Live now
Live now
Masquer
coucher-avec-ami
Sexo

J’ai couché avec un ami… est-ce la fin d’une amitié ? Le début d’un couple ?

07 fév 2020 8
Océane a couché avec un ami à elle. Et ça l’a menée à remettre en questions plein de certitudes sur les liens fille/garçon et la place qu’elle donne à la sexualité !

Publié le 15 août 2018

En tant que fille hétéro qui a toujours été entourée de beaucoup de mecs hétéro, la question de l’amitié fille/garçon m’a toujours turlupinée.

Est-ce VRAIMENT possible ? Ou est-ce que si je demandais à n’importe lequel de mes potes mecs s’il voulait coucher avec moi… il dirait oui ?

Dans le doute, je n’ai jamais demandé. Et je crois sincèrement avoir près de moi des amis qui n’ont jamais eu aucune arrière-pensée. Heureusement.

Mais est-ce que « amitié » exclut forcément « rapports sexuels consentis » ?

J’ai couché avec un pote

Pendant toutes mes années lycée, j’ai fait partie d’un groupe de potes comptant une douzaine de personnes. Six filles pour six garçons. Toujours ensemble, en toutes circonstances : si l’un·e était invité·e à une soirée, il fallait compter les onze autres.

Je me rends compte, avec le recul, que dans cette période un peu floue d’expérimentations et de passage à l’âge adulte, on a tou·tes plus ou moins flirté les un·es avec les autres…

Souvent sur le ton de la rigolade, et parfois avec un peu plus de sérieux.

Ok, j’avoue, c’était un peu Les Feux de l’Amour. Et… j’ai fini par coucher avec un pote.

Benjamin et moi étions voisins, et très bons amis depuis 4 ans. J’avais l’habitude de dormir chez lui après certaines soirées trop arrosées, sans qu’il ne se passe jamais rien de suspect.

Après une fête plutôt réussie, et sans trop savoir pourquoi, j’ai ressenti l’envie de dormir avec lui. Alors j’ai menti, prétextant que je n’avais pas les clés de chez moi, et nous avons passé la nuit ensemble.

Et cette fois, ça a dérapé.

À lire aussi : J’ai couché avec mon meilleur ami et cette histoire finit bien

Coucher avec un ami, entre amour, désir et amitié

Ont suivi plusieurs semaines pendant lesquelles nous couchions ensemble. Sans parler de couple, mais avec une complicité amicale telle que très vite… les lignes se sont brouillées.

Je ne savais plus si je l’aimais comme un ami, ou comme un amoureux.

Je crois que je ressentais le besoin de clarifier notre situation. Besoin de mettre des mots sur notre relation pour la ranger dans une case.

Alors j’ai fini par sortir l’étiquette couple pour la coller sur notre front… parce que non, on ne couche pas avec un simple ami ! Enfin je crois ?

Devenir un couple a gâché notre relation

Et comme on pouvait s’y attendre, être en couple, ça a tout fait foirer.

On a commencé à se sentir obligés. Obligés de sortir, obligés de se dire des choses, obligés de ressembler à un couple modèle. Bref, obligés.

big-ambiguite-relation-amicale-conseils

Notre relation extra-amicale a duré 2 ans, à la fin desquels on a dû se rendre à l’évidence : ça ne marchait pas, et ça sonnait faux.

La rupture a été très dure à encaisser. Le plus dur étant de partir du principe qu’elle marquerait forcément la fin de notre amitié.

Est ce que des parties de jambes en l’air valaient vraiment le coup de briser une telle complicité ?

Retrouver une relation saine quand on couche avec un ami

Dans notre cas, on est donc passés par plusieurs mois de coupure. Il nous fallait du temps pour sortir de nos habitudes de sex friends et de couple.

Il m’a fallu du temps pour me dire que c’était terminé. Fini les dodos dans son lit, fini les soirées entières chez lui. On avait besoin l’un comme l’autre de retrouver notre place dans notre groupe d’ami·es.

Après plus d’un an sans trop se parler, on a fini par reprendre doucement contact. D’abord en se recroisant en soirée, puis en recommençant à discuter.

Il me manquait. Mais j’avais besoin de m’assurer qu’il n’y avait plus aucune ambiguïté.

Aujourd’hui, 5 ans après, Benjamin et moi sommes toujours amis. Nous nous voyons régulièrement, et nous avons une relation très saine.

J’ai même du mal à le compter parmi mes ex, puisque pour moi il a toujours été un ami avant d’être quoi que ce soit d’autre !

C’est quelqu’un avec qui je peux parler de tout, sans gêne, sans filtre, et à qui je fais entièrement confiance, et que je n’aurais aucun mal à présenter à mon copain.

Il n’y a pas l’ombre d’une gêne, et pas l’ombre d’un questionnement sur nos sentiments ni nos intentions !

Amour, amitié, sexe… il n’y a pas de relation-type !

Pendant mon adolescence, j’avais une vision très manichéenne des relations. Soit on est ami·es, soit on est en couple, soit on est ex.

Avec le recul, je me rends compte que c’était difficile pour moi de dissocier l’amour romantique de l’amour amical et de l’attirance sexuelle. J’étais toujours là à me demander « pourquoi j’aime autant ce garçon ?! ».

Aujourd’hui je me rends compte que chaque relation est différente, puisque chaque être humain est différent. Et surtout qu’il y a un panel infini d’émotions, d’attirances, d’amours, et qu’il ne sert à rien de vouloir les classer !

Tant qu’il y a du dialogue et de la bienveillance, tout est possible !

Et toi, tu penses que c’est possible d’avoir une relation saine avec un·e ami·e quand le sexe s’invite dans l’équation ?

À lire aussi : La friendzone, ce mystérieux territoire

Les Commentaires
8

Avatar de Loutrinel
16 août 2018 à 11h24
Loutrinel
En vrai, ça m'arrangerait bien moi, de coucher avec une personne pour qui j'éprouve une forte amitié. C'est un truc que j'aimerais bien découvrir !
Actuellement, j'ai un ami qui semble intéressé par moi (j'en suis presque certaine à vrai dire). En soi, ça ne me dérangerait pas de coucher avec lui, mais vu qu'il semble ressentir plus que de l'amitié, et qu'il n'a pas d'expérience, je ne tente rien. S'il venait à tenter de le faire, je lui en parlerait probablement, mais je préfère conserver notre amitié.
Y'a aussi ma meilleure pote, qui est amoureuse de moi (Amicalement amoureuse comme elle dit <3 ) et qui m'a déjà proposé ! X) Pour le moment je préfère rester au stade actuel, mais en vrai, la connaissant, si ça venait à se faire, je la connais assez bien pour savoir que ça n'influencerais pas notre amitié ! ^^
4
Voir les 8 commentaires

Plus de contenus Sexo

lelo-lily3-saint-valentin-selfcare (1)
Lifestyle

Changer les codes de la Saint-Valentin ? Mélodie, 23 ans, m’a donné sa vision du 14 février

Oscar Staerman

04 fév 2023

L'orgasme de la gorge ne serait pas un mythe, mais bien une rare réalité — Getty Images via Canva
Actu sexe

Jouir par la gorge, c’est possible ? Comment y arriver ?

Anthony Vincent

31 jan 2023

11
jouir-par-les-seins
Sexo

Jouir par les seins, c’est possible ? Comment y arriver ?

QueenCamille

29 jan 2023

16
Une modélisation 3D d'utérus entre des mains gantées © Kalinovskiy de la part de Getty Images via Canva
Santé

Recommandé pour les filles et les garçons, le vaccin contre le papillomavirus toujours boudé en France

Anthony Vincent

24 jan 2023

20
femme-nue
Chère Daronne

Je suis victime de revenge porn, mais c’est moi qui « ne me respecte pas » selon les potes de ma meuf

Chère Daronne

18 jan 2023

21
Des doigts dans un pamplemousse © @natali-brill via Canva
Actu sexe

Quelle musique écoutez-vous quand vous (vous) faites l’amour ? Womanizer sait…

Anthony Vincent

17 jan 2023

Visuel_horoscope_V_2
Sexo

Horoscope 2023 : quel sextoy pour votre signe astrologique

Oscar Staerman

01 jan 2023

1
_[SLPLG] Image de une • Verticale
Chronique

Illana Weizman : « La domination masculine, c’est l’effacement des femmes au profit de la satisfaction des hommes »

Illana Weizman

25 déc 2022

Couple de femmes sous la douche
Actu sexe

Oh oui, aujourd’hui c’est la journée de l’orgasme !

pexels-cottonbro-studio-appli dating
Sexo

Aux États-Unis, les célibataires ont vu leur vie sexuelle bouleversée par la remise en cause de l’IVG

Maëlle Le Corre

09 déc 2022

La sexualité s'écrit au féminin