Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Culture

10 chansons qu’on avait (presque) oubliées #3

Voici la suite de la série de chansons qu’on avait (presque) oubliées ! Et comme il faut dire que des chansons passées qu’on a presque zappées, y’en a énormément, pour cette deuxième édition, on a décidé de resserrer les critères : voici donc 10 chansons qu’on avait (presque) oubliées, thématique : voix féminines qui ont un jour porté votre côté fleur-bleue (révolte, tristesse, mélancolie, amour impossible et consorts). Oh, ne faites pas semblant : vous aussi vous avez passé votre adolescence à vous prendre pour une héroïne de série américaine !

1. JOAN OSBOURNE – ONE OF US

J’ai commencé à écouter cette chanson à l’époque où j’arrivais tout juste à construire un discours cohérent autour de mon athéisme. Je n’ai jamais su dire si cette chanson accréditait ma thèse – mais je me sentais profondément intelligente et solitaire quand je l’écoutais dans le métro, en revenant du BAHUT.

2. REGINA SPEKTOR – FIDELITY

Je suis tombée amoureuse sur cette chanson (mignon). Je la chantais nue sous ma douche (chaud).

[dailymotion]https://www.dailymotion.com/video/xcx9s6_regina-spektor-fidelity_music[/dailymotion]

3. NATASHA BEDINGFIELD – THESE WORDS

Mes copines en connaissaient les paroles par coeur. À l’époque où on avait pas assez de thunes pour s’acheter des CD 2 titres toutes les semaines (à moins de te taper la mission courses avec ta Maman et d’essayer de la craquer avant le passage en caisse), je me souviens avoir écouté Fun Radio 3 heures sans bouger de ma chaise, pour pouvoir l’enregistrer sur K7 et l’offrir à mes copines le lendemain. Aujourd’hui, merci Internet et le téléchargement illégal.

[dailymotion]https://www.dailymotion.com/video/x5l9t_natasha-bedingfield-these-words_music[/dailymotion]

4. ALL SAINTS – PURE SHORES

J’avais une théorie sur les « chansons éponges », et Pure Shores en était le parfait exemple. Une chanson éponge, c’est une chanson qui éponge entièrement ton état d’esprit du moment, et l’épouse à la perfection : triste, la mélodie t’enivrait un peu plus dans ta douleur ; heureux, le refrain exaltait ton bonheur. J’ai déjà pleuré sur Pure Shores, comme je me suis déjà sentie épanouie comme jamais.

5. LEANN RIMES – CAN’T FIGHT THE MOONLIGHT

Est-ce que tout le monde ici est passé par la phase « Maman, je veux travailler dans un bar » ? Chez moi, cette chanson en est la genèse.

6. SUGABABES – TOO LOST IN YOU

C’est marrant comme quand on a 17 ans, la moindre petite déception peut se transformer en excuse pour se dire déprimée. À cet âge-là, je n’allais jamais « plutôt bien » ou « pas trop » : j’étais soit immensément heureuse… soit complètement malheureuse. Cette chanson est la BO de toutes ces fois où j’ai fait ma dramaqueen (« quoooi, il ne m’a pas regardé quand j’ai fait cette blague en classe ?! Non mais tu déconnes là, nooooooon *détresse dans les yeux* »)

7. KELLY ROWLAND – STOLE

À cette époque adolescente où j’avais la fâcheuse manie de vouloir tout intellectualiser, je me souviens avoir expliqué à une fille de ma classe de seconde que cette chanson parlait d’ascension sociale ratée, d’habitus (coucou Bourdieu), de rigidité de l’échelle sociale et de solitude. Je viens de ré-écouter les paroles ; hey, j’avais pas tort !

8. LENE MARLIN – UNFORGIVABLE SINNER

Lene Marlin était mon idole. Je pourrais mettre toute sa discographie dans les crédits musique de mon adolescence.

9. SARAH MCLACHLAN – ANGEL

Un mec m’en avait dédicacé les paroles. Je me souviens avoir passé 4 soirs à traduire. Très mignon. Mais rétrospectivement, je me demande s’il les avait lui-même vraiment traduites.

10. RÖYKSOPP – WHAT ELSE IS THERE

À l’époque où j’écrivais des textes de jeune fille révoltée, cette chanson me mettait dans un certain mood anarchie x mélancolie. Qu’est-ce que le fuck, que reste t-il de vraiment bon dans la société ?

10 bis. TEGAN AND SARA – WALKING WITH A GHOST

J’avais toute une théorie autour de cette chanson. Le « ghost » était une sorte de personnification de la personne aimée, et la supplier de partir, c’était essayer de s’auto-convaincre qu’on n’avait pas besoin d’elle. Je finis cette liste par cette chanson, parce que le « ghost » de l’époque, c’est mon amoureux aujourd’hui. Je deviens gnan-gnan, tuez moi.

[vimeo]https://vimeo.com/4458678[/vimeo]


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

37
Avatar de Leshayaa
23 juin 2011 à 18h06
Leshayaa
Par contre, c'est le #3 des chansons qu'on avait presque oubliées, non ?
C'est pas l'édition numéro 3 ?
Bon j'arrive un peu après la bataille mais...
Euh ba non vous la voyez où la 2 vous? Et puis y'a bien marqué numéro 2 dans l'url, pour moi c'est la 2!
Bon sinon pour en revenir au sujet...
Le "one of us" pour moi c'est associé à la série "le monde de joan" (je crois bien que ça s'appelle comme ça), série quand mon frère regardait de temps en temps et qui m'a TRÈS VITE saoulée à ne parler que de dieu, de confesse toi et tu iras au paradis, il faut être gentil, encore pire que 7 à la maison!
Et puis can't fight the moonlight comment j'adoraiiiiis (mais pour une raison qui m'échappe j'étais persuadée que c'était les spice girls, haha, je n'ai vu le film que plus tard), comme Vanessa Carlton qu'à cité Yoow, je les chantais tout le temps!
Je les connaissais pas toutes mais c'est vrai que dans celle que je connais j'en avais oublié une bonne partie, merci pour cette petite remise en mémoire ^^
0
Voir les 37 commentaires

Plus de contenus Culture

His house // Source : Netflix
Cinéma

Les 15 meilleurs films d’horreur sur Netflix à voir absolument

2
Source : TF1 - Le 20h - Capture d'écran
Séries

Une série de fiction sur Brigitte Macron serait en préparation

 Hannah Gutierrez-Reed // Source : The Wrap
Culture

« Amateure », « négligente » : l’armurière de Rust d’Alec Baldwin condamnée à 18 mois de prison

Source : Wikimédia Commons / Anupamacr
Culture

La rumeur veut que cette actrice indienne joue Raiponce, et les racistes la harcèlent déjà

3
Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

1
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

À Coachella, Lana Del Rey fait un duo avec une invitée surprise et met le public en émoi

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3

La pop culture s'écrit au féminin