Live now
Live now
Masquer
clip-harcèlement-de-rue
Actu mondiale

Qu’est-ce que ça fait d’être harcelée dans la rue ? Ça fait ça

05 déc 2018 5
« Mademoiselle » est un clip réalisé par Elena Focsa et Maëlle Banton. Oppressant et violent, il tente de montrer la réalité du harcèlement de rue.

Le harcèlement de rue, on en parle depuis 2012 sur madmoiZelle.

Depuis quelques années la parole s’est déliée sur ce que subissent les femmes dans la rue et dans les lieux publics : l’insécurité, les sifflements, les intimidations, les insultes.

Mais qu’est-ce que ça donne en vrai d’être harcelée quotidiennement dans tous ses trajets ? Le clip d’Elena Focsa et Maëlle Banton le fait assez bien ressentir.

À lire aussi : Que faire si vous êtes victime d’une agression dans les transports ?

Mademoiselle, un clip sur le harcèlement de rue

Elena et Maëlle sont étudiantes aux Ateliers de l’image et du son pour devenir réalisatrices, et elles ont soumis leur clip Mademoiselle au festival FINPRET, festival de courts-métrages sur la prévention médicale et la promotion de la santé des étudiants.

Leur clip de 50 secondes, très court et percutant, inverse les rôles et met la femme dans la posture des agresseurs auxquels elle se confronte au quotidien, et il a reçu le prix du Jury.

Souvent, quand j’ai essayé d’expliquer à des hommes qui m’entourent ce que je vivais dans la rue en journée, le soir, et dans les transports depuis mes 12 ou 13 ans, j’ai souvent été confrontée à ce genre de réponses :

« oui mais c’est exceptionnel non ? »

ou « ah oui mais c’est parce que t’es jolie » …

À lire aussi : Tu peux facilement signaler des violences sexuelles grâce à cette nouvelle plateforme

Le harcèlement de rue n’est pas un cas isolé

Ce que j’ai aimé dans ce clip, c’est qu’il met mal à l’aise, et qu’il montre à quel point toutes ces remarques et cette violence répétée et quasi systématique peut faire craquer, oppresser, blesser, rendre folle.

Et subir ça quotidiennement voire plusieurs fois par jour depuis toute jeune fille, ça finit par nous changer.

Et en effet, c’est bien mieux quand ça s’arrête.

À lire aussi : Harcèlement de rue ou compliment ? — Je veux comprendre

 

Les Commentaires
5

Avatar de cocacola
6 décembre 2018 à 17h58
cocacola
P.S. J'ai regardé les autres gagnants sur https://finpret.com/, et le "prix Sorbonne Université" gagné par le court intitulé "Rien vu" est aussi très juste et d'utilité publique.
0
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Actu mondiale

jon-tyson-WeK_Wc2b0Aw-unsplash
Actu mondiale

Grâce à une nouvelle loi, E. Jean Carroll relance sa plainte pour viol contre Donald Trump

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Sexo
Sponsorisé

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
luis-melendez-Pd4lRfKo16U-unsplash
Santé

Au Royaume-Uni, les infirmières annoncent une grève historique

Camille Lamblaut

25 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-24 à 12.15.46
Sport

Qatar 2022 : la ministre des Sports encourage les Bleus à « exprimer leur engagement en faveur des droits humains » 

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 15.10.28
Actu mondiale

Qui est Nasrin Sotoudeh, l’avocate iranienne lauréate du prix Robert-Badinter ?

Camille Lamblaut

23 nov 2022

mario-gogh-VBLHICVh-lI-unsplash
Travail

Égalité pro : l’UE impose un quota de femmes dans les conseils d’administration des entreprises cotées

Camille Lamblaut

23 nov 2022

hana iran enquete cnn
Actu mondiale

En Iran, le viol est devenu une arme pour étouffer la mobilisation contre le régime

Maëlle Le Corre

23 nov 2022

1
raphael-renter-wuxdtGMNYaU-unsplash
Actu mondiale

Droits LGBTQI+ : des avancées significatives en passe d’être votées en Allemagne et en Belgique

Camille Lamblaut

22 nov 2022

markus-spiske-r1BS0pzlr1M-unsplash
Ecologie

Fin de la COP27 : pourquoi celles et ceux qui n’attendaient rien ont eu raison

Camille Lamblaut

21 nov 2022

anastasiia-chepinska-cO2ObHGJBHI-unsplash
Sport

Qatar 2022 : carton jaune pour les joueurs qui oseront porter le brassard « One Love »

La société s'écrit au féminin