Une créatrice de mode devient virale avec son défilé 3D sans mannequins

L'avenir de la mode s'annonce numérique, et cette créatrice congolaise met la barre haut en faisant défiler une collection de vêtements qui se meuvent en 3D !

Une créatrice de mode devient virale avec son défilé 3D sans mannequins

Le monde de la mode est actuellement incertain en ces temps de pandémie mondiale, et il est dificle de savoir quand les défilés physiques vont reprendre.

C’est pourquoi la Fashion Week de Londres fut numérique cette saison et que les créateurs se mettent de plus en plus aux réseaux sociaux et trouvent de nouvelles manières innovantes de présenter leurs produits à distance.

La dernière innovation en date est celle de la créatrice Anifa Mvuemba qui a dévoilé sa dernière collection sur Instagram Live via des modèles 3D.

Une créatrice congolaise réalise un défilé en 3D

Anifa Mvuemba est consciente du fait que beaucoup ne peuvent pas se permettre d’assister à une Fashion Week, et a donc décidé d’amener son défilé aux gens via Instagram.

D’après Teen Vogue, la créatrice congolaise travaille avec des images 3D depuis le début de sa carrière et n’a pas attendu la distanciation sociale, mais l’idée de carrément créer faire un défilé mouvant lui est venue pendant le confinement.

Créer du contenu avec des modèles 3D et en faire toute une collection a complètement changé la donne pour moi.

Cela nécessite en réalité une plus grande attention portée aux détails, pour que les vêtements s’adaptent bien et soient parfaits.

Elle se serait rendu compte que cette façon de faire pourrait d’ailleurs avoir un impact positif sur ses clientes.

Comment ? Par le réalisme de ces modèles 3D !

Des vêtements 3D pour mieux visualiser le rendu sur soi

Parler de réalisme pour des modèles 3D peut paraître paradoxal, mais il se trouve qu’Anifa Mvuemba met un point d’honneur à rendre ses modèles le plus crédibles possibles.

Quand je dis modèles, il n’y a évidemment pas de corps sous le vêtement, mais les pièces se déplacent comme si elles étaient portées par quelqu’un.

Et comme tu peux le voir sur les photos et vidéos, ces fameux corps ont des courbes relativement visibles, ce qui n’est pas toujours le cas de la majorité des mannequins que l’on montre dans les défilés de mode.

En effet, la créatrice a choisi les mesures qu’elle voulait que les modèles aient, et a fait en sorte qu’elles représentent davantage des corps réalistes.

Ainsi, les clientes peuvent mieux se visualiser dans le vêtement.

Ce défilé numérique a donc tout de suite beaucoup plu et n’a pas tardé à faire parler de lui sur les réseaux.

La collection de Anifa Mvuemba rend hommage au Congo

Pour cette collection, la créatrice s’est inspirée de son pays natal, le Congo, et a sensibilisé le spectateur du défilé aux problèmes auxquels est confronté le pays d’Afrique centrale avec un court documentaire diffusé juste avant de défilé.

Dans sa collection, tu peux voir une robe côtelée aux couleurs du drapeau du Congo, une robe de soie longue arborant des collines et des rivières herbeuses…

Anifa explique :

Je veux que ces pièces racontent une histoire. Je veux qu’elles nous rappellent de mettre de l’intention sur ce que l’on crée.

Pas pour plaire à Instagram, mais pour mettre du sens sur ce que l’on fait, en racontant des histoires à travers nos créations.

Quel avenir pour le numérique dans la mode ?

Il semble que les contraintes imposées par la distanciation sociale poussent les designers de mode à redoubler de créativité et à se rapprocher de leurs clients.

La mode semble également, ces temps-ci, perdre légèrement sa connotation « réservée à une élite » et il était temps, si tu veux mon avis !

Évidemment, je ne sais pas à quel point utiliser le numérique pour remplacer les mannequins est à adopter sur le long terme.

C’est une solution intéressante et innovante, mais même si ç’en est très loin, je trouve qu’il y a évidemment un juste milieu à trouver entre faire défiler des mannequins très grandes et très minces très uniformisées et passer totalement aux modèles numériques.

Continuer à faire défiler davantage de femmes de morphologies différentes me semble être ce qu’il y a de plus important aujourd’hui !

À lire aussi : Les vêtements digitaux sont-ils l’avenir de la mode ?

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

Yoonishan

Très très stylé :v:
Super idée, effectivement fallait y penser. Le concept pourrait être repris dans ce contexte de distanciation sociale mais aussi comme un moyen de "dématérialiser" les défilés, voire même comme support de présentation directement sur les E-shops (des modèles 3D sont déjà utilisés pour certaines marques de sneakers il me semble). Pourquoi pas ? Pour le coup on ne peut que mieux se concentrer sur le vêtement et les tissus. :)
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!