Live now
Live now
Masquer
concours-dieu-me-deteste
Culture

Dieu me déteste — 30 romans à gagner !

Cette semaine, madmoiZelle te propose de découvrir une nouvelle collection de romans sur l’adolescence en gagnant « Dieu me déteste », un roman poignant par Hollis Seamon !

De quoi ça cause ?

Dieu me déteste, c’est l’histoire de Richard Casey, un jeune homme de 18 ans qui aime la vie. Problème : Richard est malade, coincé à l’hôpital de Hilltop à New York, et ne fêtera probablement pas son 19ème anniversaire. Vivre sa vie comme tout adolescent le devrait, danser, tomber amoureux, boire et s’éclater, voilà qui paraît assez compromis…

Sauf que Richard n’a pas l’intention de se laisser abattre pour autant. Il lui reste peu de temps à vivre ? Qu’à cela ne tienne ! Il vivra juste plus vite, plus fort. Une véritable aventure, pleine d’humour et d’audace, et surtout de courage — parce qu’il faut bien une bonne dose de tout ça à la fois pour aller à l’encontre du corps médical et de tous ceux qui, au fond, veulent juste vous voir vivre plus longtemps… Quitte à devoir vivre moins bien.

Une nouvelle collection

Ce roman inaugure en beauté la nouvelle collection des éditions Anne Carrière & Monsieur Toussaint Louverture, intitulée avec justesse La belle colère. Celle-ci a pour ambition de s’aventurer sur le territoire à la fois exaltant et méconnu de l’adolescence.

Elle sera composée de romans dont les héros sont des adolescents, mais destinés aux adultes (jeunes ou moins jeunes), qui se reconnaîtront peut-être, et ne devraient en tout cas pas rester indifférents devant les montagnes russes d’émotions que représente cette étrange période de nos vies. Synonyme de rébellion et de fureur de vivre, La belle colère

pourrait bien prouver que l’adolescence est un genre littéraire à elle toute seule…

Si tu souhaites connaître les prochains titres parus dans cette collection je t’invite à les suivre sans attendre sur Facebook.

30 exemplaires du roman Dieu me déteste à gagner !

Pour fêter le lancement de cette nouvelle collection, il y a 30 exemplaires de Dieu me déteste à gagner sur madmoiZelle ! Pour tenter ta chance, il te suffit de cliquer sur la bannière :

Dieu-Me-Deteste

Fin du concours le lundi 14 avril 2014 à minuit ! À l’issue du concours, les résultats seront publiés sur cette page.


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

3
Avatar de titebrunette
26 mai 2014 à 22h05
titebrunette
D'accord, merci
0
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Culture

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-03-01T143149.814
Soirées & Sorties

Pourquoi le one-woman show de Caroline Vigneaux est le meilleur cadeau, pour soi et pour la daronne

DNK, le quatrième album d’Aya Nakamura est sorti le 27 janvier 2023
Musique

Aya Nakamura chantera pour la céréomine d’ouverture des JO 2024, et le mépris contre elle redouble déjà

133
Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-11-17T174818.784
Culture

Avec ses scènes de sexe agenrées, La Chasse est le roman érotique brûlant que l’on attendait

1
Salon du livre féministe
Culture

Le Salon du livre féministe fait résonner la sororité ce samedi

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-02-29T155309.265
Culture

Netflix en mars 2024 : 7 films et séries incontournables

Xavier Dolan // Source : Shayne Laverdiere
Cinéma

Président d’Un Certain Regard à Cannes, Xavier Dolan veut se dédier à la « quête de vérité des films »

Judith Godrèche // Source : capture d'écran
Culture

#MeToo cinéma : pour Vincent Lindon, les violences sexuelles ne doivent « plus être la seule préoccupation des femmes »

6
Source : Stéphanie Branchu / Arena Films
Culture

Affaire Jacques Doillon : « gênée », Rachida Dati dénonce le report de la sortie du film « CE2 »

11
Source : Wikimedia Commons
Société

Palestine : Hunter Schafer arrêtée pour avoir manifesté avec des Juifs antisionistes

2
Dune 2 // Source : Warner Bros
Culture

Bonne nouvelle, Dune 2 est tout ce que vous attendez de lui (critique sans spoilers)

La pop culture s'écrit au féminin