourquoi Brigitte Macron serait une personne transgenre.

Celle qui se présente elle-même comme étant une « patriote-résistante-nationaliste » et une grande fan de Dieudonné relaierait même l’information via ses réseaux sociaux depuis janvier 2019.

Brigitte-Macron-transphobie-homosexualité-emmanuel-macron-france-politique-transidentidé-
© Compte officiel Brigitte Macron – Twitter

La rumeur de trop pour Brigitte Macron… et un délit transphobe de plus

Le 18 février 2022, c’en est trop pour la Première dame qui décide alors d’entreprendre des actions en justice contre ces deux femmes. Ses trois enfants, et son frère, le vrai Jean-Michel Trogneux, se sont joints à cette assignation, dénonçant des faits d’atteinte à la vie privée, d’atteinte au droit de la personnalité ou encore de violation du droit à l’image.

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que le couple présidentiel est attaqué pour des questions liant genre et orientation sexuelle. Une autre rumeur avait prêté au futur Président Macron une relation avec l’ex-PDG de Radio France, Mathieu Gallet, et avait bouleversé la campagne de 2017.

Un phénomène malheureusement trop commun et en augmentation

Transphobie, politique et réseaux sociaux… Brigitte Macron n’est pas la seule à avoir fait les frais de ce cocktail discriminant. Avant elle, l’actuelle vice-présidente américaine Kamala Harris, ou encore la Première dame des États-Unis, Michelle Obama en ont déjà été victimes.

Si la France a été l’un des tout premier pays à supprimer la transidentité de la liste des maladies psychiatriques en 2010, cela n’empêche pas les crimes et les délits LGBT-phobes d’augmenter chaque année. Pour preuve, selon le ministère de l’intérieur, Ils ont fait un bond de + 28% en 2021

À lire aussi : Vous ne pouvez plus travailler à cause de votre handicap ? Élisabeth Borne vous enjoint à « reprendre une activité professionnelle »

Image en Une : © Capture d’écran Chaîne Youtube officielle Emmanuel Macron

Les Commentaires
23

Avatar de Balqis
24 juin 2022 à 04h55
Balqis
@Whynaute Je me posais la même question, donc j'ai réfléchi et j'ai une théorie.
Ma piste de réponse est que les gens ne disent pas "c'est une femme trans" (ce qui serait de l'outing forcé mais resterait factuel (factuellement vrai ou factuellement faux) si j'ai bien tout compris). Mais qu'ils le tournent comme une insulte, avec un côté "regardez" et une volonté de discréditer (parce que pour eux c'est discréditant et c'est là le problème).
C'est comme quand je dis à mon mec "espèce de chimiste", chimiste n'est pas une insulte mais avec le "espèce de", ça le devient. (Je n'ai rien contre les chimistes, c'est un running gag parce qu'il déteste la chimie, des fois je le traite de statisticien aussi).
Dites moi si j'ai compris ou si ma théorie est bancale.
Chimiste? Vous y allez fort quand même! :-P
2
Voir les 23 commentaires

Plus de contenus Actu en France

Actu en France
abad zacharopoulo remaniement gouvernement – format vertical

Remaniement : Damien Abad prend la porte, Chrysoula Zacharopoulo reste

Maëlle Le Corre

04 juil 2022

Guide d'achat

On a testé 32 culottes de règles pour vous aider à choisir celle qui vous ira

Humanoid Native
Actu en France
immeuble

Changement de nom, sortie de crise sanitaire, tickets-restaurant… Tout ce qui change en France au 1er juillet 2022

Actu en France
formule1-sportautomobile-femme-sexisme-inclusivité-france-renault-droit-des-femmes-

Le pari du constructeur automobile Alpine pour plus de femmes en F1

Marie Chéreau

30 juin 2022

11
Actu en France
PMA-personnes-transgenres-bioéthique-france-conseil-constitutionnel-MaëlleLecorre-sperm-ovocyte-

La PMA pour les hommes transgenres débattue devant le Conseil constitutionnel

Marie Chéreau

29 juin 2022

3
Actualité mode
La députée Marie-Charlotte Garin reporte la robe du scandale sexiste subie par Cécile Duflot à l’Assemblée Nationale dix ans plus tôt

La députée Marie-Charlotte Garin reporte la fameuse robe de Cécile Duflot à l’Assemblée Nationale

Anthony Vincent

29 juin 2022

10
Société
damien abad rmc

Une plainte a été déposée contre Damien Abad, mais Élisabeth Borne va-t-elle agir ?

Maëlle Le Corre

28 juin 2022

11
Actu en France
pexels-polina-kovaleva-my-body-my-choice-IVG

Le HCE appelle à inscrire le droit à l’avortement dans la Constitution française

Beauté
tests-animaux-cosmetiques-peta-romy

PETA et l’influenceuse Romy s’associent pour lutter contre les tests sur les animaux en cosmétique

Actu en France
nguy-n-hi-p-unsplash-don du sang mode d’emploi

Don du sang, mode d’emploi : tout ce qu’il faut savoir avant de donner son sang

Azeleen

14 juin 2022

122
Actu en France
question de laura gaillac macron

Laura, la lycéenne qui a interpellé Macron sur les violences sexuelles, sermonnée par la gendarmerie

Maëlle Le Corre

13 juin 2022

17

La société s'écrit au féminin